décroissance

décroissance

Electricité à gogo:Groupe électrogène à l'huile de friture recyclée/Construire son moteur pantone/Moteur à aimant

  • Groupe électrogène tournant à l'huile de friture recyclée

 

 

Pour alimenter de gros outils (électro-portatif un peu gourmand etc …), il y a un groupe électrogène à diesel, qui tourne avec de l’huile de friture recyclée !

  • LES OUTILS DE L’AUTONOMIE

 Cette fiche explique comment utiliser l’huile de friture recyclée dans des petits moteurs Diesel tel que : motopompe, motoculteur, groupe électrogène ou autre.
Nous prônons ici l’utilisation de l’huile de friture recyclée contrairement à l’huile végétale pure dont la filière, comme celles des autres agrocarburants, cumule les aberrations :

  • - accaparement des terres cultivables au détriment de la production alimentaire
  • - utilisation massive de la chimie et des OGM
  • - rendement énergétique médiocre
  • - déforestation massive, entrainant désastres humains et écologiques


Mais la production d’agrocarburants, c’est surtout l’ultime offrande faite à la bagnole. En effet, après lui avoir sacrifié nos vies, les ressources naturelles, nos modes de vies, l’atmosphère, le paysage, la biodiversité, le climat, les villes, etc., etc., on lui offre maintenant nos terres cultivables. Ces carburants peuvent être une solution pour un paysan-producteur-utilisateur, jamais pour les voitures individuelles.


L’huile de friture recyclée ne présente aucun de ces inconvénients puisqu’il s’agit d’un déchet.

  • Approvisionnement :

Une production familiale est déjà intéressante. Comptons 4 friteuses de 3l par an = 12l, ce n’est
pas négligeable (assez pour motoculter un potager ou 30h de motopompe par ex)
Pour une consommation plus importante, on pourra par exemple récupérer l’huile de quelques amis ou celle d’un restaurant. Dans tous les cas, s’assurer qu’il n’y a pas eu d’additifs, en particulier du sel. Utiliser de préférence l’huile de tournesol. Ne pas utiliser l’huile de palme.

  • Filtration :

La filtration doit s’effectuer en dessous de 14°. En effet, à cette température, des graisses indésirables (phospholipides), se figent et restent ainsi dans les filtres. Faire une première filtration avec un tissu quelconque. Pour obtenir une qualité carburant, on doit filtrer à 5 microns. Pour des petites quantités, on peut utiliser des filtres papier alimentaire (en vente dans les Gammvert).Pour des quantités plus importantes, les filtres à cartouches sont beaucoup plus pratiques. On utilise les filtres à eau doubles (photo 2) avec un 100 microns en premier (lavable) et un 5 microns en deuxième (jetable). En plaçant l’huile au dessus des filtres, la filtration s’effectue par gravité.

 

  • Huile de friture recyclée

Utilisation /Adaptation moteur
1
Adaptation moteur :
Tous les moteurs Diesel peuvent fonctionner à l’huile végétale. Les adaptations et les réglages sont différents suivant le type de moteur. La plupart des petits moteurs Diesel qui nous concernent ici sont de type « injection directe » : il n’y a pas de bougie de préchauffage, ce qui empêche le démarrage à l’huile, d’où la nécessité d’installer une bi-carburation : Le réservoir d’origine reçoit l’huile, et on installe un deuxième réservoir pour le gasoil. Une vanne 3 voies relie les deux durites vers la pompe d’injection . On démarre au gasoil, puis, dès que le moteur est chaud, on bascule la vanne sur l’huile. Attention, avant d’arrêter le moteur, il faut revenir au gasoil et attendre quