décroissance

décroissance

Liste de liens utiles dans le cadre de la survie à long terme et de l'autarcie

Cuisine sauvage/Conservation des aliments


 

>Un site/blog très bien fait sur la mise en conserve des aliments

 

 avec notamment une excellente section "FAQ"

 

  •  Recettes de conserves-maison

conserves.blogspot.com

 

  • Cuisine des fleurs comestibles avec CUISIFLOR, legumes anciens,ateliers jardin,animation cuisine flo

>www.cuisiflor.com

  • cuisinesauvage.blogspot.com
  • La Cuisine sauvage et Herbier de plantes

>yoann.hue.free.f

 

ou la page facebook:

 

http://www.facebook.com/profile.php?id=1320881056#!/group.php?gid=133817756190&ref=ts

 

 

 

****************************************************************************************************************

 

Les AMAP - Associations pour le maintien d'une agriculture paysanne - sont destinées à favoriser l'agriculture paysanne et biologique qui a du mal à subsister face à l'agro-industrie.

Le principe est de créer un lien direct entre paysans et consommateurs, qui s'engagent à acheter la production de celui-ci à un prix équitable et en payant par avance

 

 

>http://www.reseau-amap.org/recherche-amap.php

 

 

>www.reseau-amap.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Mes-Producteurs - Consommez local, retrouvez les producteurs de vente en direct près de vous.www.mes-producteurs.com

Locavore, écologie, économie, consommation de saison et des agriculteurs satisfaits de vendre en direct.

 

*******************************************************************************************************************

 >http://www.onpeutlefaire.com/

 Une adresse remplie de trucs sur l'autarcie, et un forum bien fourni en informations.

 

*******************************************************************************************************************

 

>forum parlant principalement du PO, Peak Oil ou déplétion du pétrole :

http://forums.oleocene.org/viewforum.php?f=23&sid=0ffc50ebc3412552a13f353cfc942c38

 

 *****************************************************************************************************************

 

>http://www.autarcies.com/

 Un site sur la vie en autarcie, une sorte de guide pas à pas.

 

 *****************************************************************************************************************

 

>un site pour vos petits élevages http://elevageetentraide.xooit.be/index.php

 

 ****************************************************************************************************************

 

>www.bougepourtaplanete.fr

 

 ****************************************************************************************************************

 

>entretenir des ruches et faire du miel


*Il existe des formations en "rucher-école". Normalement on en trouve dans tout les départements. Ces formations se déroulent normalement le week-end et sont ouvertes à tout le monde. Une formation couplée à la digestion de bons ouvrages sur le sujet devrait pouvoir permettre à chacun de se lancer.

 ex : http://www.lerucherduperigord.fr/rucher_ecole.html

 

* voir aussi le site www.ruchewarre.net

* www.apiculture-warre.fr

Ce site est dédié à la promotion de l'apiculture en utilisant la ruche Warré. Cette ruche est dite écologique ; dans le respect des comportements naturels de l'abeille (tout en restant pratique pour l'apiculteur). L'Abbé Warré l'avait appelé la ruche populaire

 

*"L'Abbé Warré est décédé en 1951. D'après la loi sur la propriété intellectuelle, ses héritiers doivent donner leur autorisation pour la diffusion de ses écrits.

 N'ayant pu contacter ses héritiers, je me permets de diffuser son livre pour un accès à tous et à toutes, et pour que ce type d'apiculture se fasse connaître."

Guillaume Fontaine ~> http://www.apiculture-warre.fr/apiculture_pour_tous.html

 

 ****************************************************************************************************************

 

Depuis près de 40 ans, le réseau WWOOF – Worldwide Opportunities on Organic Farms – met en relation les particuliers désireux de découvrir l'agriculture biologique et les cultivateurs.

 

  • www.wwoof.fr



  • fr.ekopedia.org:WWOOF

 

****************************************************************************************************************

****************************************************************************************************************

  • CouchSurfing est un service d'hébergement gratuit de personnes en ligne

>www.couchsurfing.com/mapsurf.htm

>www.couchsurfing.org/

 

 CouchSurfing - Participate in Creating a Better World, One Couch At A Time

www.couchsurfing.org

 

****************************************************************************************************************

Energies
  • www.enercoop.fr:Changez de fournisseur d'électricité ! En optant pour notre offre verte, vous participez efficacement au développement des énergies renouvelables
  • QUANT'HOMME

>www.quanthomme.info

Recherches et inventions sur les energies renouvelables ecologiques, libres ou tachyon. sujet sensible peu traite en France et censure par les medias.

 

***************************************************************************************************************

  • [SEL'idaire]

>selidaire.org

>www.selidaire.org

Tout sur les S.E.L. de France : Liste des SEL, SEL mode d'emploi, Informations Pratiques, Actualité et Projets, Liens web, aspects juridiques, fiscalité, compte-rendus, articles de presse, contacts, ...

 

****************************************************************************************************************

  • Toilettes seches

>http://ec-eau-logis.over-blog.net/article-5769433.html

ec-eau-logis.over-blog.net

 

 

>2ème parties: http://ec-eau-logis.over-blog.net/article-6395665.html

 

>http://fr.wikipedia.org/wiki/Toilettes_s%C3%A8ches

 

>http://www.toilettes-seches-ecologiques.fr/.

 

>http://fr.ekopedia.org/Toilette_s%C3%A8che

 

>http://www.bretagne-durable.info/ecomag/initiative/nos-toilettes-s%C3%A8ches-pour-50-euros:Nos toilettes sèches pour 50 euros

 

 

 

>http://www.onpeutlefaire.com/article-167.

 

>http://www.habitat-ecologique.org/toilette.php.

 

  •  bourse aux lombrics gratuits - Lombricomposteur

  • lombricomposteur.over-blog.com

Le bonheur, ça se partage... Les lombrics aussi !Voici une liste de contacts, heureux propriétaires d'un composteur ou d'un lombricomposteur et prêts à partager son cheptel pour vous aider à dém… Hébergé par OverBlog

 

 

 

 

 

 

****************************************************************************************************************

 

>>MATERIAUX ECOLOGIQUES

 

>>Sites alternatifs et écologiques

  • Eco-bio.info · Le site d'Éric Viard
  • BioEco · Informations nature et humanité
  • Blog buissonnière: Alternatives au capitalisme.Autarcie,place publique - Le blog d' Eva, R-sistons à >r-sistons.over-blog.com

 

******************************************************************************************************************

 

>>Sites de ressources et de documentation

  • vivre-en-autarcie.com:Réseau social, blog, forum, liens et informations utiles pour vivre en autarcie, expérimenter un mode de vie alternatif
  • autarcie.forumactif.com:tout ce qui concerne la vie en autarcie
  • www.autarcies.com:Indépendance énergétique, autonomie alimentaire, vivre en autarcie nécessite ... En autarcie il faut récupérer eau
  • mon autarcie est une expérience motivée par la curiosité, mais aussi le fait que dans un futur proche nous ne pourrons probablement pas faire autrement, sans pétrole...

     >monotarcie.blogspot.com

 

  • Domsweb.org
  • Les fiches écologiques de Daniel Fargeas
  • Ekopedia.org

>fr.ekopedia.org

Cette philosophie de vie est née de la constatation que la consommation n'apporte pas le bonheur. Dans la société de consommation, on consacre son temps à gagner toujours plus d'argent pour satisfaire des besoins matériels. Le principe de la simplicité volontaire est de moins consommer, donc d'avoir..

  • Une vie alternative possible ? - Forum Environnement, développement durable et écologie

>forums.futura-sciences.com

  • - BIG UP ! LIENS POUR AGIR | mcnarvalo.musicblog.fr

>mcnarvalo.musicblog.fr

INFOS ALTERNATIVES journaux & revues : le canard enchaîné charlie hebdo la décroissance passerelle eco silence! indymedia.org bouquins : le guide des alternatives, editions du fraysse Editions Terre.

 

****************************************************************************************************************

>>Consommation et Décroissance

  • Decroissance.info:

>http://www.decroissance.org/

>http://decroissance.ch/

>http://www.mouvementutopia.org/

>blog/http://www.france.attac.org/

  • Recupe.net · Ne jetez plus, donnez !
  • Institut d'études économiques et sociales pour la décroissance soutenable
  • Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne (AMAP)
  • Réseau Éco-Consommation · Et si mieux consommer faisait toute la différence ?

****************************************************************************************************************

 

>>Le jardin

 

Jacky Dupety paysan aggradant :Émission Terre à Terre : L'agriculture sans eau avec Jacky Dupety : http://terreaterre.ww7.be/agriculture-sans-eau.htmlLe site de Jacky Dupety : http://fermedupouzat.free.fr/Son blog : http://pouzatbrf.blogspot.com/Rencontre avec Jacky Dupety : http://www.dailymotion.com/video/x38v6x_cheminfaisantbrfjacky-dupetyVoir aussi le DVD "Sans terre et sans reproches" dans lequel Jacky Dupety présente ses terres cultivées avec du BRFhttp://www.facebook.com/groups/create.php?customize&gid=54535354895#/group.php?gid=28167729495&ref=ts

Déterminer la nature d'un sol et autres notions d'agronomie 

>www.aujardin.org

>>LES SEMENCES:

>www.biaugerme.com

  •  Germinance - Semences biologiques et biodynamiques

www.germinance.com

Production artisanale de semences potagères biologiques en Maine et Loire (49) avec un réseau de producteurs de semences biologiques (2/3 en biodynamie - marque Demeter). Aussi : engrais verts, plantes fourragères, aromatiques, médicinales et fleurs

  • jardindesauveterre.com

Le catalogue en ligne du jardin de Sauveterre : semences (graines) et plants biologiques, fleurs des champs, jachère fleurie, fleurs des prairies, fleurs des milieux secs, fleurs des milieux humides et des rives, fleurs des milieux riches, fleurs des lisières, les mélanges.

  • Seed Bombing :Jardins et Potagers Urbains

>jardinpotagerurbain.wordpress.com

Les « seed bombs » ou » seed grenades » sont les armes favorites des « Guerilla gardeners », elles permettent en effet de végétaliser facilement des espaces urbains inhospitaliers. Elles sont composées d'un mix de graine, d'1/3 de lombricomposte et de 2/3 d argile. Ainsi compactées et séchées elle...

>L'Elpm. Ecole Lyonnaise des Plantes Medicinales et des Savoirs Naturels est un institut de formation dans le domaine de la connaissance des plantes medicinales. L'ELPM distribue des formations dans ces locaux mais egalement par correspondance, (elearning)

 

  • Plantes sauvages comestibles et médicinales - Accueil

>www.couplan.com

 

  •  graine et légume ancien

>www.pommiers.com

 

>>LE POTAGER:

 

UnPotagerBio décrit au jour le jour les étapes de création d'un potager biologique. Dossiers jardinage biologique, bricolages, semis, culture, etc

 

  • Jardin potager sur le toit (locavore) - on Dailymotion

www.dailymotion.com

http://blog.consommerdurable.com/

 

  •  Sauvagement-Bon - Plantes sauvages comestibles, champignons, algues et bien plus encore ...

>sauvagement-bon.blogspot.com

A la découverte des richesses culinaires naturelles, plantes sauvages comestibles, champignons, algues et bien plus encore...

****************************************************************************************************************

 

>>Habitat écologique

 

  • construisez votre maison en terre et sauvez la planète/ bastamag.net, Agnès Rousseaux
  • Ma cabane: Budget limité, rondins, torchis & système D* une cabane de 20m2 pour 250euros...c'est possible..

>Via www.les-cabanes.com/construire.htm

>www.les-cabanes.com

  • Habitat écologique est un blog d'actualités sur la maison écologique et les énergies renouvelables. C'est aussi un ensemble de sites et guides d'informations autour de l'éco-construction et de l'habitat écologique. Nouveau : équipements écologiques ouvre une boutique ! ...http://www.equipements-ecologiques.org/boutique

>www.yourtes.fr

 

>www.passerelleco.info

  • La liste des blogs construction paille sur internet :

--------------------------------------------------------------------

  1. Une maison ossature bois et paille : http://batta-paille.over-blog.com/
  2. Autoconstruction en bottes de paille : http://www.maison-paille.net/
  3. Naissance d'une maison de paille en Picardie http://paillenpicardie.blogspot.com/
  4. Ma maison est de paille : http://www.mamaisonestdepaille.blogspot.com/
  5. Une maison durable en paille : http://www.lamaisondurable.com/2008/10/botte-porteuse.html
  6. Une maison paille comme les autres : http://unemaisonpaille.over-blog.com/
  7. Une maison en paille (technique du GREB) à Aiffres (79) : http://maisonaiffricaineenpaille.blogspot.com/
  8. Chronique d'une maison en paille dans la Marne : http://lapaillepourtous.blogspot.com/
  9. Une maison paille bioclimatique en Bretagne : http://biozhome.over-blog.com/
  10. Maison en paille en Normandie : http://maisonlevallois.blogspot.com/
  11. Maison en paille dans l'Orne : http://landpaille61.blogspot.com/
  12. Maison en paille en Ardèche : http://maison-en-paille-en-ardeche.over-blog.coMaison écologique et activité agricole à Voyennes (80) : http://www.vivarchi.com/spip.php?article71
  13. Récit d'une construction en paille et terre : http://maisonpaille.over-blog.net/
  14. Une maison en paille en Bretagne : http://kreizbreizhmaisonenpaille.over-blog.com/
  15. Une autre maison en paille en Bretagne : http://maisonenpailleautoconstruite.unblog.fr//
  16. Maison en paille près de Troyes : http://www.canousbotte.net/
  17. Maison en paille de Couhy à Oleac (65) : http://roberthue.spaces.live.com/blog/
  18. La maison des pailloux : http://notrenidenpaille.canalblog.com/
  19. La maison en paille de Claire : http://la-maison-en-paille-de-claire.midiblogs.com/

****************************************************************************************************************

>>Internet, nouvelles technologies

  • Globenet · L'Internet associatif et solidaire

****************************************************************************************************************

 

>>Écovillage & vie en communauté

  • Réseau des écovillages de France - Écolieux-de-France · annuaire à jour et actualisé des écolieux en France
  •  www.habitatgroupe.fr      durabilité, cohérence sociale, energie & climat - vivre autrement!
  • ecolieuxdefrance.free.fr
  • Lieux de vie ouvert, bases nomade, collectifs, squat, ecolieux - Google Maps

>maps.google.ch

Recherchez des commerces et des services de proximité, affichez des plans et calculez des itinéraires routiers dans Google Maps.

Réseau Français des Ecovillages - Description du réseau

Les écovillages sont des communautés à échelle humaine, rurales ou urbaines, s'efforçant de créer un mode de vie durable. Il peuvent être de nouvelles implantations ou bien se développer dans des villages ou des zones urbaines déjà existantes

  • France - Collectif de la Valette   /  La ferme du moulin de Larchat   / Longo maï  /  La Nef des Fous  /   Baluet   /   Ecologite   /  Tout Autour de la Terre   - La Lune Nette  / Coopérative Internationale de Cravirola   /   Carapa  /  La cité des cabanes  /   L'Ecodomaine des Gilats   /   Ecovillage du vieil Audon   - La ferme du Collet  /  BeauChamp Visitors /  Le Val Dieu   /   Le Campement   /  Ecolonie  /   Troglobal sur Webutopia
  • - Le forum   - Lapicharlerie.internetdown.org : Hameau squatté, expulsé et rasé en 2007! /  Le Cantoyourte  (Yurtao)  /  Chevru.tk : Chevru community, squat
  •  - Caracolesdesuc.org  : ferme collective autogérée en Ardèche.
  •  - Folleterre.org : Lieux de vie.We are queer people exploring tribal life, sustainability and harmony whith nature..
  •  - Fermautrement.free.fr : Association Autrement de beuzec L'association Autrement a pour objectif de développer un lieu autour duquel pourraient être mis en place des projets et des activités allant dans une démarche de respect de l'environnement et de développement des relations entre humains. Accueil, partage, apprentissage...
  •  - Sens et autonomie : Projet educatif, ateliers, formation...(fr)  /  Theartfarm.info : lieu artistique, accueil musicien, peintre.. (accueil??? a voir)
  •  - Ecolieu.durantis.eu : Volontariat, ateliers (Cévennes - FR)
  • En germination... Villagevegan : Projet vegan en Ardèche  /  Cyclane.decroissance.info : Projet de village sans voiture   /  Amopie.free.fr   /   Habitat écologique dans le Morbihan  /  Projet bouton d'or  /  Causse de l'Isle : Projet d'achat d'un ancien camp militaire /   Ecovillage de la Clède  (Cévennes)  /  Ecohameaux  (Lorraine) /  Nalou  (Beaulieu sous la Roche)  /   Traindevie.over-blog.org : Projet de lieu collectif, info tour ecolieux.  /   Projet habitat groupé dans le cher (Passerelleeco) Web-utopia.org : Projet village Utopia, divers infos et textes et présentation de lieux et de projet alternatifs. - Phenomenehomme.spaces.live.com : projet ecolieu mt bougarache, alternative jeune.. - Emergencedespossibles.ning.com : Projet d'éco territoire au pied du mt Bugarach (Aude, FR) - Egaliville.fr : Projet de village sans argent, forum, infos, liens   
  •  Espagne Ecoforest.org : raw community (andalousie) /  Comunidadcruda.com  /   Sunseed.org : develop, demonstrate and communicate accessible, low-tech methods of sustainability in a semi-arid environment (andalousie)  /   Matavenero  (nord) /   Can Pasqual : Squat  ( Barcelone) /  Los Arenalejos : En Projet  /  Canmasdeu.net : Squat, centre autogéré (Barcelone)  / Finca el Majolillo : Projecto ecologico (Malaga) / Finca Los Albaricoqueros : Free school project / - Ecosalvia : projet  pyrénées
  • Italie - Torri-superiore.org  /  Solaria  /  Casa Cares  /  Ecopueblo  /  Alcatraz  /  La valle degli Elfi  / Dans le parc Abruzzi  Italyecovillage.com
  •  Autres - Perchland : une cabane dans les bois...! - Arcosanti.org : ecovillage, communauté intentionnelle, description wiki (USA, Arizona) - Fazenda.abracadabra.over-blog.com : lieux de vie inspiration rainbow au brésil - Communa.org.il : Communauté kibboutz... (Israël) - Diewerkstatt.co.uk : Lieu de vie en Bulgarie - Permalot.org : Lieu permaculture en tchéquie.Troglo  / - Bosquevillage.com : Lieu ouvert au mexique, wwoof, camping.. 
  • International - Gaia.org : Le GEN est un réseau international d'ecovillag  /  Gen.ecovillage.org   /  Ecovillage.org : Carte accès au réseaux gen Europe, ena (ecovillage network of America) et genoa (Océanie, Asie) - Planetfriendly.net/community : Info, liste, liens communautés intentionnelles, ecovillage... - Ic.org : Intentional Community, ecovillages, cohousing, residential land trusts, communes, student co-ops, urban housing cooperatives and other related projects and dreams... - Icdb.org : Intentional Community database - Intentional Communities yahoo :  Intentional Communities google : List of intentional communities - Eyfa.org : European youth for action, liens sur la rencontre ecotopia, une caravane à vélo rejoint chaque année la rencontre ecotopia.. - Nomadbase.org : Réseau de nomade et de bases, plateforme pour activist, nomad, couchsurfer - Sustainablecommunitiesaroundtheworld.blogspot.com : Communauté durable autour du monde, wwoof, ecolieux... (Eng) - List of ecovillages (Wiki - eng) / - Ecolieux - Ecovillages : Liste sur habiter-autremen
  • Europe  - Gen-europe.org : Global ecovillage network, réseau Europe. Liste des membres - Eurotopia.de : Directory of Intentional Communities and Ecovillages in Europe (livre et liens) - Ecoclash.tk : Favorisons le développement de modes de vie alternatifs ,communauté, ecovillage.... - Eurotopia.de : Liste de liens de communauté intentionnelle en Europe -
  •  Mcnarvalo.musicblog.fr : Liste de lieux de vie alternatifs, ecovillage... 
  • France  - Passerelle Eco :  Pratiques et contacts pour vivre ensemble sur une même planète. Un réseau d'ecovillages, ecolieux actifs en France.  Une revue, des infos, des liens... -
  •  Écolieux-de-France : Répertoire des écolieux et divers infos..
  •  - Halemfrance.org : Association des HAbitants de Logements Ephémères ou Mobiles
  •  - Macabane.info :  Mouvement autogéré des chercheurs(cheuses) en habit autonome novateur et écologique...
  • - Katipik.free.fr  : collectif de lutte contre les expulsions des cabanes en Ariège
  •  - Permisdevivre.org : Réseau Permis de vivre, regroupement de divers collectifs et association pour une reconnaissance des modes de vie simple, des habitats alternatifs, yourtes, tipis, cabanes...
  •  - Terredeliens.org : propose de changer le rapport à la terre, à l'agriculture, à l'alimentation et à la nature, en faisant évoluer le rapport à la propriété foncière. Valorisant les dimensions collectives et solidaires pour l'accès à la terre et sa gestion, les membres de Terre de Liens agissent, aiguillonnent, débattent et soutiennent les modes de vie et les pratiques agricoles soutenables pour l'humanité et sa planète. Terre de liens participe ainsi à recréer une responsabilité individuelle et collective pour la préservation du bien commun que représente la terre
  •  - Paradigmes : Aide à la création de lieu de vie alternatif...
  •  - Archiutop.com : L'Archipel des utopies, mécénat social ou psychologique
  •  - Colibris-lemouvement.org : Le mouvement pour la terre et l'humanisme (Pierre Rabhi)

****************************************************************************************************************

>>Gestion globale de l'eau

  • Ec'eau logis · Au fil de l'eau de pluie
  • Récupération d'eau de pluie - on Dailymotion

>http://www.dailymotion.com/video/x1pce7_recuperation-d-eau-de-pluie_news

Récupération d'eau de pluie expliquée par 2EAUX - www.2eaux.eu www.2eaux.fr

>Bienvenue sur le portail de l'eau - Eaufrance

 

www.eaufrance.fr

Ce portail est le point d'entrée du Système d'information sur l'eau (SIE). Il a pour but de faciliter l'accès à l'information publique dans le domaine de l'eau en France.

  • Comment devenir indépendant par rapport au réseau de distribution ... Ouvertures vers la maîtrise des changements climatiques 

www.eautarcie.com

 

****************************************************************************************************************

>>Quotidien

 

  •  TOUT ALLANT VERT: Produits écologiques, respectueux de l environnement et développement durable, pro

>www.toutallantvert.com

Tout allant vert.com, la boutique de produits écologiques, en ligne verte, écolo et développement durable, avec des milliers de référence pour passer vers un mode de vie plus écologique et durable, avec un plus: l éthique et des valeurs.

Le Relais est la seule filière offrant un service de collecte des dons en porte à porte ou conteneur, de tri et de recyclage de vêtement, chaussure et textile d'occasion entièrement dédiée à la lutte contre l'exclusion par la création d'emplois durables

 

  •  Univers-eco

>www.univers-eco.fr

économies, écologie et bien être. Trucs et astuces, bons plans et recettes pour faire des économies tout en respectant l'environnement et son bien être.

 

  •  Esprit cabane, magazine des idées créatives et écologiques

www.espritcabane.com

Des idées récup et déco pour toute la maison, dans un style écodesign. Esprit cabane vous propose des tutos originaux en matière de déco, bricolage, loisirs créatifs, des recettes de ménage et des astuces bio pour le jardin.

 

  •  Grossiste bio – Grossiste en produits bio fabriqués en France - Domi-Bio

www.domi-bio.fr

Grossiste bio : Produit bio pas cher fabriqué en France. Alimentaire bio, produit entretien bio et cosmétiques bio pour Particuliers et Professionnels.

 

****************************************************************************************************************

>>TROC etc.

 

 

 

 

****************************************************************************************************************

 

>>des sites internet qui publient l'actualité mondiale

****************************************************************************************************************

 

>>Moteurs de recherche écologiques

 

  • Permis de construire : dans quels cas est-il exigé ? Via http://www.onpeutlefaire.com/

dans quels cas est-il exigé ?

Légende
PC = Permis de construire
DT = Déclaration de travaux
SHOB = Surface hors oeuvre brute
SHON = Surface hors oeuvre nette (SHON=SHOB - surfaces à déduire)
HLL = Habitation Légère de Loisir

Selon l'importance des travaux, le propriétaire d'un terrain devra soit faire une déclaration préalable ou DT à la mairie, soit obtenir un PC. Il faut retenir que pour toute construction nouvelle un PC est obligatoire.

Travaux exemptés du champ d'application du permis de construire

* les terrasses dont la hauteur au dessus du sol n'excède pas 0,60 mètre
* s'ils ne constituent pas une clôture, les murs d'une hauteur inférieure à 2 mètres
* le mobilier urbain implanté sur le domaine public
* les modèles de construction implantées, temporairement dans le cadre de foires - expositions et pendant leur durée
* les installations temporaires sur les chantiers et directement nécessaires à la conduite de des travaux ainsi que les installations temporaires liées à la commercialisation d'un bâtiment en cours de construction
* les poteaux, pylônes, candélabres ou éoliennes d'une hauteur inférieure ou égale à 12 mètres au dessus du sol, ainsi que les antennes d'émission ou de réception de signaux radio électriques dont aucune dimension n'excède 4 mètres et, dans le cas où l'antenne comporte un réflecteur, lorsqu' aucune dimension de ce dernier n'excède un mètre
* lorsqu'ils sont souterrains, les ouvrages ou installations de stockage de gaz ou fluides et les canalisations, lignes ou câbles
* les ouvrages d'infrastructure de voies de communication ferroviaires, fluviales, routières ou piétonnière, publiques ou privées, ainsi que les ouvrages d'infrastructure portuaire ou aéroportuaire
* les statues, monuments et œuvre d'art, lorsqu'ils ont une hauteur inférieure ou égale à 12 mètres au dessus du sol et moins de 40 mètres cubes de volume
* les ouvrages non prévus ci dessus dont la surface au sol est inférieure à 2 mètres carrés et dont la hauteur ne dépasse pas 1,50 mètres au dessus du sol.

Travaux exemptés de permis de construire mais soumis à DT

* les piscines non couvertes
* les constructions et travaux n'ayant pas pour effet de changer la destination d'une construction existante et :

o n'ayant pas pour effet de créer une surface de plancher nouvelle
o ou ayant pour effet de créer, sur un terrain supportant déjà un bâtiment une surface hors oeuvre brute (S.H.O.B.) inférieure ou égale à 20 m².

* les travaux de ravalement
* les châssis et serres dont la hauteur au dessus du sol est supérieure à 1,50 mètres sans toutefois dépasser 4 mètres, et dont la surface hors oeuvre brute (S.H.O.B) n'excède pas 2000 m² sur un même terrain
* les classes démontables mises à la disposition des écoles ou des établissements d'enseignement pour palier les insuffisances temporaires d'accueil, d'une surface hors oeuvre brute (S.H.O.B.) maximale de 150 m² sous réserve que la surface totale des bâtiments de ce type n'excède pas 500 m² sur le même terrain.
* les travaux consistant à implanter une habitation légère de loisirs (H.L.L.) de moins de 35 m² de surface hors œuvre nette (S.H.O.N.), ainsi que les travaux consistant à remplacer une habitation légère de loisirs par une nouvelle habitation légère de loisirs de superficie égale ou inférieure
* les reconstructions ou travaux à exécuter sur les immeubles classés au titre de la législation sur le monuments historiques
* les outillages nécessaires au fonctionnement de services publics situés dans les ports ou les aérodromes ou sur le domaine public ferroviaire
* les ouvrages techniques nécessaire au maintien de la sécurité de la circulation maritime, fluviale, ferroviaire, routière ou aérienne
* en ce qui concerne le service public de télécommunications ou de télédiffusion ouvrages techniques dont la surface hors oeuvre brute ne dépasse pas 100 mètres carrés, les poteaux et les pylônes de plus de 12 mètres au dessus du sol et les installations qu'ils supportent
* en ce qui concerne les installations techniques nécessaire au fonctionnement du service public de distribution de gaz, les postes de sectionnement, de coupure, de détente te de livraison
* en ce qui concerne les installations techniques nécessaire au fonctionnement du service public de distribution d'énergie électrique, les ouvrages et accessoires des lignes dont la tension est inférieure à 63 kV et dont la longueur ne dépasse pas 1 km, ainsi que les postes de transformation dont la surface au sol est inférieure à 20 m² et la hauteur inférieure à 3 m.
* en ce qui concerne les installations techniques nécessaire au fonctionnement des services publics d'alimentation en eau potable et d'assainissement, les ouvrages techniques dont la surface au sol est inférieure à 20m² et la hauteur inférieure à 3 mètres

Conclusion

On pourra retenir qu'on pourra construire une surface habitable sans PC mais avec DT :

1. sur un terrain supportant déjà un bâtiment une surface de S.H.O.B. inférieure ou égale à 20 m²
2. une H.L.L. de moins de 35 m² de S.H.O.N. Le cadre de la H.L.L. est très précis (voir la définition plus bas) à cause de la taxe d'habitation. Il faut quand même voir la mairie pour cela.

Peu de possibilités donc pour construire sans P.C., mais il ne faut pas croire que l'obtention d'un P.C est difficile. La demande peut être faite par soit même à condition encore une fois que le projet ne dépasse pas 170 m2 de S.H.O.N. Sinon il faut avoir recours à un architecte.
Définitions
Les surfaces
La SHOB est égale à la somme des surfaces de plancher de chaque niveau de construction, y compris l'épaisseur des murs. La SHON est égale à la surface hors oeuvre brute de cette construction, après déduction :

1. des surfaces de plancher hors oeuvre des combles et des sous-sols non aménageables pour l'habitation ou pour des activités à caractère professionnel, artisanal, industriel ou commercial ;
2. des surfaces de plancher hors oeuvre des toitures-terrasses, des balcons, des loggias, ainsi que des surfaces non closes situées au rez-de-chaussée ;
3. des surfaces de plancher hors oeuvre de bâtiments ou des parties de bâtiments aménagées en vue du stationnement des véhicules.
4. des surfaces de plancher hors oeuvre des bâtiments affectés au logement des récoltes, des animaux ou du matériel agricole ainsi que des surfaces des serres de production ;
5. d'une surface égale à 5 % des surfaces hors oeuvre affectées à l'habitation telles qu'elles résultent le cas échéant de l'application des a, b et c ci-dessus.
6. sont également déduites de la surface hors oeuvre, dans le cas de la réfection d'un immeuble à usage d'habitation et dans la limite de cinq mètres carrés par logement, les surfaces de planchers affectées à la réalisation de travaux tendant à l'amélioration de hygiène des locaux et celles résultant de la fermeture de balcons, loggias et surfaces non closes situées en rez-de-chaussée

  • HLL : Habitation Légère de Loisir
Construction à usage d'habitation, destinée à l'occupation temporaire ou saisonnière, démontable ou transportable et dont la gestion et l'entretien sont organisés et assurés de façon permanente dans un cadre collectif, notamment les maisons familiales et les villages de vacances.


Pour aller plus loin, 2 pages bien faites de la DDE 34 d'où sont issues les infos ci-dessus...
Autorisation de construire
Permis de construire
Toujours sur le site de la DDE 34 (infos complètes)
Les autorisations de construire
Autres liens utiles
Service Public : Formalités du Permis de construire
SHOB et SHON (circulaire n°90/80 du 12/11/1990)

* Habitat Végétal · Construire sa maison en paille, avec l'aide de Tom Rijven
* Construire-Sain.com · Le portail Lorrain de l'habitat en harmonie avec l'homme
* Le recours aux forêts · Cabanes, cabanes perchées, "treehouses"
* L'Écocentre du Périgord
* CREEE · La Construction Respectueuse de l'Environnement et Économe en Énergie
* Init Environnement · Une mine d'information et un forum très actif
* Ma cabane... info ! · Mouvement Autogéré des Chercheurs(euses) en hABitats Autonomes, Novateurs et Ecologiques
* http://www.facebook.com/pages/LABEL-BBC-MAISON-BIOCLIMATIQUE-MAISON-PASSIVE/105722409464088?ref=ts
* http://www....facebook.com/pages/Paris-France/Alter-Batir/107134179336874?ref=ts
>www.witentes.com/html/yourteTrad.html

>yourtes.net/habiter.html
>www.linternaute.com//yourtes-et-montagne/

>www.zevillage.net/tags/yourte/

>http://visionary.wordpress.com/2010/07/20/zevillage-un-pionnier-des-telecentres-ruraux-fait-sortir-les-parisiens-hors-du-peripherique/

* http://www.dailymotion.com/video/x8tt6b_montage-yourte_tech

* Yourtes.fr - Atelier des trois Yourtes - Toile coton

>www.yourtes.fr
>www.mongolyurt.eu/.../yourtes_speciales.html
>www.yourte.com/index-page-images_yourte.html
> http://www.yourte-contemporaine.fr/
>www.creasphere.info/.../
>http://www.youtube.com/watch?v=_9e69QaPMDA

****Règlementation concernant les yourtes****

Du Ministère des transports, de l'équipement, du tourisme et de la mer. Publiée dans le JO Séant du 08.02.2007, page 300.

>Au regard de la réglementation applicable en matière de camping, les yourtes peuvent être assimilées à des tentes, si elles sont non équipées.
Elles peuvent être assimilées à des habitations légères de loisirs si elles comportent des équipements intérieurs, tels que des blocs cuisine et sanitaires.

Dans un cas comme dans l'autre, ces hébergements sont strictement réglementés par le code de l'urbanisme.

**Les habitations légères de loisirs

Elles ne peuvent être implantées que dans les terrains de camping, les parcs résidentiels de loisirs ou encore dans certains villages de vacances.

*Le camping

Le camping, quant à lui, peut être pratiqué librement ou dans les terrains aménagés.
" Le camping pratiqué librement peut, toutefois, être interdit ou soumis à des prescriptions particulières dans certaines zones, si ce mode d'occupation du sol est de nature à porter atteinte à la salubrité, à la sécurité ou à la tranquillité publiques, aux paysages naturels et urbains, ainsi qu'à l'exercice d'activités agricoles ou forestières.
L'arrêté d'interdiction est pris par le maire au nom de la commune dans les communes couvertes par un plan local d'urbanisme. Il est pris par le maire au nom de l'état dans les autres communes.

De même, le camping pratiqué isolement est interdit sur le rivage de la mer, dans les sites classés et inscrits, autour des monuments historiques, dans les zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysagé, ainsi que dans un rayon de 200 mètres autour des points d'eau captés pour la consommation.

Hors de ces périmètres d'interdiction, cette activité de loisirs est librement pratiquée, avec l'accord du propriétaire du terrain ou de la personne qui en a la jouissance.
En outre, la mise à disposition d'un terrain doit faire l'objet de la part du propriétaire d'une déclaration en mairie lorsque le nombre de campeurs est inférieur à vingt.

Au dessus de vingt campeurs, le terrain doit obligatoirement faire l'objet d'une autorisation d'aménager et d'un classement, sanctionnant le respect des normes d'équipement, de confort, d'hygiène et de sécurité imposées dans ces établissements.
Les règles d'utilisation du sol sont suffisantes pour assurer une gestion satisfaisante de ce mode d'hébergement.

Il n'est donc pas envisagé de modifier cette réglementation.

Ce sénateur a fait semblant de ne pas connaître la loi écrite dans le code de l'urbanisme, bien qu'ayant été longtemps maire, ou à l'article R421, il est stipulé, entre autres, que les habitations légères de loisirs mesurant MOINS de 35 mètres carrés sont EXEMPTEES DE PERMIS DE CONSTRUIRE. SEULE une DECLARATION à LA MAIRIE est requise.
Idem pour la création ou l'agrandissement d'un terrain de camping, pour moins de vingt personnes ou six tentes, caravanes ou résidences mobiles de loisirs.

2 - Extrait du CODE DE L'URBANISME

Deuxième partie
. Livre IV. - Règles relatives à l'actes de construire et à divers modes d'utilisation du sol
. Titre IV. - Dispositions relatives aux modes particuliers d'utilisation du sol
. Chapitre III. - Camping et stationnement des caravanes

SECTION I. - Camping et stationnement des caravanes hors terrain aménagé

Art. R443-6. - Le camping est librement pratiqué, hors de l'emprise des routes et voies publiques, dans les conditions fixées par le présent chapitre, avec l'accord de celui qui a la jouissance du sol, sous réserve, le cas échéant, de l'opposition du propriétaire.

Art. R443-6-1. - La pratique du camping en dehors des terrains aménagés peut être interdite par arrêté dans certaines zones, pour les motifs indiqués à l'article R. 443-10, sur demande ou après avis du conseil municipal.?L'arrêté d'interdiction du camping est pris après avis de la commission départementale d'action touristique. Faute de réponse de cette commission dans le délai de deux mois à compter de sa consultation, son avis est réputé favorable.?Les interdictions ne sont opposables que si elles ont été portées à la connaissance du public par affichage en mairie et par apposition des panneaux réglementaires aux points d'accès habituels vers les zones interdites.

Art. R443-6-2. - Dans les communes où un plan d'occupation des sols a été approuvé, à l'exclusion des périmètres d'intérêt national, l'arrêté d'interdiction du camping est pris par le maire au nom de la commune ou par le président de l'établissement public de coopération intercommunale au nom de cet établissement.

Art. R443-6-3. - Dans les autres communes, ainsi qu'à l'intérieur des périmètres d'opérations d'intérêt national, l'arrêté d'interdiction du camping est pris par le maire au nom de l'Etat. Copie de l'arrêté est transmise au préfet.

Art. R443-6-4. - La mise à la disposition des campeurs, de manière habituelle, de terrains ne nécessitant pas d'autorisation d'aménager préalable en application des articles R. 443-7 à R. 443-8-2 doit faire l'objet, de la part du propriétaire ou de celui qui a la jouissance du sol, d'une déclaration à la mairie, qui mentionne les dispositions prévues pour l'entretien du terrain. Lorsqu'il n'est pas lui-même compétent en matière de terrains aménagés, le maire transmet cette déclaration à l'autorité compétente. Le fonctionnement des terrains visés ci-dessus peut être soumis à des conditions particulières.?Des dérogations concernant le nombre de campeurs ou de caravaniers, et celui de tentes ou de caravanes, à partir desquels l'autorisation d'aménager doit être demandée, peuvent être décidées par le préfet sur proposition du conseil municipal et après avis de la commission départementale de l'action touristique.

Art. R443-7. - Toute personne physique ou morale qui reçoit de façon habituelle, sur un terrain lui appartenant ou dont elle a la jouissance, soit plus de vingt campeurs sous tentes, soit plus de six tentes ou caravanes à la fois, doit au préalable avoir obtenu l'autorisation d'aménager le terrain et un arrêté de classement déterminant le mode d'exploitation autorisé.


Décret no 2007-18 du 5 janvier 2007
pris pour l'application de l'ordonnance no 2005-1527du 8 décembre 2005 relative au permis de construire et aux autorisations d'urbanisme

Sous-section 1 - Habitations légères de loisirs

Art. *R. 111-31. - Sont regardées comme des habitations légères de loisirs les constructions démontables ou transportables, destinées à une occupation temporaire ou saisonnière à usage de loisir.

Art. *R. 111-32. - Les habitations légères de loisirs peuvent être implantées :
1- Dans les parcs résidentiels de loisirs spécialement aménagés à cet effet ;
2- Dans les terrains de camping classés au sens du code du tourisme, sous réserve que leur nombre soit inférieur à trente-cinq lorsque le terrain comprend moins de 175 emplacements ou à 20 % du nombre total d'emplacements dans les autres cas ;
3- Dans les villages de vacances classés en hébergement léger au sens du code du tourisme ;
4- Dans les dépendances des maisons familiales de vacances agréées au sens du code du tourisme.
En dehors de ces emplacements, leur implantation est soumise au droit commun des constructions.

Sources :
http://yurtao.canalblog.com/archives/2007/07/17/5639728.html
http://carrefourlocal.senat.fr/vie_locale/ministres/implantation_des_yourtes/index.html
http://www.laterre.fr/article.php3?id_article=377

3 - Autres SOURCES LEGISLATIVES

Permis de construire : Dans quels cas est-il exigé ?
Nous vous conseillons de prendre contact avec votre Mairie ou la DDE de votre région afin de connaître la législation avant d'installer votre yourte.

Permis de construire
Source: http://www.onpeutlefaire.com/
Auteur de cette fiche : denis@olifere.org

Légendes : PC = Permis de construire
DT = Déclaration de travaux
SHOB = Surface hors oeuvre brute
HLL = Habitation Légère de Loisir
SHON = Surface hors oeuvre nette (SHON=SHOB - surfaces à déduire)

Selon l'importance des travaux, le propriétaire d'un terrain devra soit faire une déclaration préalable ou DT à la mairie, soit obtenir un PC. Il faut retenir que pour toute construction nouvelle un PC est obligatoire.


Travaux exemptés du champ d'application du permis de construire :

* Les terrasses dont la hauteur au dessus du sol n'excède pas 0,60 mètre s'ils ne constituent pas une clôture, les murs d'une hauteur inférieure à 2 mètres.

* Le mobilier urbain implanté sur le domaine public.

* Les modèles de constructions implantées, temporairement dans le cadre de foires.

*Expositions et pendant leur durée.

* Les installations temporaires sur les chantiers et directement nécessaires à la conduite de des travaux ainsi que les installations temporaires liées à la commercialisation d'un bâtiment en cours de construction.

* Les poteaux, pylônes, candélabres ou éoliennes d'une hauteur inférieure ou égale à 12 mètres au dessus du sol, ainsi que les antennes d'émission ou de réception de signaux radio électriques dont aucune dimension n'excède 4 mètres et, dans le cas où l'antenne comporte un réflecteur, lorsqu'aucune dimension de ce dernier n'excède un mètre.

* Lorsqu'ils sont souterrains, les ouvrages ou installations de stockage de gaz ou fluides et les canalisations, lignes ou câbles.
*

Les ouvrages d'infrastructure de voies de communication ferroviaires, fluviales, routières ou piétonnière, publiques ou privées, ainsi que les ouvrages d'infrastructure portuaire ou aéroportuaire.
*

Les statues, monuments et oeuvre d'art, lorsqu'ils ont une hauteur inférieure ou égale à 12 mètres au dessus du sol et moins de 40 mètres cubes de volume.
*

Les ouvrages non prévus ci dessus dont la surface au sol est inférieure à 2 mètres carrés et dont la hauteur ne dépasse pas 1,50 mètres au dessus du sol.



Travaux exemptés de permis de construire mais soumis à DT (Déclaration de travaux) :

*

Les piscines non couvertes.
*

Les constructions et travaux n'ayant pas pour effet:
a/ de changer la destination d'une construction existante.
b/ de créer une surface de plancher nouvelle.
*

Les constructions et travaux ayant pour effet de créer, sur un terrain supportant déjà un bâtiment, une surface hors oeuvre brute (S.H.O.B.) inférieure ou égale à 20 m².
*

Les travaux de ravalement.
*

Les châssis et serres dont la hauteur au dessus du sol est supérieure à 1,50 mètres sans toutefois dépasser 4 mètres, et dont la surface hors oeuvre brute (S.H.O.B) n'excède pas 2000 m² sur un même terrain.
*

Les classes démontables mises à la disposition des écoles ou des établissements d'enseignement pour palier les insuffisances temporaires d'accueil, d'une surface hors oeuvre brute (S.H.O.B.) maximale de 150 m² sous réserve que la surface totale des bâtiments de ce type n'excède pas 500 m² sur le même terrain.
*

Les travaux consistant à implanter une habitation légère de loisirs (H.L.L.) de moins de 35 m² de surface hors oeuvre nette (S.H.O.N.), ainsi que les travaux consistant à remplacer une habitation légère de loisirs par une nouvelle habitation légère de loisirs de superficie égale ou inférieure.

Les reconstructions ou travaux à exécuter sur les immeubles classés au titre de la législation sur les monuments historiques.

Les outillages nécessaires au fonctionnement de services publics situés dans les ports ou les aérodromes ou sur le domaine public ferroviaire.

Les ouvrages techniques nécessaire au maintien de la sécurité de la circulation maritime, fluviale, ferroviaire, routière ou aérienne:
a) en ce qui concerne le service public de télécommunications ou de télédiffusion ouvrages techniques dont la surface hors oeuvre brute ne dépasse pas 100 m², les poteaux et les pylônes de plus de 12 mètres au dessus du sol et les installations qu'ils supportent.
b) en ce qui concerne les installations techniques nécessaire au fonctionnement du service public de distribution de gaz, les postes de sectionnement, de coupure, de détente te de livraison.
c) en ce qui concerne les installations techniques nécessaire au fonctionnement du service public de distribution d'énergie électrique, les ouvrages et accessoires des lignes dont la tension est inférieure à 63 kV et dont la longueur ne dépasse pas 1 km, ainsi que les postes de transformation dont la surface au sol est inférieure à 20 m² et la hauteur inférieure à 3 mètres.
d) en ce qui concerne les installations techniques nécessaire au fonctionnement des services publics d'alimentation en eau potable et d'assainissement, les ouvrages techniques dont la surface au sol est inférieure à 20m² et la hauteur inférieure à 3 mètres.



Conclusion

On pourra retenir que: l'on pourra construire une surface habitable sans PC mais avec DT (Déclaration de travaux):


une surface de S.H.O.B. (surface hors oeuvre brute) inférieure ou égale à 20 m², sur un terrain supportant déjà un bâtiment.


une H.L.L.* de moins de 35 m² de S.H.O.N (SHON=SHOB - surfaces à déduire).


Peu de possibilités donc pour construire sans P.C., mais il ne faut pas croire que l'obtention d'un P.C est difficile.
La demande peut être faite par soit même à condition encore une fois que le projet ne dépasse pas 170 m² de S.H.O.N.
Sinon il faut avoir recours à un architecte.


Définitions

  • Les surfaces

La SHOB est égale à la somme des surfaces de plancher de chaque niveau de construction, y compris l'épaisseur des murs. La SHON est égale à la surface hors oeuvre brute de cette construction, après déduction :
. des surfaces de plancher hors oeuvre des combles et des sous-sols non aménageables pour l'habitation ou pour des activités à caractère professionnel, artisanal, industriel ou commercial ;
. des surfaces de plancher hors oeuvre des toitures-terrasses, des balcons, des loggias, ainsi que des surfaces non closes situées au rez-de-chaussée ;
. des surfaces de plancher hors oeuvre de bâtiments ou des parties de bâtiments aménagées en vue du stationnement des véhicules.
. des surfaces de plancher hors oeuvre des bâtiments affectés au logement des récoltes, des animaux ou du matériel agricole ainsi que des surfaces des serres de production ;
. d'une surface égale à 5 % des surfaces hors oeuvre affectées à l'habitation telles qu'elles résultent le cas échéant de l'application des a, b et c ci-dessus.

Sont également déduites de la surface hors oeuvre, dans le cas de la réfection d'un immeuble à usage d'habitation et dans la limite de cinq mètres carrés par logement, les surfaces de planchers affectées à la réalisation de travaux tendant à l'amélioration d'hygiène des locaux et celles résultant de la fermeture de balcons, loggias et surfaces non closes situées en rez-de-chaussée.

  • HLL : Habitation Légère de Loisir

Construction à usage d'habitation, destinée à l'occupation temporaire ou saisonnière, démontable ou transportable et dont la gestion et l'entretien sont organisés et assurés de façon permanente dans un cadre collectif, notamment les maisons familiales et les villages de vacances.

- Réflexions de YURTAO, la voie de la yourte

Extrait du site YURTAO, la voie de la yourte
Un site de défense des " yourteurs "

" Il n'existe pas de législation spécifique pour les yourtes en France. "
En conséquence, la situation juridique des yourtes est cernée par une nébuleuse de lois qui tente d'appréhender cette nouveauté dans le paysage du logement en France. Ceux qui ont l'habitude du pouvoir ont fâcheusement tendance à interpréter ces lois selon leur propre intérêt.
L'ignorance de ce faisceau juridique, la naïveté, la crédulité et la bonne foi des habitants des yourtes les portent à se laisser intimider par des menaces diverses non fondées. Il faut désormais lutter ensemble pour le droit d'habiter dans une yourte et résister aux abus de pouvoir commis par des nantis sans scrupules qui veulent nous exclure du territoire.
Nous devons occuper le terrain juridique, qui est en pleine évolution, pour empêcher, par nos argumentations, nos solidarités, nos expérimentations et nos exemples, des réglementations de plus en plus répressives contre les habitats alternatifs, modestes et légers.


Définitions Larousse

Une yourte est une tente mongole en feutre.

Tente: abri portatif démontable en toile serrée que l'on dresse en plein air.

Abri: installation où l'on peut se mettre à couvert de la pluie, du froid ou hors d'atteinte d'un danger.

Installation: action d'installer.

Installer: mettre en place, disposer, aménager.

Une installation n'est pas une construction.

Construction, action de construire: bâtir, édifier.

Édifice: bâtiment considérable.

Bâtiment: construction d'une certaine importance servant d'abri ou de logement.


L'article L421-1 du code de l'urbanisme :

" Les constructions, même ne comportant pas de fondations, doivent être précédées de la délivrance d'un permis de construire. "
Ne s'applique donc pas aux installations.


Les yourtes étant des tentes, des installations et non des constructions, ne tombent donc pas sous le coup du permis de construire.

Les yourtes, étant des tentes, ne sont pas des caravanes, pas des mobiles -homes, puisqu'elles ne disposent pas de moyens de mobilité.

A titre indicatif,
- les caravanes, véhicules terrestres habitables dépendent de la législation des résidences mobiles, c'est à dire des habitations disposant en permanence de moyens de mobilité. Leur stationnement est soumis à des règles nationales (R111-42), qui interdisent aussi le camping sur des sites préservés, et à des règles locales (R111-43), c'est à dire à un PLU ou un arrêté municipal.
La loi répressive de sécurité intérieure visant les nomades (Article 322-4-1 du code pénal) ne peut s'appliquer que si les habitations mobiles stationnées sur un terrain privé ou public sont en état de mobilité, que s'il existe un schéma départemental selon la loi 2000-614 du 5.07.2000 et que si la commune s'y est conformée, que si l'installation se fait à plusieurs et pendant moins de trois ans, sur constatation d'un huissier ou policier municipal.
- Les mobil-homes quand à eux se divisent en deux catégories, car ils n'ont pas de statut juridique spécifique : quand ils ont conservé leurs moyens de mobilité, ils sont assimilés à une caravane, quand ils n'ont plus de moyens de mobilité, ils sont considérés comme des HLL. (Habitations légères de loisirs)

Une yourte, tente d'origine mongole, dépend donc de la législation du camping.

Une tente de type yourte ne comportant pas de bloc cuisine ni de sanitaires ne peut être assimilée à une HLL, elle reste donc soumise à la législation du camping. (Réponse ministérielle N° 106311 et 25128 au Journal officiel)

En France, le camping est généralement autorisé mais il est réglementé pour certaines zones. Il est interdit de camper : - dans les bois, forêts et parcs qui sont classés comme réserves naturelles,
- sur les routes et voies publiques,
- sur les rivages de la mer,
- dans un rayon de 200 m autour d'un point d'eau captée pour la consommation.
- dans un site classé ou inscrit dans les zones de protection du patrimoine de la nature et des sites, à moins de 500 m d'un monument historique classé ou inscrit, dans certaines zones déterminées par les autorités municipales ou préfectorales.

Des panneaux réglementaires sont apposés aux points d'accès habituels des zones interdites. Tout stationnement de plus de trois mois par an, hors terrains aménagés, doit être autorisé par le maire, l'autorisation est donnée pour trois ans maximum. Il est permis de camper sur le domaine public partout où ce n'est pas interdit.

Il est souvent " interdit " dans la plupart des villes et des parcs naturels par arrêté municipal. Cette interdiction a été analysée comme contraire à la liberté de circulation, dont le droit à stationner figure comme un corollaire, selon le conseil d'État.

Tant qu'on a, sur son terrain, moins de six tentes et vingt campeurs, il suffit d'une déclaration préalable à la mairie. (article R 421-23c)
Au delà de six tentes et 20 campeurs, il faut demander à sa mairie un permis d'aménager.
Par contre, une tente, donc la yourte, peut être assimilée à une HLL, si elle comporte un bloc cuisine et des sanitaires.

Une HLL dont le SHON (superficie au sol) est inférieur à 35 mètres carrés, est exemptée de permis de construire et nécessite seulement une déclaration préalable. (R422-2j)
Au delà d'une surface au sol de 35 mètres carrés, une HLL doit disposer d'un permis de construire.


Ce qui signifie, en conclusion :

1) que votre yourte, quelque soit sa surface, avec des sanitaires et un bloc cuisine extérieurs reste une tente et ne nécessite donc pas de permis de construire mais une simple déclaration préalable à la mairie.

2) que votre yourte de moins de trente cinq mètres carrés aménagée avec bloc cuisine et sanitaires ne nécessite qu'une déclaration préalable.

3) que votre yourte de plus de trente cinq mètres carrés et aménagée d'un bloc cuisine et de sanitaires est soumise au permis de construire.

Le permis ne sera pas nécessaire pour un plancher réversible sans fondations, en bois, en palettes, ou solives et plaques, recouvert par les toiles de la tente, mais le sera pour une " terrasse " en béton sur laquelle vous pourrez poser votre yourte.
Une maison ossature bois et paille : http://batta-paille.over-blog.com/

Autoconstruction en bottes de paille : http://www.maison-paille.net/

Naissance d'une maison de paille en Picardie http://paillenpicardie.blogspot.com/

Ma maison est de paille : http://www.mamaisonestdepaille.blogspot.com/

Une maison durable en paille : http://www.lamaisondurable.com/2008/10/botte-porteuse.html

Une maison paille comme les autres : http://unemaisonpaille.over-blog.com/

Une maison en paille (technique du GREB) à Aiffres (79) : http://maisonaiffricaineenpaille.blogspot.com/

Chronique d'une maison en paille dans la Marne : http://lapaillepourtous.blogspot.com/

Une maison paille bioclimatique en Bretagne : http://biozhome.over-blog.com/

Maison en paille en Normandie : http://maisonlevallois.blogspot.com/

Maison en paille dans l'Orne : http://landpaille61.blogspot.com/

Maison en paille en Ardèche : http://maison-en-paille-en-ardeche.over-blog.com/

Maison écologique et activité agricole à Voyennes (80) : http://www.vivarchi.com/spip.php?article71

Récit d'une construction en paille et terre : http://maisonpaille.over-blog.net/

Une maison en paille en Bretagne : http://kreizbreizhmaisonenpaille.over-blog.com/

Une autre maison en paille en Bretagne : http://maisonenpailleautoconstruite.unblog.fr//

Maison en paille près de Troyes : http://www.canousbotte.net/

Maison en paille de Couhy à Oleac (65) : http://roberthue.spaces.live.com/blog/

La maison des pailloux : http://notrenidenpaille.canalblog.com/

La maison en paille de Claire : http://la-maison-en-paille-de-claire.midiblogs.com/
>http://ec-eau-logis.over-blog.net/article-5769433.html

ec-eau-logis.over-blog.net

>2ème parties: http://ec-eau-logis.over-blog.net/article-6395665.html

>http://fr.wikipedia.org/wiki/Toilettes_s%C3%A8ches

>http://www.toilettes-seches-ecologiques.fr/.

>http://fr.ekopedia.org/Toilette_s%C3%A8che

>http://www.bretagne-durable.info/ecomag/initiative/nos-toilettes-s%C3%A8ches-pour-50-euros:Nos toilettes sèches pour 50 euros

>http://www.onpeutlefaire.com/article-167.

>http://www.habitat-ecologique.org/toilette.php.


* bourse aux lombrics gratuits - Lombricomposteur

lombricomposteur.over-blog.com

Le bonheur, ça se partage... Les lombrics aussi !Voici une liste de contacts, heureux propriétaires d'un composteur ou d'un lombricomposteur et prêts à partager son cheptel pour vous aider à dém… Hébergé par OverBlog

>blog-maison-ecologique.fr/tag/woofing


*******************************************************************************************************************
wwoof


>http://www.onpeutlefaire.com/

Une adresse remplie de trucs sur l'autarcie, et un forum bien fourni en informations.
  •   www.wwoof.fr
  •   www.voyageons-autrement.com/wwoofing.html
  •   www.eco-bio.info/.../4349-woofing-internationnal/<iframe src="http://www.videosurf.com/vembed/69145485?width=640&height=388&isAutoPlay=false" width="640" height="388" scrolling="no" frameborder="0" border="0"></iframe><p style="padding: 0px!important; padding-top: 5px!important; margin: 0px!important; font-size: 12px!important; width:px;"><a href="http://www.videosurf.com/video/a-la-d-couverte-du-wwoof-69145485">A la découverte du WWOOF</a></p>

  • fr.ekopedia.org:WWOOF
www.littlecelt.net/vous-connaissez-le-wwoofing/
terredeliens.org
******************************************************************

AMAP


*Il existe des formations en "rucher-école". Normalement on en trouve dans tout les départements. Ces formations se déroulent normalement le week-end et sont ouvertes à tout le monde. Une formation couplée à la digestion de bons ouvrages sur le sujet devrait pouvoir permettre à chacun de se lancer.

ex : http://www.lerucherduperigord.fr/rucher_ecole.html


* voir aussi le site www.ruchewarre.net

* www.apiculture-warre.fr

Ce site est dédié à la promotion de l'apiculture en utilisant la ruche Warré. Cette ruche est dite écologique ; dans le respect des comportements naturels de l'abeille (tout en restant pratique pour l'apiculteur). L'Abbé Warré l'avait appelé la ruche populaire


*"L'Abbé Warré est décédé en 1951. D'après la loi sur la propriété intellectuelle, ses héritiers doivent donner leur autorisation pour la diffusion de ses écrits.

N'ayant pu contacter ses héritiers, je me permets de diffuser son livre pour un accès à tous et à toutes, et pour que ce type d'apiculture se fasse connaître."

Guillaume Fontaine ~> http://www.apiculture-warre.fr/apiculture_pour_tous.html


LES ENERGIES
* Forum énergies, maison, solaire, chauffage, bois, isolation, écologie, économies et dopage à l'eau :: Maison, habitat et jardin ...www.econologie.com/.../maison-ecologique-et-autonome-en-energie-vt2323.html

* www.enercoop.fr:Changez de fournisseur d'électricité ! En optant pour notre offre verte, vous participez efficacement au développement des énergies renouvelables
* QUANT'HOMME

>www.quanthomme.info

Recherches et inventions sur les energies renouvelables ecologiques, libres ou tachyon. sujet sensible peu traite en France et censure par les medias.
>www.alterecoh.fr/
>alter-energie.fr
* www.covoiturage.fr/
* www.allostop.net
* www.france-covoiturage.info

> * CouchSurfing est un service d'hébergement gratuit de personnes en ligne

>www.couchsurfing.com/mapsurf.htm

>www.couchsurfing.org/


***Vivre en autonomie, produire son électricité..son chauffage et gérer l'eau: une réalité.***


L'autonomie a toujours été relative à nos besoins et ce n'est pas H.D Thoreau pionnier de la décroissance dans son livre Walden qui dirait le contraire. Cependant, ces dernières années, le développement de certaines technologies, l'accès à l'information ultra rapide, et les volontés de mettre en place des modes de fonctionnements écologiques, tous ces facteurs ont permis la démocratisation des moyens pour vivre en autonomie .

En dehors des cités, nous avons la possibilité de nous "désabonner" des certains services par un équipement en matériels alliant les nouvelles technologies: panneaux solaires, batteries, téléphonies mobile... et des moyens plus traditionnels comme le chauffage au bois et les toilettes sèches. C'est toutes ces techniques que nous allons aborder et développer sur cette page.

Chauffage


1) Poêle à bois:

Nous sommes en présence du sujet le plus facile à traiter. Le chauffage pour la cabane ç'est le poêle à bois. Ils amènent une chaleur douce et agréable. Dans les campagnes, comme à la ville ils sont faciles à trouver en bon état d'occasion ou neufs.

Neufs, les premiers budgets sont aux environs de 200€ pour les petits modèles, avec leur apparence de fût noir avec un remplissage par le dessus et leur grande capacité de chargement (prendre en compte la taille des bûches). Dans ces cas là, vous aurez la facilité d'utilisation, mais le spectacle du foyer ne sera pas présent.

Puis vous trouverez des modèles intermédiaires, type scandinaves ou classiques, modernes, avec un foyer vitré de forme rectangulaire ou demi cylindrique. Actuellement, ces modèles présentent les principaux systèmes qui améliorent le confort. De la vitre où un filet d'air chasse les dépôts de fumée aux fonctions doubles combustions qui améliorent le rendement. On trouve aussi différents réglages et la récupération de cendres est facilitée.

Néanmoins des différences existent et il s'agit d'une affaire de compromis. Aux alentours, des 6 à 7000 W (50 à 60 m² mais prévoir large ), ils sont suffisants pour une cabane, mais souvent pêchent par les dimensions réduites de foyer qui n'autorisent que des petites longueurs de bûches. De plus, en utilisation domestique, ils sont, la plupart du temps, identifiés en tant que chauffages d'appoint.

Puis nous passons sur des modèles hauts de gammes souvent fabriqués en Scandinavie, mais aussi en France .Ces poêles sont réputés conçus pour de l'usage en continu, donc plus axés sur l'habitation. Certains modèles sont dessinés par des designers, et les gammes peuvent dépasser des 12 KW et les 200 KG. Ces structures peuvent se parer d'un habillage en pierre qui amènerait la restitution de la chaleur la plus saine (ces affirmations sont prouvées par de savants calculs de longueurs d'ondes), assurément cela revient à un mode de chauffage ancestral.

Enfin, sachez que selon des études la combustion d'une bûche de bois dégage autant de CO2, que sa dégradation naturelle. Ceci en fait un moyen de chauffage relativement propre.

Conseils :- Suivre les prescriptions surtout en matière de conduit et de passages de planchers. Souvent vous retrouverez ces infos sur des documentations fournisseurs disponibles chez votre marchand de matériaux. Vous pouvez aussi faire exécuter l'installation par un professionnel. Informez vous des réductions d'impots lors de l'achat du poêle.

- Les conduits isolés en inox sont à mettre dès le premier étage et dans les combles. Il s'agit d'éviter une différence de température trop violente, dès la mise en marche, qui ferait condenser les suies et engendrerait des dépots importants à l'intérieur du conduit.

- Les mezzanines et les escaliers sont des aspirateurs à chaleur, ce qui a pour effet de rendre des pièces très chaudes aux étages,ce qui est peu conseillé pour les chambres.

- Aménager une entrée d'air conséquente proche du poêle. Cela évitera que l'appareil aspire l'air qu'il réclame à travers les portes et les fenêtres de votre cabane et vous expose, vu que vous serez situé entre les cloisons et le poêle, à des courants frais.

- Un bon moyen pour lutter contre un départ de feu est l'extincteur à eau pulvérisée+additifs efficaces contre les feux A (solides, bois, cartons, textiles naturels) et les feux B (liquides ou solides liquéfiables, hydrocarbures, ou matières synthétiques) .

2) Eau chaude:

> se reporter l'eau chaude solaire

3)Energies ou produire son électricité


Un rappel : le but dans une cabane est à mon avis de ne pas de réaliser l'usine à gaz, avec le lecteur Dvix et la dalle 81CM. Cette rubrique à pour but d'aider les gens à s'équiper s'ils souhaitent séjourner longtemps ou séjourner à longueur d'année dans une cabane ou dans un lieu en autonomie .Que se soit sur l'Aubrac, dans les Landes, ou le Jura, il y a du monde, souvent poussés par des raisons économiques, qui optent pour un repli dans un habitat alternatif. Si ces pages peuvent leur amener des informations, ce sera parfait, je les salue au passage.

::: Eclairage 12 volts.

Sinon : vive les lampes à pétroles, les bougies, le petit poste à ondes courtes pour écouter les radios internationales, et le café de 22H pour eux qui supportent, etc.

1)
La consommation
: Si vous optez pour un circuit 12V, munissez vous d'un indicateur de charge type voltmètre à LED. Il vous indiquera l'efficacité de la charge, la rapidité de la décharge et la tension de la batterie. Ce voltmètre sera branché en parallèle sur la batterie ou le parc à batterie. Pour connaître la consommation de chaque appareils, tubes néons 12V (les plus économes), ampoules à filaments 12V, poste audio 12V, groupe d'eau sous pression 12V, frigo 12V et faire le bilan électrique : brancher un multimètre sur ampèremètre (attention au calibrage A aussi non: adieu le voltmètre) entre l'appareil fil rouge et le plus de la batterie, le fil noir étant connecté à la borne négative et lire.Puis ce rappeler aussi que : P (w)=U (v) x I (A).

L'énergie contenue dans les batterie est de L'ampère/H. Ainsi pour connaître la consommation de vos appareils , il suffit de multiplier sa puissance par la durée d'utilisation.

Dressez une liste avec votre usage journalier:


Par exemple:

Un autoradio qui va consommer 25W pendant 3 heures : 25W X 3 = 75 W et la tension de la batterie est de 12 V alors votre conso journalière sur la musique sera de 75W/ 12V= 6.25AH

Soit en prenant La puissance en AH pour une heure:

- Autoradio CD 25W moyen/12 A : 2.1Ah

- Eclairage global 30W /12V : 2.5Ah

- Eau sous pression 72W /12 V : 6Ah

- Pc portable 40W/ 12V : 3.4Ah attention il vous faut trouver une connectique 12V type allume cigare.

Donc 3 heures d'autoradio CD, 15 min d'eau sous pression et 2 heures d'éclairage et de PC pour visionner un film, cela demandera: 19.6 Ah par jour. Donc pour une 100Ah, on a une décharge de - de 20% (en shématisant), on est à la limite de la decharge (80% de la capacité de la batterie) pour une batterie classique ou sans entretien et on doit recharger immédiatement compte tenu des pertes et de l'autodécharge.

On voit dans ce cas l'importance d'un parc important d'Ah.

Maintenant vous pouvez utiliser des convertisseurs 12V/220V mais ces interfaces sont très gourmants en énergie et occasionnent des pertes en ligne. Donc opter pour du 12V au maximum.

Par exemple, le moyen le plus efficace de produire du froid et de conserver des aliments consiste en l'installation d'un groupe froid comme on peut en trouver sur les voiliers. Fabrication d'un bac isotherme type cube de 60 cm de coté avec ouverture sur le dessus pour éviter les déperditions de chaleur et installation d'un compresseur électrique 12V (pas de système à absorbtion sous énergie électrique). Il faut être bricoleur, mais ces groupes froid sont livrés en général avec un système déjà chargé en gaz. Cela peut vous éviter des installations de production d'énergie complexes et couteuses en matériels et en batteries.

Il existe également des réfrigérateurs fonctionnant au gaz et souvent gaz, 12V, 220V, avec des bouteilles type propane. Nous en parlerons ultérieurement dans la mesure ou certaines marques ne font plus ce type de produits...

Un conseil: toujours plein le frigo, vide il tourne beaucoup plus car il y a des déperditions notament lors des ouvertures et fermetures. Et puis un frigo plein ç'est toujours plus sympa qu'un frigo vide surtout au fond des bois...

2)La production d'électricité :Pour produire nous avons 3 moyens : le vent, le soleil, le moteur .pour produire le 12V. Ou un peloton du tour de France dans la cave.

L'idéal est de réaliser un bilan énergetique. Cela permettra de gérer votre consommation sans avoir trop souvent recours au groupe électrogène et d'éviter de rompre l'équilibre entre la capacité de la batterie et votre consommation. Voir chapitre ci dessus.

- Les éoliennes


 Elles sont plus rentables sur Le Larzac, qu'en Ariège .Lorsqu'il y a du vent, elles devellopent beaucoup d'énergie (Les-cabanes.com développera avec des partenaires des données plus techniques afin que les plus accros aux courbes et aux tableaux puissent être comblés). Elles travaillent réellement en recharge .Très employés chez les navigateurs car un bateau reçoit en permanence du vent,elles sont à prendre en compte selon l'exposition .Vous pouvez vous rapprocher par exemple des tests comparatifs souvent publiés dans les revues nautiques. Attention toutefois, ces appareils de quelques centaines d'euros doivent êtres démontables en cas d'absence ou hors d'accès.

- Un modèle 200 W peut être très bien pour un usage cabane. Soit: l'entretien de la charge à un niveau constant et le rattrapage d'une utilisation basse consommation comme un autoradio, l'éclairage surtout si vous utilisez de l'halogène 12V , des tubes néons 12V ou encore un groupe d'eau sous pression . Les 200 W sont atteints en général dès 30 KM/H de vent avec un diamètre de 2 m pour le rotor. Le PC portable, chargeur de GSM, peuvent fonctionner dans ces conditions. (prix moyen 500 euros)

- Un modèle de 400/500 W va vous permettre de faire fonctionner un petit réfrigérateur, un micro onde, etc... Attention toutefois ceci est valable en conditions de vent, sinon au bout de 12 heures vos batteries risquent de chuter et selon le type et la capacité, vous risquez d'endommager votre parc. (Voir chapitre ci dessus. (prix moyens 600/700 euros)

Ces matériels sont en général livrés avec un mat de 3/4 m et haubanage et constituent un équipement pas forcément démontable, s'ils avoisinent les 75 kg . Attention au danger des rotors.

Pour les bricoleurs, il est vrai que l'éolienne "maison" existe: avec sa" tête" porte pale soudée, ses pales, son axe sur roulement, le palier,en bout un accouplement souple ,l'alternateur automobile et l'empenage au dessus.Sans oublier le système de rotation sous l'ensemble. Bref un vrai travail. Les régulateurs monté sur les alternateurs peuvent être élimininés temporairement pour améliorer le niveau de charge... Si vous possédez de tel plans avec les étapes de l'assemblage,vous fairez des heureux du système D.

- Les panneaux solaires


Ils deviennent de plus en plus performants, jadis utilisés contre la décharge naturelle des batteries, actuellement ils rechargent. Exemple : un modèle 20 W peut recharger au début Juin en France par temps clair soleil à 80° à 11H sur une tension de 13V .On peut en trouver de très nombreux modèles, fixes ou mobiles. Les prix ont chuté et les tensions ont grimpé.

- Les groupes électrogènes sont importants lors de l'édification de la cabane avec l'utilisation de l'électro- portatif .Neuf ou d'occasion, ils peuvent continuer leur carrière dans une niche en dur, sécurisée et insonorisée. 1000 W suffisent pour le plus grand nombre d'utilisations. Attention toutefois il faut démarrer le matériel... et une bétonnière de 800 W sera à l'aise avec un groupe de 1200/ 1300W, pas en dessous.

3) Le stockage de l'énergie: en ce qui concerne le courant, il s'agit de la batterie. En gros il y en a 3 types.

-Les batteries classiques: type démarrage, où vous avez accès au remplissage de L'électrolyte. Ces batteries sont parfaites en utilisation d'appoint, facilement rechargeable chez vous si vous avez un chargeur type automobile .Inconvénient : elle supportent mal les décharges, (en moyenne en dessous de 11,4V) celles-ci réduisent considérablement leur durée de vie. Nota : Une vieille batterie de camion en état, couplée à un panneau solaire ou une éolienne fera des merveilles.

-Les batteries dites « sans entretiens »: elles disposent souvent d'un voyant de niveau et vous n'avez pas accès au remplissage. Plus chères, plus performantes lors de décharges longues, donc bien étudiées pour le circuit 12V, elles préfèrent néanmoins un système de charge pointu, car pour les recharger complètement, elles ont besoin d'un chargeur programmable, capable de pousser la charge sur un haut voltage aux alentours de 14,5V et ce pour éviter un effet mémoire qui empêche la charge complète .Elles peuvent fonctionner ainsi de très nombreuses années surtout si il y a en permanence un courant d'entretien (floating).

Batterie utilisable sur une cabane, mais plus adaptée comme interface 220V/12V pour un bateau branché régulièrement au secteur ou un camping car stoppant de tant à autres sur une aire équipée. A moins que vous soyez équipés avec un groupe électrogène et un chargeur à découpage.

-Les batteries sèches : dite « type aviation » beaucoup plus chères, mais leur coût tend à diminuer de par l'intensification de leur usage. Ces batteries sont très souples d'utilisation et supportent les décharges. Il semblerait qu'elles soient idéales pour l'autonomie. Après, tout est une question de budget.Veillez à respecter les normes d'installation.

Un rappel : une batterie de 100 A/H aura besoin pour être chargé en 10 heures d'une intensité de 10A +10% (pertes) sous sa tension soit 12V.



**Eau et sources

  • Les sources



Un des nerfs de la paix (pour une fois) réside dans la possibilité d'avoir une source ou , encore mieux, un petit cours d'eau. Même si l'on peut faire très bien sans, une source va permettre d'obtenir un autonomie en eau plus facilement gérable, qu'une récupération d'eau quelconque.

En général, cela va ressembler à l'image ci dessus: à flanc de colline, un peu camouflé, une niche d'un demi mêtre de haut, aménagée depuis un nombre certain d'années, un peu de limon à l'intérieur, une nappe d'eau constante (partie sombre) et un système d'écoulement et de retenu (bac).

Sur les photos ci dessous, nous sommes en présence d'une source plus puissante. Elle a révélé à son propriétaire, lors d'un travail sur la veine d'eau qu'il utilisait, un aménagement ancien en voute très conséquent qui avait été volontairement bouché par des pierres et enseveli. La raison d'un tel acte restera un mystère.

L'ancien ouvrage mis à nu

On remarque une construction bien élaborée pour une source en dehors d'un hameau, les raisons qui ont poussé des personnes à la dissimuler paraissent obscures. Ainsi, on peut rapidement retomber dans des histoires à la Pagnol émergeants d'une époque ou l'agriculture était la richesse principale des individus.

Une faille importante

Des tubes de terre cuite "Touat"

Des morçeaux de canalisations en terre cuite témoignent de la présence d'un système d'irrigation et de conduites d'eau anciens.

L'entretien des sources

En ce qui concerne les généralités, on peut dire qu'une source est un débordement d'un trop plein d'eau ou une sortie d'une veine quelconque. elle peut être accidentelle, saisonnière ou constante. Alors deux cas de figures: le débit d'eau douce est satisfaisant ou il ne l'est pas. Si le débit vous convient on reste comme ça.

Si le débit n'est pas satisfaisant : Est ce une diminution ou est ce la configuration de la source qui retient le débit. Si le débit diminue, en dehors du cas de sécheresse avérée, il s'agit probablement d'une obstruction. Dans ce cas il vous sera recommandé de chercher les limons ou les causes de ce ralentissement. Il est important d'assurer un débit régulier pour la bonne santé de la source comme il est important de tirer régilièrement de l'eau d'un forage afin d'éviter des dépôts dans les nappes et un nouvel aiguillage pour les veines

Si votre source débite faiblement vous pouvez envisager l' intervention d'une mini pelle afin d'éliminer les blocages en sortie. (voir photos ci dessus avec la mise à nue d'une faille rocheuse) . L'épuisement de la nappe sera plus précoce en cas de sécheresse mais en théorie cela ne gène pas les redémarrages lorsque les nappes seront ré alimentées. En résumé cela peut éviter que la veine d'eau trouve une autre voie de sortie.

Une fois que le décaissement est effectué, reprendre l'ensemble par un blocage de gros cailoux et maçonner un muret d'arrêt avec une sortie à votre goût.(fig1) eventuellement des vidanges . Vous pouvez également créer deux parties dont la première avec un filtrage sable, des trappes de visites, etc...

Pensez à faire circuler les eaux usées par une rigole sur un niveau bas pour éviter les contaminations, les moustiques, etc... De même vous devez détourner les écoulements d'eaux de surface sur la source.

Recommandations: Important: ne pas manipuler de pesticides ou des pulvérisateurs près des sources ou des ruisseaux. Cela multiplie par des centaines de fois les concentrations toxiques de votre eau. Ne pas consommer de l'eau de source après des pluies abondantes.

  • La récupération d'eau de pluie



Confort

En général,je me répète, une lampe à pétrole, un poêle à bois, un poste OC, un bon livre et du ravitaillement de qualité suffisent pour un séjour sympa.

  •  Salle d'eau : Maintenant une douche donnant sur la nature ou un cabanon auxiliaire aménagé en sauna sont un plus .Nous auronsl'occasion d'en reparler sur le site .Pour d'autres, adeptesdu rosé frais, ce sera le groupe froid (voir encore les catalogues d'accastillage)ou les frigos à gaz. En ce qui concerne les frigos 12V, le groupe froidsera efficace car l'ouverture se fait par le haut et le froid ne s'échappepas. Proscrire les petits réfrigérateurs 12V à absorption,qui vous viderons une batterie avant même que vous ne perceviez une sensationde frais sur les tuyaux.

En ce qui concerne la douche, un petit conseil, si vous êtes dépourvu, une grande casserole d'eau chaude (sur le poêle) et un gant feront l'affaire. Un gant bien mouillé, un peu de gel douche dessus et un rinçage en passant doucement la casserole d'une épaule à l'autre ,fera de vous une femme ou un homme neuf.

  • Eau chaude solaire:

Un des moyens les plus économique et le plus écologique de chauffer son eau sanitaire est de capter le rayonnement solaire. Pour ce faire ,il existe le chauffe-eau solaire individuel à thermosiphon ou circulation naturelle, ces systèmes sont très employés dans les DOM TOM par exemple. On trouve des modèles livrés en monobloc à partir de 125 L de capacité, donc sympa en usage cabane lors de séjours conséquents (ou à l'année bien sur).

**Principe du thermosiphon : un circuit rempli de liquide caloporteur (qui transmet la chaleur) relie les capteurs solaires au ballon de stockage placé au dessus de ceux-ci. Le soleil rayonnant sur les capteurs réchauffe le liquide qui, une fois chaud, monte naturellement vers le ballon de stockage et échange sa chaleur avec celle de l'eau. Quand il refroidit, le liquide redescend vers les capteurs pour être chauffé à nouveau.

Cette eau chauffée naturellement peut être utilisée directement ou peut alimenter en préchauffage, le ballon du foyer. Donc, selon la période de l'année, ou vous aurez naturellement de l'eau chaude ou votre ballon n'aura plus qu'à la réchauffer. Dans tous les cas, les économies sont manifestes.

Les chauffe-eau solaires à thermosiphon peuvent être monoblocs - c'est-à-dire que les capteurs sont solidaires du ballon et que l'on pose le tout sur un châssis dans son jardin ou sur son toit, - ou désolidarisés – ce qui permet par exemple de fixer les capteurs à l'extérieur et le ballon à l'intérieur pour limiter la déperdition de chaleur de celui-ci.

Les chauffe-eau solaires à thermosiphon vous permettent, quelque soit la région où vous réalisez votre cabane, d'obtenir entre 50 et 75% de votre eau chaude gratuitement et écologiquement (entre 85% et 95% les mois d'été). Article réalisé avec l'aide de solairenvie que vous pouvez retrouver dans nos pages annuaires

Quelques conseils:

Disposer les capteurs solaires face au sud (±15°) et vérifier qu'il n'y a pas de vis-à-vis même l'hiver. Vous devez donc déterminer le meilleur emplacement pour vos capteurs : dans votre jardin, sur votre toit ou en façade.

Un ballon à l'intérieur pour des performances optimisées. Lors de la construction de votre cabane, prévoyez une place pour placer le ballon à l'intérieur. A l'abri du froid et du vent, votre ballon sera plus isolé et donc plus efficace.

Pour amener l'eau à votre cabane, des tuyaux en PER sont conseillés car flexibles, faciles à installer et peu onéreux.

Un socle pour une meilleure stabilité. Si vous installez votre chauffe-eau solaire sur son châssis dans votre jardin, pensez à faire un socle plat, en béton ou en bois pour stabiliser la structure.

  • Toilettes: sèches!

  •   N'y allons pas par 4 chemins, le plus recommandé actuellement est le système à sec. Nous avons du mal à imaginer des fois des toilettes sans eau, ne serait ce que pour les odeurs. Et bien ce système n'en dégage pas tant que ça et il est possible selon de nombreux utilisateurs de les poser dans la cabane. A tester selon la grandeur. Personnellement, je préfère à l'extérieur ç'est déjà plus intime. Il y en a qui ont installé ça en appart, ç'est dire, mais pour les faits:

Nous allons parler autonomie par rapport à l'eau, mais il va s'en dire que se système va faire économiser un tas de chasses d'eau pour les cabaniers qui vivent à proximité d'un réseau

Il s'agit simplement d'un caisson en bois assez grand mais sans plus pour installer le receptacle soit une poubelle ou une cuve inox (voir les ferrailleurs) d'environ 40/50 litres et au dessus vous découperez un orifice à peine plus grand qu'une lunette classique.

Vous fixerez une lunette avec abattant sur le caisson en veillant bien sur à rendre étanche ( peinture) les pourtours: simple à nettoyer en cas de dérapage. Ne pas fixer la lunette trop en retrait car vous risquez d'avoir les jambes tendus (pas simple)

Un simple rideau ou une porte vous donne l'accés à la cuve.

Dans cette cuve se succèderons des couches de sciure. Alors comme les huiles essentielles, au choix pins, chataigner, chêne... Du moins il faudra faire avec ce qui sera disponible chez votre scieur habituel . 10 cm au fond et une bonne pelle (celle du balai ) à chaque visite. Il vous faudra un reservoir à sciure à proximité.

Donc ce système ne consomme pas tant que ça de sciure mais le plus beau ç'est qu'en plus vous obtiendrez avec une petite installation type enclos de poulailler deux mêtre sur un mêtre un compost bio digne de ce nom en 12/ 24 mois, donc il est important de calculer la gestion de la vidange et la récupération du compost pour enrichir votre potager à l'approche de l'hiver.

En résumé, les copeaux absorbent très bien les odeurs, le processus de compost va réduire l'amoncellement des vidanges. Donc pas de corons de sciures derriere la cabane, et selon des études peu de risques de dévelloppement de bactéries pathogènes. Voir d'autres sites écologiques sur le sujet avec votre moteur de recherche préféré.

**Les noix de lavage

Les noix de lavages commencent à connaître un essor justifié de part la qualité de l'agent nettoyant naturel qu'est la saponine. Il s'agit d'un moyen pour laver le linge, ce n'est pas forcément un détachant, subtile nuance...

A la base il s'agit d'un arbre poussant dans des conditions spécifiques en Inde et au Népal. Le savonnier, nom de l'arbre, était utilisé depuis fort longtemps pour avoir un agent de lavage rapidement disponible. Les noix sont récoltées une fois l'an et sont coupées et dénoyautées.

:: Noix et sacs coton

Actuellement elles offrent une alternative naturelle et écologique aux agents de lavages polluants. Un bémol toutefois, nous respectons la mise en garde de certains quant aux déséquilibres que peut entraîner une sur-exportation de ce type de produit. Cependant il existe des variétés de végétaux qui pourraient pousser dans nos régions et contre-balancer la production de lessives. Nous pensons que cette récolte de noix aura moins de conséquences que la déforestation au profit de la canne qu'implique le bio-éthanol. L'utilisation sans trop de modération dans la nature en lessive, savon, nettoyant ménager est une option actuellement intéressante. C'est une solution efficace pour ne pas polluer tout en gardant une hygiène au quotidien. Une autre alternative réside dans la cendre. Nous en parlerons ultérieurement.

Utilisation:

4/6 demi-noix placées dans une chaussette ou un petit sac coton dans un lave linge. Ces noix peuvent servir à 2/3 lavages.Un peu d'huile de lavandin (lavande) par exemple pour parfumer le linge. Les noix, réputé également pour ne pas engendrer d'allergie, conviendraient particulièrement au lavage des vêtements des enfants.

Des boules de battage peuvent être ajoutées en complément pour accélérer le nettoyage.

Boules de battage en caoutchou.

Une décoction (faire bouillir 10/15 demis noix) permet de faire les produits ménagers et savons.



**Le Compostage**



Un rapide rappel de la pratique du compostage.

Cette technique est très pratique dans les bois. Elle permet d'être vigilant sur son tri, de s'alléger, de grouper les déchets. Il y a plus ou moins deux méthodes: compostage en bac ou sans. L'inconvénient majeur du sans bac réside dans le fait que vous allez vous inviter les rongeurs des alentours. Sinon vous pouvez créer une petite clôture contre un talus et profiter du rocher pour malaxer de temps en temps à la fourche. Eviter un endroit trop humide, trop loin de la maison (pour les vas et viens) et trop près de la maison pour le visuel... pour les régions pluvieuses, vous aurez intérêt à couvrir le tas.

Vous pouvez également le fabriquer vous même, en agissant sur les aérations pour éviter le contact animaux/déchets. De nombreux sites vous proposeront des plans. En bac comme pour la sciure des toilettes sèches, que l'on incluera dans le compost, on aura tendance à doubler les bacs pour plus d'autonomie et surtout pour s'assurer du malaxage du compost et de le recouper en deux stades: le mature et le frais.

Les déchets à intégrer:

  • Humides/ azotés: déchets de cuisine et les végétaux humides comme le gazon. Les restes de viandes seront à placer au centre
  • Secs/ carbonés: papiers, branchages, feuilles mortes, sciures,
  • et même les coquilles d'oeufs pour le coté apport minéral et aération. Voilà il faut veiller à un malaxage des deux éléments qui sont complémentaires. Les uns sont trop secs et les autres sujets au pourrissement.
Quand utiliser son compost pour le potager, le jardin ou les plantes d'ornement? il doit avoir un aspect sombre homogène et ne pas avoir une odeur désagéable. Si certains éléments ne sont pas assez évolués, triez les et refaites leur passer un cycle. Un compost immature pourra s'incorporer au pieds des arbres, mais pas sur des jeunes plants. Ne pas semer dans le compost sauf en cas de réalisation d'un terreau (terre et compost).

**Les polluants**

Un tour d'horizon pratique des polluants que l'on peut ramener dans sa cabane.

Si vous vous bornez à une construction en matériaux naturels et un mobilier composé pour l'essentiel en terre, métal, cuir ou tissus vous écoperez de tous ce qui est naturel tels que les acariens, les poussières (travail du bois, de la chaux et de la pierre) et les moisissures. Là il s'agit de prendre des précautions, protection, hygiène et de faire respirer les lieux et les équipements.

1/ Les pesticides:

Une cabane non habitée est un endroit de choix pour les rongeurs, les chauves souris et les fourmis. Faut il systématiquement faire la guerre à ces coloc? Nous allons démarrer ce chapitre sur les insecticides.

Des récentes études ont démontré la présence de pesticides chez les enfants atteints de pathologie graves. Les insecticides et des expositions dès le plus jeune âge étaient montrés du doigt.

Il est donc important de proscrire ce type de produits dans les cabanes ou en dernier recours contre les fourmis, en faire une utilisation de ces produits en gel et hors de portée des enfants. Il est vrai que certaines espèces comme les fourmis charpentières présentes sur les 4/5 de la France ou l'Argentine très vorace pour tout ce qui est denrées alimentaires avec des nids difficilement localisables peuvent être une source de gène.

Après vous pouvez oublier les bombes et autres produits. Comme dans les campagnes autrefois, mettez des portes doubles anti mouches et moustiques, des rideaux divers et variés et des moustiquaires de lit. des huiles essentielles sur les vêtements.

En cas de rongeurs nuisibles. Si les risques de maladies véhiculées par les rats comme la leptospirose sont rarissimes en France, il n'est pas très sain de laisser des restes à l'exterieur. De plus si vous posez des sachets de raticides dans des tubes PVC par exemple, ce sont les écureuils, moins malins, que vous risquez de plomber.: on peut utiliser des produits adaptés sur 3/4 endroits identifiés en les déposant par exemple au fond d'un tube type PVC canalisation scellé au sol et hors de portée des enfants. C'est mieux que de voir des grains rouges au sol dans les cours. Ne pas utiliser ce type de produits en France car là, tout y passerait: écureuils, autres petits rongeurs.

2/ Les polluants chimiques et les composés organiques volatils :

Le Chlorure de vinyle rentre dans certaines compositions de laques et de colles . (Polymérisé il devient le PVC: produit stable mais déconseillé dans les bouches des bébés moins de 8kg..). Ce composé produit un gaz très toxique, en théorie inerte après polymérisation, qui a servi de propulseur dans les aérosols jusqu'en 1974. Bon, on a pas besoin de plastiques dans une cabane sauf pour les appareils audio...

L'épichlorhydrine est utilisée comme agent intermédiaire dans la fabrication d'une vaste gamme de substances. Elle sert surtout à la fabrication de résines époxydiques. Donc on en retrouve dans les conserves ou l'intérieur des boîtes contenant un revêtement époxydique...Toxique ces émanations notamment pour les poumons . Toujours utiliser des gants pour manipuler ces produits. Certains pros parlent de gâle de l'époxy. Ca existe lors d'applications des ces résines : piscines, bateaux. Si, si.

Le Styrène est un solvant de peintures qui polymérisé devient du... polystyrène d'emballage ou d'isolation pas forcément blanc comme le Styrodur ou Polyfoam mais 100% non biodégradable même dans le temps. Dangereux notamment pour le système nerveux.

Les FMA: les fibres minérales artificielles. Un grand débat... préférer le chanvre, bois, liège, ouate de cellulose, botte de paille ou tout autre produit naturel.

Le Formaldéhyde est un gaz toxique utilisé dans les matières telles que les mousses expansées, le bois aggloméré, les vernis. Il resterait émis par des panneaux entre 3 et 6 mois après son utilisation pour la fabrication de meubles.

3/ Le Radon

La concentration de ce gaz dans l'air dépend du taux d'uranium dans les roches et de la perméabilité des terrains mais aussi des matéraux de constructions.

Il circule facilement dans le sol, surtout dans les terrains perméable comme le gravier ou via des fissures sur des terrains plus imperméables. Les taux de radioactivité sont très variables selon les régions (de 1 à 10 en moyenne), le granit est montré du doigt en général mais beaucoup d'autres facteurs rentrent en compte. C'est le facteur de risque N°2 après le Tabac pour nos poumons. Ben zut! C'est le deuxième facteur d'exposition à la radioactivité de la population après ...les radiographies.

Plus présent dans les sous sols, il passe par tous les espaces possibles des constructions. La meilleure des solutions consiste en une bonne aération des caves et habitations et à une impermébilisation des sols pour les pleins pieds ou pour une cabane: des chouettes pilotis.

La valeur recommandée par l'Union européenne est de 400 Bq/m3 maximum pour les constructions nouvelles et les rénovations. En effet ce gaz est 8 à 10 fois plus présent à l'intérieur des habitations. Une habitation a été mesuré à 40 000 Bq /m3; on ne dira pas dans quel département. Bref, un appareil ou compteur pour mesurer ces taux coûte dans les 2500 euros pour les moins chers. Il existe des dosimètres (25 euros pièces avec un minimum de deux) à utiliser en période chaude pendant deux mois et à 1m 50 du sol dans la pièce principale la plus basse .



**Opter pour une consommation choisie et surtout moins polluante**


. Je m'explique : Pour nos délocaliseurs et nos spéculateurs : Gros frein à l'achat de produits manufacturés en Asie et à l'est. Alors ç'est pas gagné, mais on peut essayer.

Gain :

-Moins de pollution dans les transports toutes catégories

-Moins de problèmes sociaux graves et environnementaux très graves dans ces pays.

-Moins de délocalisations.

-Moins de chômage chez nous.

-Moins de plastiques dans les jouets, etc... bref que du +

méthode :

-Vous voulez du Moulinex Français : les puces, le net de l'occas. ( ça fait travailler nos postiers)

-Des outils : l'occasion ou des marques outre-Rhin. Et vous serez pas déçu.

-Vous voulez des cadeaux : les artisans locaux, les livres, les jouets en bois, un peu de réflexion, vous allez trouver !

-Un PC les entreprises destockent de bon portables. IBM c'est indestructible et super compact.

-Vous voulez des asperges non chinoises (voir boites de chez LP) achetez au marché !

-Des vêtements allez au puces, grandes marques à 2/3 euros

-Une bagnole achetez les modèles fabriqués chez nous ou tous près.

-Faites une étiquette sous Word« pas de pub dans la boite aux lettres » indispensable.

Ca fait réac mais achetez moins, mais Français. Ah si nos industriels de la conserve et d'ailleurs pouvait revendiquer des produits de chez nous sur les emballages, cela nous faciliterait la vie...
__________________________________________________________________

 
>http://www.circ-asso.net
>http://www.chanvre-info.ch/info/fr/Le-chanvre-une-ressource.html

RÉDUISEZ VOTRE EMPREINTE CARBONE:Culture légale du chanvre en France pour les particuliers....

Maintenant, vous pouvez cultiver légalement votre propre récolte de cannabis, ne serait-ce que pour profiter de ces plantes magnifiques dans votre jardin. Alternativement, vous pouvez récolter les graines pour les consommer et briser les tiges pour en prélever les longues fibres et le bois. La culture du cannabis peut contribuer à supprimer notre empreinte carbone de même que les compagnies aériennes et les chaînes hôtelières s´efforcent de le faire en plantant des arbres.

En collaboration avec Hempflax, (l´entreprise de fibre de chanvre industrielle créée en 1994 par Ben Dronkers, fondateur de Sensi Seeds), nous vous offrons à présent la possibilité de cultiver du cannabis de façon parfaitement légale. Que vous vouliez faire pousser du cannabis pour réduire votre empreinte carbone ou pour améliorer le sol de votre jardin, ou pour prendre position ou tout simplement parce que le cannabis est une belle plante, nous avons trouvé la solution qui le permet.

Voila comment ça marche :

Pour 50 dollars vous recevez un paquet de 100 g de (+/- 5000) graines de cannabis USO-31 accompagné d´un certificat délivré par l´Etat néerlandais attestant officiellement que les graines sont identifiées comme USO-31.

Cette variété qui contient moins de 0,2 % de THC est reconnue officiellement par l´Union européenne comme étant une plante légale. Par conséquent elle peut être cultivée légalement dans toute l´Union européenne.

Vous recevrez en outre un certificat attestant que vous êtes l´heureux parrain de 100 m2 de chanvre industriel cultivés par un agriculteur néerlandais. Pour resituer cela dans son contexte, une superficie de 100 m2 de cannabis absorbe suffisamment de CO2 pour compenser les émissions de gaz d´une petite voiture roulant près d´un millier de km !

Chez Sensi Seeds, nous sommes absolument convaincus que le cannabis peut avoir un effet positif énorme sur la planète, pas seulement en tant que drogue ou plante médicinale, mais aussi comme source abondante d´alimentation et de matières premières ainsi que comme source d´énergie durable. Nous voulons rappeler au monde que le cannabis n´est pas notre ennemi mais qu´il est depuis des siècles l´un des meilleurs alliés de l´homme.

Avec la graine Uso-31 de HempFlax certifiée par l´UE, vous pouvez maintenant profiter de votre propre récolte légale de cannabis. Avec le certificat qui l´accompagne, cette variété peut être cultivée partout dans l´UE sans risquer aucun problème avec les autorités. Dans certains pays de l´UE, la culture légale du chanvre doit être signalée, ce qui ne devrait pas poser problème avec notre certificat UE officiel.La police ne pourra pas se tromper en identifiant ces plantes : en cultivant la graine Uso-31, vous faites pousser des plantes de cannabis naturelles et légales. Dans certains pays de l´UE, des dispositions et des réglementations supplémentaires peuvent être applicables ; vérifiez la législation dans votre propre pays. Si vous le souhaitez, dites-le à tous vos voisins et amis ainsi qu´à la police.

Pour 50 €, vous recevrez un paquet de 100 grammes de graines spéciales Uso-31 (environ 5000 graines) accompagné d'un certificat officiel vous autorisant à cultiver vos propres plantes.

Site de la Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie Question à la MILDT : Y aurait-il des variétés sans THC qui seraient autorisées ? Sont-elles utilisables comme plante d'ornement ? Réponse de la MILDT : Les graines de cannabis dont la teneur en THC est inférieure à 0, 2% sont autorisées en France, à condition cependant de faire, pour chaque variété, l'objet d'une autorisation par décret. Entre 10 et 20 variétés de cannabis sont par conséquent autorisées. L'utilisation de telles graines n'est par conséquent pas illégale en France et elle se fait depuis longtemps. Mais ces variétés de cannabis n'ont pas d'effet psychotrope et ne correspondent qu'à des utilisations commerciales ou industrielles. Un particulier peut les utiliser pour son besoin personnel (pèche, jardinage, nourriture pour oiseaux... ) mais ne peut en faire le commerce ou la production à grande échelle sans autorisation préalable.En France, la loi interdit «toute présentation sous un jour favorable» des substances stupéfiantes, mais un organisme officiel comme le M. I. L. D. T. (Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie) informe particulièrement beaucoup (site internet, brochures etc. ) sur les drogues, dont le cannabis. Du fait de cette loi, les associations cherchant à promouvoir la dépénalisation (comme le Collectif d'Information et de Recherche Cannabique) se placent quelquefois hors-la-loi. Le Marihuana Tax Act de 1937 a été imposé par les Américains en France comme l'une des conditions du Plan Marshall d'aide à la reconstruction[citation nécessaire].

La réduction des risques s'est vu consacrée par la loi française depuis 2004.

La loi permet la circulation des chènevis (graine de chanvre) mais aussi son commerce entre les États membres de la zone européenne de libre-échange (Union européenne + Norvège, Suisse et Islande).

Les spécifiques peuvent utiliser les chènevis légaux (possédant un certificat de conformité) pour un usage strictement personnel ; leur production, leur utilisation et leur culture à usage commercial ou pour toute activité professionnelle sont soumises à autorisation. Ces variétés sont en fait du chanvre non-psychotrope. Les particuliers sont tenus de conserver les certificats de conformité apportés à la vente du chènevis ou à défaut l'emballage qui en mentionne les références. Ceci pour prouver que la variété détenue ou semée est bien autorisée[11]. Ces variétés de cannabis doivent faire l'objet d'un décret qui stipule leur autorisation. Ces variétés figurent sur la liste émise par l'Union européenne, chargée de la filière chanvre au niveau européen. Voici les variétés de cannabis autorisées en France :

* Beniko (monoïque)* Bialobrzeskie (monoïque)* Cannakomp (dioïque)* Carmagola (dioïque)* Chamæleon (dioïque)* Cs (dioïque)* Delta Llosa (monoïque)* Delta 405 (monoïque)* Dioica 88 (dioïque)* Epsilon 68 (monoïque)* Fasamo (monoïque)* Fedora 17 (monoïque)* Félina 32 (monoïque)* Félina 34 (monoïque)* Férimon (monoïque)

* Fibranova (dioïque)* Fibriko TC (dioïque)* Fibrimon 24 (monoïque)* Finola (dioïque)* Futura 75 (monoïque)* Juso 14 (monoïque)* Kompolti hibrid TC (dioïque)* Kompolti (dioïque)* Lipko (dioïque)* Red Petiole* Santhica 23 (monoïque)* Santhica 27 (monoïque)* Silesia (seulement autorisée en Pologne)* Tiborszallasi (dioïque)* UNIKO-B (dioïque)* Uso 31 (monoïque)

**http://www.chanvre-info.ch/info/fr/Le-chanvre-une-ressource.html**
>http://www.circ-asso.net
>http://www.chanvre-info.ch/info/fr/Le-chanvre-une-ressource.html


**Le chanvre une ressource écologique**


Dossier realisé par un groupe d'etudiants reunis pour un projet d'IUT biologie, et gracieusement mis à disposition du C.I.R.C pour l'interet d'information qu'il represente.

>Le chanvre, ce mot fait aujourd'hui sursauter et immédiatement penser à la drogue : le "Cannabis".
>Le Cannabis indiqua et le Cannabis sativa (chanvre ordinaire) sont en fait deux sous espèces du chanvre commun. Notre étude ne portera que sur le chanvre ordinaire qui est la seule espèce dont la culture est autorisée en France car le taux en tétrahydrocannabinol (substance psychotrope) est inférieur à 0,3%. Cette plante fut dans le passé employée quotidiennement pour ses propriétés textiles et son fruit (le chènevis) jusqu'au développement du coton et des fibres synthétiques. Il existe depuis peu de temps un regain d'intérêt pour le chanvre qui semble lié à la tendance écologique actuelle. Il nous a paru intéressant d'étudier les diverses applications possibles à partir des différents composants de la plante que sont la filasse, la chènevotte et le chènevis.

LE CHANVRE UNE PLANTE A REDECOUVRIR


  • LA PLANTE

>Caractéristiques générales
Le chanvre (Cannabis sativa) est originaire d'Asie centrale ou il pousse spontanément. D'aspect général pyramidal, il s'implante par une racine pivotante et un système radiculaire très développé. Sa tige, droite et cannelée, est garnie de feuilles composées de 5 à 7 lobes lancéolés et dentelés. Sa longueur varie de 1 à 5 mètres.

>Caractère dioïque du chanvre
Le chanvre est une plante dioïque, c'est-à-dire que les fleurs mâles et femelles ne sont pas portée sur la même plante. Indifférentiables pendant la période de croissance, les plants mâles et femelles acquièrent des caractéristiques propres quand arrive la période de maturation. Le plant femelle est généralement plus feuillu que le plant mâle. Ce dernier perd le peu de feuilles qu'il porte après la floraison. L'inflorescence mâle pousse en petites grappes et contient environ 5 étamines qui renferment un abondant pollen jaune. L'inflorescence femelle est composée d'épis presque sessiles (sans pédoncule) situés à l'a aisselle de feuilles nombreuses. Elle est formée d'une coupe pointue, fendue sur un bord, qui couvre presque toujours totalement l'ovaire. Seuls deux petits stigmates, destinées à recevoir le pollen, émergent. L'ovaire ne contient qu'une graine, gris mouchetée ou marron, longue d'environ un demi centimètre.

> Caractère  monoïque du chanvre
 Les variétés monoïques de chanvre sont celles actuellement utilisées en France. Les variétés monoïques ont la particularité d'être constituées de plantes à port femelle, à inflorescences de type femelle et ou se développent en plus des inflorescences mâles. D'abord isolés puis sélectionnés par des chercheurs allemands (Hoffman et Von Sengbusch), les plants monoïques de chanvre ont fait 1'objet d'un programme de sélection et de création de nouveaux spécimens mené en commun par la Fédération Nationale des Producteurs de Chanvre (FNPC) et 1'Institut National de Recherche Agronomique (INRA) à la Station d'amélioration des plantes de Montpellier. Ce programme avait pour but d'améliorer les rendements en tiges et en graines des plants monoïques qui, dans ces domaines, étaient déjà supérieurs aux plants dioïques. Aujourd'hui, les producteurs français ont à leur disposition cinq variétés monoïques homogènes et stables, riches en fibres et dont la productivité est en rapport avec la précocité.

Sommaire

  • Exigences écologiques
Le chanvre est une plante annuelle : elle nait au printemps et meurt à la première gelée. Si sa culture se situe essentiellement sur le continent asiatique et en Europe, sa grande facilité d'adaptation engendrée par sa propre réaction photopériodique permet d'imaginer sa culture dans 1a plupart des régions du monde. Le chanvre apprécie les terres possédant des réserves organiques et minérales importantes. Cependant, il s'adapte à des sols moins riches à condition que le pH ne soit pas trop acide. Ainsi, avec un minimum de précautions, le chanvre peut rentabiliser une majorité de sols. Les besoins en eau sont très importants pendant la croissance de la plante, soit pendant environ six semaines à partir du vingtième jour après la levée. Cependant les précipitations ne sont pas indispensables si le sol a pu constituer les réserves en eau nécessaires au cours de l'hiver.

Types de Chanvre Période végétative (jours) Besoins thermiques *

Nordiques 60 à 80 800 / 900°CFrançais 100 à 120 1750 / 2000°CSubtropicaux 140 à 160 3500 / 4000°C

  • Techniques culturales
Le semis doit être effectué le plus tôt possible car le rendement dépend directement de la croissance qui se termine par la floraison, cette dernière ayant à peu près lieu à date fixe en raison de la photopériode. Cependant, il faut s'assurer que les conditions d'humidité et de température soient favorables à une véritable croissance du chanvre qui, dans le cas contraire, ne pourrait lutter contre les adventices. Avant le semis, on aura préparé un lit de germination assez finement émietté et conservant en surface une humidité suffisante pour faire germer les graines. En ce qui concerne la fumure, les essais et analyses de la FNPC, pour une culture produisant dix tonnes de matière sèche, montrent que les besoins sont les suivants :

Chaux 150KgSodium 1,50KgPotasse 150 KgManganèse 0,40 KgAzote 80-100 KgZinc 0,15 KgAcide phosphorique 25 KgBore 0,10 KgMagnésie 15 kgCuivre 0,05 Kg

>Grâce à son pouvoir de compétition, la plante empêche toute rivalité de la part des mauvaises herbes, en général. Dans le cas contraire, ce qui est rare, il n'y a pas de solution satisfaisante car les travaux de la FNPC sur les désherbants anticotylédones de Post levée n'ont pas abouti. Dans certains cas il faut lutter contre les limaces, les altises ou 1' orobanche (parasite). Enfin, le chanvre peut être considéré comme une excellente tête de rotation, au même titre que la pomme de terre ou la betterave, car il élimine les mauvaises herbes, ameublit la terre grâce à son système radiculaire très développé et mobilise les éléments fertilisants
  • Evolution des cultures
Comme le montre l'histogramme ci-dessous, la culture du chanvre, qui était très importante il y a un siècle et demi, à aujourd'hui pratiquement disparu (on notera toutefois un relatif redémarrage depuis 1960). Cette tendance mondiale, à quelques exceptions comme la France et la Tchécoslovaquie, est due en partie au fait que les domaines d'application du chanvre ont disparu ou ont été modernisés. Ainsi, la disparition de la marine à voile, 1' apparition des fibres synthétiques de même que la concurrence des textiles et des oléagineux d'outre mer (coton, sisal, jute, arachide...) ont été des coups durs portes au chanvre auxquels il faut ajouter la trop faible rentabilité financière et la difficulté à trouver la main d'oeuvre nécessaire. De plus, l' association du chanvre au cannabis, variété de chanvre qui possède des pouvoirs psychotropes, n'a pas joue en faveur d'une relance significative de la culture du chanvre, maigre les efforts faits dans le domaine de la mécanisation et de la recherche visant à mettre le chanvre sur un pied d'égalité avec ses concurrents.
  • Le chanvre textile

La fibre obtenue à partir du chanvre était travaillée puis tissée selon l'utilisation qui lui était destinée. La principale qualité de ce textile était sa solidité et sa résistance à l'usure. On en a donc fait très vite des vêtements très robustes (le premier Jean était en toile de chanvre) ainsi que des chiffons, cordages, canevas. Le chanvre textile a connu son apogée avec celui de la marine à voile. En effet, tout le cordage et la voilure des navires était en chanvre car celui-ci offrait une meilleure résistance à l'air marin. Il fallait environ cinquante tonnes de chanvre pour équiper un navire, ceci explique en partie l'importance qu'il a eu pour les nations maritimes.

Ainsi la fin de la marine à voile a amorcé le déclin du chanvre, et le développement du coton suivi de l'invention des fibres synthétiques, ont appelé le chanvre textile quasiment disparaître. Sa production n'était plus rentable face à ses nouveaux Concurrents et seule la Chine, l'Inde et la Russie conservèrent une production conséquente. Aujourd'hui, la production textile basée sur le chanvre redémarre en Europe du nord (Allemagne, Hongrie) et timidement en France (Française du Iin et du chanvre). Mais le déclin du chanvre textile s'est accompagné du développement d'une autre application de celui-ci : le papier.
  • Le papier chanvre
Le plus ancien morceau de papier a été découvert dans un tombeau chinois. il était fait de fibres de chanvre et date d'environ un siècle d'avant J-C. Le papier chanvre arrive en Europe au douzième siècle et se répand très vite. En fait, à l'époque, la pulpe de papier était élaborée à partir du recyclage des vêtements et tissus usagés, eux mêmes étant issus des fibres de chanvre (et de Iin). Le premier livre imprimé par Gutenberg (une bible) le fut sur papier chanvre. Jusqu'au vingtième siècle, on écrivait donc sur papier chanvre, mais là encore, le chanvre allait devoir céder devant de nouveaux procédés.

On découvrit en 1850 qu'il était possible de faire du papier à partir de pulpe de bois. Le bois est alors apparu comme une ressource abondante et peu coûteuse, comparé aux plantes annuelles comme le chanvre ou le Iin. On a donc vu la naissance du papier moderne, tel qu'il est fait maintenant, et le papier chanvre semblait voué au même sort que son "cousin" textile. Pourtant ce ne fut pas le cas, et au moment ou le chanvre textile déclina, on observa une croissance de la production de papier chanvre. En France, 99% de la production actuelle (6OOOHa) servent à l'industrie papetière, les fibres de chanvre entrant dans la composition de papiers dits spécialisés (par exemple, l' élaboration de papier très solide). la banque de France achète une partie de la production française pour la confection des billets, les papiers à cigarette contiennent du chanvre. Le chanvre paraissait donc avoir trouvé une application potentielle dans le papier, mais la production française semble se limiter à un marché fermé et se satisfaire de cette situation.
  • Aspects écologiques
Depuis quelques années, le chanvre, que ce soit papier ou textile, subit un renouveau, même si celui-ci est encore timide en France. En Europe du nord et aux Etats-Unis, l'utilisation du chanvre renait, La prise de conscience écologique y ayant contribué. En fait les problèmes écologiques que l'on se pose aujourd'hui ont mis, au grand jour les qualités potentielles du chanvre. Par exemple sa teneur en cellulose est une fois et demi celle du bois. Sa culture pour l'utilisation papetière lui permettrait un bon rendement sans pour autant provoquer la déforestation. De plus, sa faible teneur en lignine (2 à 3 fois moins que le bois) donne au papier chanvre une meilleure résistance au temps (ii ne jaunit pas). De son côté, le chanvre textile représente un intérêt par rapport à ses concurrents directs, notamment le coton. En effet, la culture de ce dernier exige un emploi massif de pesticides alors que le chanvre pousse quasiment sans aucun traitement.
  • LA CHÈNEVOTTE
La chènevotte provient de la tige du chanvre dont elle constitue la partie non fibreuse. Depuis que le chanvre non roui est défibré mécaniquement, la chènevotte, qui ne séjourne plus dans l'eau, est d'une meilleure qualité. Celle-ci est une éponge végétale, elle absorbe douze fois plus d'humidité que la paille, soit cinq fois son propre poids ; c'est ainsi qu'elle sera utilisée pour les animaux, comme litière pour chat par exemple. Mais c' est dans l'isolation que la chènevotte va trouver une application intéressante.
  • La chènevotte : matériel d'isolation
La chènevotte va permettre d'obtenir un matériau d'isolation. Celui ci va être conçu grâce à un procédé qui est la pétrification à froid afin de la rendre résistante au feu et à l'eau. Nous pouvons souligner que ce procédé est entièrement naturel car il demande peu d'énergie et n'utilise pas de produits chimiques de synthèse. Ce matériau d'isolation appelé "Isochanvre" (marque déposée) est élaboré par Chènevotte Habitat. La pétrification va permettre d'obtenir 2 catégories d'isochanvre : lsoochanvre, de construction et l'isochanvre d'isolation qui vont se différencier selon leur utilisation. En effet ; l'Isochanvre d'isolation sera utilisé tel quel pour les closons, planchers...etc. quant à l' isochanvre de construction (qui est toujours un matériau d'Isolation) il sera utilisé avec des liants tels que la chaux naturelle et le sable ; celui-ci conviendra plus pour les dallages et les murs.

**Ses intérêts pour l'Isolation

L' isochanvre présente de nombreux avantages que ce soit thermique, acoustique ou protecteur. En effet, l' isochanvre est avant tout un isolant thermique. Cette propriété est due à sa forte inertie thermique caractérisée par la chaleur massique. la chaleur massique représente la quantité d'énergie emmagasinée par un matériau pour être restituée après un laps de temps. L' isochanvre possede une forte chaleur massique (de l'ordre de 1400 J/kg°C) par rapport à d'autres matériaux tels que le bois ou la terre crue (cf. histogramme).

**Chaleur massique de différents matériaux isolants

Cette inertie thermique confère à l'isochanvre Ia proprieté de garder la chaleur en hiver et la fraîcheur en été, d'ou une économie d'énergie. Cette forte inertie thermique est due à Ia richesse en silice de la plante. Hormis les avantages thermiques que présente l'isochanvre, c' est aussi un isolant acoustique : il a pour propriété d'être un très bon absorbant phonique. Il a aussi la propriété d'être protecteur : en effet, celui-ci est incombustible, imputrescible et non commestible par les rongeurs. En plus l' isochanvre est une matière qui respire et permet ainsi d'éviter les problèmes de condensation et de dégradation dans le temps. L'isochanvre est donc un matériau isolant polyvalent au niveau qualités ; il est à la fois isolant thermique et acoustique, propriétés que le polystyrène ne, par exemple, ne possède pas.

**Coût

Pour réaliser une maison de 135 m2 il faut environ 60 m3 d' isochanvre ce qui représente une culture d'un hectare de chanvre. En fait la construction en isochanvre se situe dans les mêmes prix qu'une construction ordinaire mais elle présente par la suite des avantages lies aux économies d'énergie. Il possède donc le meilleur, rapport qualité/prix/variété, d'emploi des matériaux isolants biologiques.

A titre d'information :1 m3 d' isochanvre isolation coûte 794,34 F ttc1 m3 d' isochanvre construction coûte 942,60 F ttc

**Isochanvre : "éco-produit à 100%"**

L'isochanvre est aussi un matériau intéressant car il possèdeles propriétés d'un "eco-produit" à 100% grâce à : son origine il est issu d' une plante annuelle, sa fabrication : non polluante, procédé ne demandant aucun produit chimique de synthèse, son conditionnement, son transport, son usage : économie de chauffage, sa tenue dans le temps, sa réintègration dans la nature : il se réintègre dans le circuit biologique sans générer de pollution. L'isochanvre a d'ailleurs été sélectionne produit de I'environnement par le Ministère du Logement à Batimat 1993. L' isochanvre possède donc de nombreuses qualités d' isolant avec des avantages en plus. Un bon avenir lui est envisageable.

  • LE CHENEVIS

Le chènevis est le nom donné à la graine du chanvre. Cette graine oléagineuse recèle une huile non psychotrope dont l'utilisation est souvent restée accessoire (graines à oiseau, lampe à huile, composant de vernis). Le récent engouement pour les applications potentielles du chanvre allié aux progrès réalisés dans la connaissance des graisses alimentaires ont contribué à la découverte de caractéristiques de cette huile. Dans un premier temps nous étudierons la production et la composition de l'huile de chènevis, puis nous essaierons de voir si cette huile présente un intérêt particulier.

>L'huile de chènevis

ProductionPlusieurs huiles de chanvre sont disponibles sur le marché (en magasin diététique) dont une produite en Suisse par la société "Valchanvre". Ce label est le fruit du récent groupement de quatre agriculteurs de Saxon dans le Valais. En 1994, à partir de 3,5 hectares de chanvre cultivés, ils ont pu produire 1750 litres d'huile, soit un rendement de 500 litres par hectare. La justice s'empressa de placer sous séquestre la production en raison de la plante dont est originaire 1' huile. Mais les études ont montré que le taux de tétrahydrocannabinol était très faible et ne contrevenait pas à la législation. On obtient par pression à froid de la graine 40% d'une huile parfumée qui se retrouve à l'état brut, non raffinée. Elle est ensuite conservée dans des bouteilles opaques à cause de sa sensibilité à 1'oxydation. En effet elle rancit rapidement sous l'action de la lumière et de la chaleur. Elle doit donc être conservée sous réfrigération.

>Sa composition

Les graines de chènevis contiennent 25% de protéines complètes (tous les acides gras y sont bien représentés). L'huile extraite des graines contient 8% d'acides gras saturés et 80% d' acides gras poly-insaturés (25% d'acide linolénique et 55% d' acide linolénique appelés aussi Vitamine F). Parmis les divers composants de cette huile, les analyses ont montré la présence de 2,8% d'acide gamma linolénique.

>Intérêt de l'huile de chanvre

Une caractéristique intéressante pour l'organisme : L' acide gamma linoléniqueL'attrait de l'huile de chanvre est dû à la présence des quelques 2,8% d'acide gamma linolénique. Même si la présence de cette substance dans l'alimentation n'est pas absolument vitale pour 1' organisme, elle peut s'avérer utile dans certaines circonstances (hypertension, asthme, syndrome prémenstruel, diabète, vieillissement). En effet, l'acide gamma linolénique entre dans la synthèse des acides gras essentiels en prostaglandines. Les prostaglandines sont des hormones présentes dans de nombreux tissus et qui jouent un rôle dans la régulation hormonale, l'agrégation des plaquettes sanguines, les contractions musculaires de l'utérus et dans le fonctionnement du système sympathique. L'acide gamma linolénique est présent dans d'autres huiles : 1' huile d'onagre (3 à 15%), 1'huile de bourrache (23%), 1' huile de pépins de cassis (15 à 19%). Ces sources d'acide gamma linolénique sont chères et actuellement 1' huile de chanvre est la plus économique.

Comparaison de prix (au gramme d' AGL) :huile d'onagre 300 fr. le grammehuile de bourrache 90 fr. le gramehuile de chanvre 20 fr. legrame

>Utilisation en cosmétique

L'huile de chanvre est également utilisée comme shampoing, crème, huile de massage. Sa concentration en acide linoléique non saturé lui confère la propriété de soutenir la fonction du manteau hydrolipidique de la peau qui protège l'organisme contre la pénétration ou la perte d' eau. Ainsi l'huile de chanvre protège de la deshydratation de la peau et d'une trop grande pénétration de la lumière (coup de soleil).

>Critiques et reserves vis-à-vis de ce produit récent

L'utilisation de l'huile de chènevis dans l'alimentation est une innovation très récente. Il nous parait utile d'émettre certaines réserves vis à vis de ces applications. Jean-Luc Deferne (ingénieur en technologie alimentaire) s'est intéressé à l'étude de l'huile de chènevis et rappelle que, même si la recherche s'est intensifiée dans ce domaine, beaucoup de questions restent sans réponses. Par exemple, médecins et nutritionnistes recommandèrent pendant longtemps l'apport d'acides gras poly-insaturés pour leur action favorable sur le taux de cholestérol. L'opinion du monde scientifique à cet égard est dorénavant plus nuancée et nombre d'experts reconnaissent qu'un excès dans ce domaine n'est peut être pas sans risque pour la santé.

Cependant la liste des applications possibles de 1' acide gamma linolénique semble s'allonger de jour en jour (traitement des troubles immunitres et neurologiques). L'utilisation de l' huile de chènevis dans le domaine alimentaire est une découverte récente qui suscite un certain intérêt de la part des spécialistes. Ils s'intéressent surtout aux propriétés de 1' acide gamma linolénique. Le faible coût de production de cet acide gras reste un atout pour le chanvre. II restera toutefois un grand travail de sélection à effectuer, non seulement pour développer des variétés à haut rendement de graines mais aussi à haute teneur en acide gamma linolènique. L'organigramme précédent montre que les applications du chanvre sont multiples. Cette polyvalence d'emploi associée à la modernisation des techniques de culture et de transformations permettent au chanvre d'être compétitif vis-à-vis de ses concurrents. Pourtant la culture du chanvre demeure méconnue et peu développée en France. C' est donc ailleurs qu'il faut chercher les raisons qui font que cette plante reste dans l'ombre.

Ainsi l'amalgame fait entre le chanvre psychotrope et le chanvre agricole nuit de façon certaine à 1'image de ce dernier. De plus nous avons remarqué un manque de collaboration lors de nos recherches de la part de la Fédération Nationale des Producteurs de Chanvre, qui ne fait ainsi rien pour contribuer au développement de l'information sur le chanvre. A travers ce projet, nous avons souhaité donner aux lecteurs une approche différente du chanvre, en espérant que cette plante soit un jour réhabilitée.

¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨

BIBLIOGRAPHIE SOURCES

MICHKA (1995) "Le chanvre, renaissance du cannabis" Georg éditeur SA, Genève (Suisse)MICHKA (1993) "Le cannabis est il une drogue ?" Georg éditeur SA, Genève (Suisse)HERER Jack (1993) "L'empereur est nu" Editions du Lézard, Paris (France)MATHIEU JP (1980) "Chanvre" collection techniques agricoles, Editions TechniquesLes "échos du chanvre", (n°1, hiver 1995/1996), Journal trimestrielDocumentation technique isochanvre (DTI), 1995"AGRI", Revue (juin 1995)

Nous remercions les organismes suivants pourleur coopération et l'aide qu'ils nous ont apportée :

Societé "Valchanvre", CH-1907, Saxon (Suisse)Chènevotte habitat , Le Verger, 72260 René (France)Power plant, 15 rue Louis Ducroize, 69100 Villeurbanne (France)Française du Iin et du chanvre, BP 201, 5 rue Reckern, 59532, En Ferrein (France)Musée des tissus de Lyon, 34 rue de la charité, 69002 Lyon (France)C.I.R.C, 21 rue Anatole France, BP 3034, 69605 Villeurbanne (France)
* Cuisine des fleurs comestibles avec CUISIFLOR, legumes anciens,ateliers jardin,animation cuisine flo

>www.cuisiflor.com

* cuisinesauvage.blogspot.com
* La Cuisine sauvage et Herbier de plantes


>yoann.hue.free.fr

                                        * HABITATIONS*



Auto-construire: un logement de 33 m² pour 400 euros,c'est possible/Via http://www.onpeutlefaire.com/


Construire soi-même sa maison permet de réduire les coûts dans des proportions importantes, les matériaux ne représentant que 20 à 30% du coût d'une maison. Si vous pratiquez la récupération et le travail manuel, il est possible de construire un logement de 33 m² pour 400 euros, et il n'y a pas d'erreur, comme le montre l'exemple du Collectif Habitat d'Urgence Totale de Montpellier.
Alors, ne vaut-il pas mieux passer 6 mois à construire plutôt que 20 ans à travailler pour rembourser la banque ? Des matériaux économiques et écologiques comme la terre, la paille ou les rondins de bois empilés, permettent de réaliser de belles maisons saines et confortables et leur mise en oeuvre ne demande pas de grande technicité.
Etre auto-constructeur est à la portée de tous. Il existe des livres, des stages, des artisans qui peuvent aider à franchir le pas psychologique et à nous rendre autonome. On peut se jeter à l'eau ou bien prendre son temps. On peut prendre le risque de se renseigner au fur et à mesure ou commencer par participer à des chantiers chez des amis pour se faire la main et prendre de l'assurance, et puis inviter ensuite ces mêmes amis pour son propre chantier.
Des associations d'autoconstructeurs mettent ainsi en relation les personnes qui souhaitent échanger des coups de mains et des conseils. Elles organisent des réunions pour visiter en groupe des habitations autoconstruites, rassembler et négocier les commandes de matériaux, aider à dessiner des plans, mettre en commun les recherches de terrains, etc... Certaines d'entre-elles regroupent un nombre étonnant de participants, ce qui incite à penser qu'il pourrait en exister beaucoup d'autres un peu partout dans notre pays. Mais ces associations sont encore rares et certaines n'ont pas de vrai souci écologique, même si toutes se penchent petit à petit sur les solutions alternatives, ce qui est logique vu leur recherche permanente de la qualité à moindre coût.
Les Castors, dont plusieurs délégations existent en France, sont des groupes associés dans un mouvement déjà ancien, issu de la solidarité ouvrière. Ils proposent aux autoconstructeurs une assurance pour leur chantier, ce qui est capital, surtout si l'on reçoit des coups de main bénévoles. Ils regroupent les commandes et négocient les meilleurs prix. Ils acceptent de donner des conseils sur les projets privés et même de venir sur le site d'un chantier pour initier une phase de travaux et s'assurer que tout va bien. Ils sont bénévoles et leur disponibilité sera limitée, mais leur expérience est grande et ils peuvent enseigner beaucoup en peu de temps.

Selon l'excellent et beau livre "Eco-Logis", chez Könneman, les économies en autoconstruction varient selon le type de travaux. La pose d'un escalier, de portes ou d'un chauffage central par un professionnel ne coûtent pas grand chose en plus de matériel et apportera la garantie d'un travail bien fait. De même pour la construction des murs. Concernant la pose de fenêtres, des sols, des sanitaires et des carrelages, le travail d'un professionnel n'excède pas 20 à 30% de surcoût. Par contre, pour la pose de la couverture, de l'isolation, celle de l'électricité ou le montage des cloisons, l'autoconstruction représente une réduction de moitié du budget de ces postes. Ce sont les travaux de décoration qui sont les plus intéressants à prendre en charge, 80% de frais en moins.

  • Construire en terre : aujourd'hui, les maisons en terre crue abritent encore un tiers de la population mondiale. La construction en terre respecte les terres agricoles, évite de provoquer des problèmes d'environnement par l'extraction des sables de rivière, utilise beaucoup moins d'eau. Elle permet de construire des logements sains et d'assurer un langage architectural créatif, chaleureux et spécifique aux particularismes culturels.
  • Construire en fibres végétales : la paille est un matériau de construction économique. On utilisait autrefois ses excellentes qualités isolantes en la mélangeant à de la terre pour monter les murs. Elle est aujourd'hui utilisée sous forme de bottes rectangulaires, assemblées comme des briques géantes avec un liant à la chaux.
  •  Construire en bois : le bois est un matériau de construction vivant et très naturel. Mais son aspect «naturel» peut dissimuler de nombreuses substances toxiques invisibles, que ce soient les produits de traitement contre les insectes et les champignons ou les colles utilisées pour les assemblages ou dans les agglomérés. Il est arrivé que des maisons de bois aient dû être évacuées, à la suite de traitements toxiques provoquant des séquelles importantes chez leurs habitants.
La plupart des meubles industriels sont fabriqués avec des bois agglomérés camouflés qui dégagent du formol toxique. Préférez des meubles en bois massif avec des essences de bois de nos pays, boycottez les bois exotiques qui sont volés dans les pays du tiers monde en expulsant les populations locales.

Source :

* Le Guide des Alternatives, Editions du Fraysse


Ma cabane: Budget limité, rondins, torchis & système D* une cabane de 20m2 pour 250euros...c'est possible...


*************Via www.les-cabanes.com/construire.html****************

***********************www.les-cabanes.com*************************

Les Fustes


Le circuit court! En effet, si on a la chance de possèder la forêt qui s'y prête, à l'instar de Maadiar du forum ou des trappeurs du yukon, on peut avoir un habitat qui coutera quelques litres d'essence pour la tronçonneuse et quelques muscles attrapés à coups de hache.

Cependant pour les professionnels, il s'agit le plus souvent d'un travail spécifique qui consiste à prémonter la structure sur le chantier puis redemonter et refaire l'empillage sur le terrain final. Par contre c'est la garantie d'avoir un habitat bien jointé . la Cie des fustes nous explique: "l'oeil du fustier est indispensable à la réalisation d'une fuste. Les bois sont choisis et taillés en fonction de la place qu'ils auront dans la construction. Le retrait du bois implique un tassement du bâtiment, (6 cm par mètre) d'où l'art du fustier qui permet de dompter le bois brut. "

La compagnie des fustes en action.

Maadiar nous fait le plaisir de nous exposer en image son expérience de fustier. Un travail qu'il a démarré en amateur et qui montre que l'aventure n'est pas si loin, ni si couteuse pour celui qui souhaite la tenter.

Extraits:

"Je m'inscris seulement maintenant, mais mon projet est venu de la lecture de votre site et de son forum.Après avoir lu "ermites dans la taïga", et surtout "un an de cabane" d'Olaf Candau je me suis mis à chercher des infos sur les cabanes et je suis tombé sur ce site, c'était au printemps dernier.

J'ai alors décidé de chercher un terrain, et de m'y mettre. "

"Je m'en suis sorti pour 250 euros max et le résultat est une petite cahute de 20m2 quand même!"

"Je loue le bois 1 euro par an, pour 20 ans, le bois fait 30 ares, c'est un ancien verger abandonné depuis la première guerre mondiale, il est d'ailleurs traversé par des tranchées."

"Des joints de torchis (foin, terre, bouse, eaux et chaux) des clous, des planches, un rail et malheureusement un peu de plastique... (mais la toile goudronnée est trop chère!)" .
C'est l'hiver, un ami (qui a fait les chouettes photos) est venu me rejoindre, nous couvrons la charpente avec les planches en meurisier trouvées dans les rebus d'une scierie. "

                          maadiar
                              robinson des bois



Je m'inscris seulement maintenant, mais mon projet est venu de la lecture de votre site et de son forum.
Après avoir lu "ermites dans la taïga", et surtout "un an de cabane" d'Olaf Candau je me suis mis à chercher des infos sur les cabanes et je suis tomber sur ce site, c'était au printemps dernier.

J'ai alors décidé de chercher un terrain, et de m'y mettre.

Aujourd'hui, ma cabane est en voie d'achèvement, après beaucoup, beaucoup, beaucoup de travail, seul le plus souvent, au milieu des lapins et des chevreuils (le terrain est un petit bois en lisière de la forêt de Woëvre, dans la meuse), sous la neige, dans le vent, ou en plein soleil.

Mais au final, je suis assez content du résultat! Et c'est donc en partie grâce à vous.

J'espère aussi pouvoir motiver ou rassurer les gens qui me liront, et qui hésitent à se lancer, car en combinant prêt d'outils, don de la part de fermiers des alentours (et du proprio d'une scierie très sympa), je m'en suis sorti pour 250 euros max et le résultat est une petite cahute de 20m2 quand même!

(Bon, faut pas être timide et faire assez pitié pour avoir le culot de demander à un bucheron de vous aider à aller chercher des planches avec sa voiture et sa remorque à lui! Dans une scierie à 15 bornes de là, juste pour vous, et gratuitement!)

(Pour info je suis étudiant, passionné d'histoire et de dessin)

je loue le bois 1 euro par an, pour 20 ans, le bois fait 30ares, c'est un ancien verger abandonné depuis la première guerre mondiale, il est d'ailleurs traversé par des tranchées.

Le terrain est pour moitié couvert de garenne à la végétation sèche, basse et dense (épines, herbes hautes, buissons, et un pommier au milieu), et pour moitié de forêt (pins, chênes, hêtres)

La cabane est en fuste, avec torchis et cailloux entre les rondins, toits en planches de meurisier, offertes (elle était dans la poubelle d'une scierie parce que certaines dans le lot avaient été grignotées par des vers, et donc invendables).

Les rondins font 4,50 de long, assez irréguliers, je les ai coupés dans les pins du terrains il en a fallu pas mal!
La charpente est en rondins avec des poutres en pin (achetées elles, pour 70 euros) sur un rail de chemin de fer, venant d'un réseau d'extraction de bois construit en 1916, pour acheminer du bois sur Verdun et que j'ai déterré et traîné moi-même sur le site!
Par dessus une tôle récupérée chez un voisin, du plastique à fondation, de la terre et des cailloux (pour la discrétion).

Mais places aux photos!

Juin 2009, première semaine, à la hache et à la scie (je comprends alors que le chantier va être plus dur que prévu).


Ca monte!


Ca monte encore


HOP! Porte et fenêtre apparaissent, l'été est bien entamé et la tronçonneuse a fait une heureuse apparition! (Merci au prêteur d'ailleurs)


Automne 2009, avec un grand A, les arbres brûlent, et on sent une légère excitation chez les renards, martres, et autres lapins. L'hiver approche!


Le campement provisoire


La charpente est achevée!









Décembre, températures négatives, je creuse dans la cabane (pour gagner de la hauteur sous plafond), et je recouvre de terre (pour l'isolation, j'espère y développer un toit végétalisé).
(le demi petit rondin, c'est pour monter sur le toit plus facilement)


Mars, après les examens, reprise du chantier, j'attaque le torchis de chaux.


Avril, je finis le torchis, et comble les deux "triangles" laissés vide sous la charpente.

La fenêtre.


Le bardage, vu de l'intérieur.


Elle est prête pour l'arrivée du printemps...


...des deux côtés!


Maintenant, reste à fabriquer porte et fenêtre, et à boucher les trous sous le toit, mettre un poêle, aménager...

Mais je peux déjà y dormir! Et c'est bien plus agréable qu'une tente, même sans porte!

Voilà, on est en avril 2010, si vous le souhaiter je posterai la suite, et
je répondrai avec plaisir à vos questions.

merci encore pour ce super site.



¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨

Comment construire une cabane?


Comment construire une cabane. Les possibilités sont infinies, récup, neuf, kit, bois, métal, pierre... Certains s'aventurent dans les matériaux composites...

Nous allons sur cette page vous apporter des éléments pour choisir et pour bâtir avec des données pour connaître les matériaux (ce qui n'est pas évident lorsque l'on est citadin par exemple) et la législation qui peut s'adapter à votre cas. Maintenant tout est une affaire de compromis et nous ne pouvons apporter des solutions toutes prêtes. Et d'ailleurs, ce n'est pas notre but. L'objectif des-cabanes.com est de vous suggérer que l'aventure est peut être dans les bois...

Ainsi vous trouverez des shémas de cabanes, et avec un peu d'imagination et une bonne rêgle de trois, vous aurez une base de travail et une estimation des prix pour le bois.

Le Bois : si l'on aborde le bois, on peut faire quelque chose de bien pour une somme réduite mais attention, le rondin ou le madrier sont des métiers à part entière et souvent le travail de ces produits est long et coûteux.

**Matériaux pour construire en bois


Simplement près du lieu de votre choix vous trouverez une scierie et en France, 4 essences principales y sont travaillées.Ainsi vous trouverez :

- le peuplier : planche blanche poncée, marbrée noir, grain fin, très léger, se travaille très bien, n'éclate pas, peu sensible au insectes et sent les allumettes, usage fréquent en voliges sous les ardoises.

- le châtaignier : planche jaune moutarde à beige clair si poncée, beau grain formant des strates, à plus tendance à éclater,il est facile à travailler, odeur forte et acide, peu sensible aux insectes hormis les capricornes. Utilisation charpentes, planches et menuiseries.

 
- le chêne : planche sombre mais beige claire une fois poncée, un grain présentant des stries tracées comme une successions de tirets ------ plus difficile à travailler, une bonne odeur caractéristique, résistant et utilisé en charpentes, parquets, menuiseries.

- le pin : reconnaissable à la bonne odeur de résine, plus résistant que le peuplier, mais sujet aux parasites avec l'âge, facile à travailler, multiples utilisations .une variante du pin et sapin, le douglas planche rosée, grain épais et très résistant Difficile à travailler mais réputé pour ne pas nécessiter de traitement.

::: Dans un grenier, cabane en peuplier



  • Achat : en général, pour construire une cabane, le bois s'achète en volige : planches de 27mm ou 23mm d'épaisseur sur des longueurs de 1.50m, 2m, 2.50m, 3m. Les largeurs varient et c'est tant mieux, la moyenne est 150mm, et le tarif se calcule au m².

Brut de scierie, la volige pourra être propre et les bords parallèles, mais ç'est selon les endroits, le matériel employé et le stockage (liteaux entre chaque couches).Une planche acheté en février présentera des taches d'humidité et de moisissures. Par contre fin août, les planches seront plus propres et sèches. Compter au minimum 4,50 € le m² HT pour le pin et le peuplier.

**Séchage : il est important d'anticiper l'achat et de faire sécher son bois au moins 5 à 6 mois , voire acheter le tas et le stocker à l'abri de la pluie et chaque couche de planches couchée sur 3 liteaux 20 X 20. Je vous laisse imaginer toutes les combines possibles.

**Période : la construction aura lieu idéalement au mois d'août, au sec . Ceci afin d'éviter les retraits sur la largeur des planches qui peuvent être importants et donner naissance à des jours, même si vos planches étaient parfaitement jointes.

**Dégauchir : le plus sûr est, en sortant de la scierie, d'apporter le bois à un charpentier ou un menuisier qui pourra rendre les bords des planches parallèles, en les passants sur table à dégauchir (table doté d'un rabot).

  • Outils pour construire en bois
Voici une liste d'outils types pour la construction bois.- scie circulaire- meuleuse d'angle avec plateau souple et disques abrasifs grain 36 (toujours avec des gants et les protections adéquates, les blessures cicatrisent très très mal).- ponceuses orbitales- scie sauteuse- rabot largeur mini 80- marteaux, clous torsadés 60 ,70 ,80.clous de charpentier.- visseuses + tournevis électrique.vis agglo (jaunes) toutes tailles moyennes et grosses, grandes quantités- perceuse, forêts- équerre graduée, niveau à bulle, mètre ruban large et rigide longueur 8M- serre-joints à pompe, sangles type automobile- pied de biche avec tire clou, pince coupante- ciseaux à bois

  • Outils pour construire en pierre

Voici une liste d'outils types pour bâtir en pierre.- massette- ciseaux à pierre ( premier prix pour le grès à tailler)- gants cuirs- Outillage classique de maçonerie:- gamatte (1) brouettes, (2 si bétonnière), seaux (4)- truelle carré et triangulaire, pelles,- bèche pour tourner le mortier dans une brouette
                                                   ________




**Législation des petites habitations

1) Choix du site : dans certains lieux ou le prix du M2 de terrain constructible a atteint des niveaux indécent , la chasse est faite aux petites constructions existantes qui années après années connaissent greffes et extensions pouvant, délais de prescriptions passés être de véritables placements à long terme. Il est vrai que l'on a moins de chance d'avoir un souci avec une cabane en Lozère que si on cherche à l'édifier au pied du Mont Blanc.

Malgré tout, ne pensez pas que si vous achetez un bois au fond de n'importe ou, vous allez être un total inconnu .Ce serait sous estimer les capacités de nos chasseurs nationaux qui dès le mois d'août battent les campagnes d'une manière souvent impressionnantes .Ceux ci transforment des coins qui peuvent paraître pour des citadins, en dehors du monde, en un terrain de loisirs ou ils connaissent le moindre muret. De plus sachez, que les élus sont les premiers à s'adonner a cette activité, donc c'est pour dire que le tuyau ç'est peut être d'être en bon terme avec les sociétés de chasse, et avec la mairie.

Donc si le cœur vous en dit, foncez, les bois sont peu chers encore car incultivable, et l'hectare peut vous en coûter moins cher qu'une citadine diesel de 200 000 Km .Sachez par contre que de nombreux voisins européens s'aventurent dans ce genre d'investissement impossible à réaliser chez eux, par manque de place et suite à la flambée de l'immobilier.

2) -de 20m2. Certains ont déjà pensé : et le fameux " - 20 m2 » sans permis" ?

Vrai, mais qui dit sans permis ne veut pas dire sans la fameuse : autorisation de travaux. Cette demande est réalisable dans le cadre d'une extension par rapport à une construction (taxée) existante. Si un terrain ne possède pas de bâti existant, pas de possibilité d'extension, la DDE et consorts ne pouvant recevoir un imprimé CERFA sans référence préalable.

2) bis REFORME OCTOBRE 2007:

Nous allons tacher d'y voir plus clair sur cette réforme: annoncée par les uns de libéralisation, d'une accélération simple des proçédures par les autres :

L'ordonnance du 8 décembre 2005, applicable dès Octobre 2007, a réformé le Code de l'urbanisme en regroupant les autorisations et déclarations en trois catégories de permis : construire, démolir, aménager. Les déclarations préalables remplacent notamment la déclaration de travaux et la déclaration de clôture.

Cette réforme aura des conséquences importantes pour les communes et leurs services qui, pour respecter les délais d'instruction devront :

1)accueillir et réaliser une première vérification du dossier pour ne délivrer de récépissé qu'aux dossiers exploitables ;

2) transmettre immédiatement le dossier au service instructeur (service de la commune ou DDE ou autre). En cas de dépassement, le délai de base d'instruction, fixé par le récépissé, court même si le dossier est incomplet ou justifie d'une prolongation.

Dépôt et instruction des demandes de permis et déclarations

S'agissant du dépôt et de l' instruction des demandes de permis et des déclarations, l'arrêté ministériel du 6 juin 2007 précise que le maire affecte aux demandes de permis et aux déclarations préalables un numéro d'enregistrement de 13 chiffres, précédé de 2 lettres indiquant la nature de la déclaration ou de la demande.

Les 2 lettres indiquant la nature de la déclaration ou de la demande sont :

- DP pour les déclarations préalables ;

- PC pour les demandes de permis de construire ;

- PA pour les demandes de permis d'aménager ;

- PD pour les demandes de permis de démolir.

L'affichage

L'affichage de la décision, il est assuré par les soins du bénéficiaire du permis ou du déclarant sur un panneau rectangulaire dont les dimensions sont supérieures à 80 centimètres avec le nom, la raison sociale ou la dénomination sociale du bénéficiaire, la date et le numéro du permis, la nature du projet et la superficie du terrain ainsi que l'adresse de la mairie où le dossier peut être consulté.

Mention suivante obligatoire:

« Droit de recours : Le délai de recours contentieux est de deux mois à compter du premier jour d'une période continue de deux mois d'affichage sur le terrain du présent panneau (art. R 600-2 du code de l'urbanisme).

Tout recours administratif ou tout recours contentieux doit, à peine d'irrecevabilité, être notifié à l'auteur de la décision et au bénéficiaire du permis ou de la décision prise sur la déclaration préalable. Cette notification doit être adressée par lettre recommandée avec accusé de réception dans un délai de 15 jours francs à compter du dépôt du recours (art. R 600-1 du code de l'urbanisme). »

Le panneau d'affichage doit être installé de telle sorte que les renseignements qu'il contient demeurent lisibles de la voie publique ou des espaces ouverts au public pendant toute la durée du chantier.

1. Opérations qui sont dispensés de toutes formalités au titre du code de l'urbanisme :

1.1 Les installation, constructions temporaires implantées pour une durée n'excédant pas :

-3 mois dans le cas général / La durée du chantier pour les bâtiments de chantier / La durée d'une manifestation culturelle, commerciale ou sportive, dans la limite d'un an, en ce qui concerne les constructions ou installations temporaires directement liées à cette manifestation.

1.2 Les travaux, constructions et installations de faible importance, ainsi que des travaux, constructions et installations dont le contrôle est assuré par une autre autorisation ou par une autre législation :

- Création d'une SHOB inférieure à 2 m2, habitations légères de loisirs d'une superficie inférieure à 35 m2, piscines de moins de 10 m2 / Les murs qui ne constituent pas des clôtures dont la hauteur au-dessus du sol est inférieure à 2 mètres / Les constructions et installations implantées dans un terrain de camping ou un parc résidentiel de loisir ayant fait l'objet d'un permis d'aménager postérieurement à la réforme / Les travaux sur les immeubles classés monuments historiques / les ouvrages d'infrastructure / les ouvrages et travaux entraînant des prélèvements sur les eaux superficielles ou souterraines soumis à autorisation ou à déclaration en application de chapitre IV du titre premier du livre II du code de l'environnement.

2. Opérations soumises à un permis

2.1Permis de construire

- constructions ou travaux ayant pour effet de créer une surface hors œuvre brute supérieure à 20 m2 / constructions ou travaux concernant des immeubles inscrits à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques / éoliennes dont la hauteur au-dessus du sol excède 12 mètres.

2.2 Permis d'aménager

- lotissements / terrains de camping et parcs résidentiels de loisir, à l'exception des aires naturelles de camping, / parcs d'attractions, aires de jeux et de sports et terrains aménagés pour la pratique des sports ou loisirs motorisés soumis à étude d'impact , golfs soumis à étude d'impact / aménagements autorisés dans des espaces remarquables protégés par la loi littoral (art. R 146-2 du code de l'urbanisme).

2.3 Permis de démolir

Les travaux ayant pour objet de démolir ou de rendre inutilisable tout ou partie d'un bâtiment

3. Opérations soumises à une déclaration préalable

Constructions ou travaux ayant pour effet de créer une surface hors œuvre brute ou une surface hors œuvre nette inférieure à 20 m2 et dont la hauteur au-dessus du sol excède un mètre

Constructions et installations diverses ne créant pas de surface de plancher dont la hauteur au-dessus du sol est supérieure à un mètre / Travaux de ravalement et travaux ayant pour effet de créer de nouvelles ouvertures ou de modifier les façades d'un bâtiment existant / Changement de destination d'un bâtiment existant / Piscines dont le bassin a une superficie inférieure à 100 m2 / Châssis et serres dont la hauteur au-dessus du sol est supérieure à 1,50 mètre sans toutefois dépasser 4 mètres et dont la surface hors œuvre brute n'excède pas 2 000 m2 sur une même unité foncière / Implantation d'une habitation légère de loisirs dans un terrain de camping ou un parc résidentiel de loisir n'ayant pas fait l'objet d'un permis d'aménager définie par la réforme / Travaux ayant pour effet, à l'intérieur d'un secteur sauvegardé, de modifier l'état d'un immeuble ou celui de son terrain d'assiette / Travaux ayant pour effet de détruire un élément de paysage protégé par un plan local d'urbanisme ou par une délibération du conseil municipal dans les communes non couvertes par un plan local d'urbanisme / Edification d'une clôture dans un secteur sauvegardé, dans une ZPPAUP, dans le champ de visibilité d'un monument historique ou dans un site classé ou inscrit, dans un secteur délimité par la plan local d'urbanisme en application du 7° de l'article L 123-1 ou dans une commune dont le conseil municipal a décidé de soumettre les clôtures à déclaration / Aires de stationnement ouvertes au public et les dépôts de véhicules, lorsqu'ils sont susceptibles de contenir au moins dix unités / Stationnement d'une caravane sur un terrain non autorisé à cet effet, lorsque ce stationnement dure pendant plus de 3 mois par an. Sont prises en compte, pour le calcul de ce délai, toutes les périodes de stationnement, consécutives ou non. Lorsque la caravane constitue l'habitat permanent de ses utilisateurs, sont seules prises compte les périodes de stationnement de plus de 3 mois continus / Affouillements et exhaussements du sol qui ne sont pas soumis à étude d'impact et dont la superficie est supérieure à 100 m2 et dont la hauteur, s'il s'agit d'un exhaussement, ou la profondeur, dans le cas d'un affouillement, excède 2 mètres / Coupes et abattages d'arbres dans les cas prévus par l'article L 130-1 du code de l'urbanisme

3) L'habitation Légere de Loisir( HLL): Attention aux amalgames. Appelllation désignant des hébergements sans fondations, démontables, tels que les chalets ou bungalows destinés à l'occupation temporaire ou saisonnière, dont la gestion et l'entretien sont assurés dans un cadre collectif, notamment les villages de vacances.

4) La ruine "oubliée" : vous avez acheté des hectares de bois, et vous trouvez sous les feuillages une ruine (ancienne) non cadastrée, là, l'astuce ç'est tous simplement de la porter au cadastre vous pouvez faire intervenir une personne du cadastre de votre centre d'impôt foncier, car c'est légitime de la repertorier vu que les relevés ont pu être fait par des missions pédestres ou par des photos satellites restant aveugles par l'amas de végétation.

5/une ruine cadastrée ou non...

Cependant, cette personne, légitimement, vous indiquera quel interviendra sans problèmes à condition de faire réaliser le relevé de la ruine, en tant que ruine, par un géomètre .Le géomètre pourra facilement faire le travail (2 à 3 heures)à condition qu'il dispose d'une station GPS. Ces appareils de très hautes technologies, qui n'ont peu de ressemblances avec leur cousins : les portables de rando, ont un coût 200 fois supérieur. En effet l'éloignement de points existants tels que routes etc... rendrait très long et onéreux les relevés avec les instruments traditionnels.Après, libre à vous de demander une autorisation de travaux pour réaliser un toit par exemple ou pas...Quoique qu'il en soit, priez pendant 3 ans, et si au bout de ce délai et sans courrier des "pouvoirs publics" vous avez toujours votre toit . Bingo. Pensez à prouver la date d'édification (type facture ou autre auto-LRAR avec un pli contenant une photo).

Merci les bons tuyaux des cabanes.com. N'oubliez pas de lire les deux chapitres suivants en complément d'information.

6) La cabane perchée: vous avez acheté des hectares de bois, et vous avez une grosse envie de bâtir une cabane perche.. Comme nous le remarquons dans le forum, en général pour les internautes, une cabane perchée c'est 35 m2 avec une terrase de 12 m2. Pour ma part , on est plus dans le domaine des cabanes. Donc oui , pour une maison dans les arbres il faut un permis de construire ou une autorisation de travaux équivalent à la projection de la surface habitable au sol.

Maintenant si vous faites votre petit atelier discret avec un bonne couette le tout dans 8 m2, si on vous dit quelque chose, ç'est que vous êtes, surement, en présence de vicieux ou que votre projet est situé dans le XVI ème. Attention toutefois aux normes et à votre responsabilité. Cela va de soi.

¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨



   **Pour vivre heureux, vivons cachés**, mais même si la fronde guette dans les bois, l'état ne l'entend pas de cette oreille, et nous en avons la démonstration avec les cabaniers de Beauduc où les constructions sauvages ont été, malgré la tradition, la cible des engins de démolition.

1) Les enjeux : Ces élus ont la crainte plus ou moins grande selon les cas, de voir pousser ça et là des constructions qui peuvent se transformer en habitations sommaires. Ils peuvent devoir, en cas de complications, assurer un certain accès aux commodités .

Par exemple : une personne vivant seule dans un cabanon à 400 m d'un réseau routier, et devenant infirme. Et bien la, il faut souvent trouver des solutions (pour par exemple aménager l'accès) pas forcément évidente.Ce soit disant « laisser aller » peut attirer quelques critiques d'autant plus que dans ces cas de constructions sans permis, la municipalité ne perçoit aucune taxe .Même à notre époque, j'essaye d'être rassurant, il reste quelques personnes chez qui l'humanité n'a pas été remplacé par le compte d'exploitation .C'est ce type de personnes que je vous souhaite de rencontrer près de chez vous .Il peuvent comprendre votre rêve de robinson et même envoyer bouler un voisin (car il a toujours des voisins) quelques peu jaloux de votre cabane dans les bois (surtout si elle est belle).

2) En pratique : doit on violer l'interdit si l'on veut sa cabane ? Peut être, car cela fait partie de l'esprit cabane. Et puis que se soit dans l'imaginaire ou dans un roman de Mark Twain, la cabane est un lieu secret . Donc, les discussions diverses aboutissent sur le fait que pierre ,bois, arbre ,pilotis ,les réalisations subissent souvent plus de dégradations gratuites que par le biais des lettres LRAR. Donc la construction d'une cabane est un risque. Alors il en resssort qu'il faut laisser faire le temps, pour quelle fasse partie du "paysage" et vous avec.

Construire à peu de frais, dans un endroit le plus tranquille possible ,une vrai cabane, donc petite, et participer à la vie du lieu que vous avez choisi. Les gens ont besoin d'apprendre à vous connaître, vous cataloguer, et faire de vous un sujet de discussion.C'est comme ça partout et pas seulement dans nos campagnes: la "comédie humaine".

ML
Et MERCI à tous ceux qui m'ont fait connaitre tous ces sites et partager toutes ces infos


11/10/2010
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 690 autres membres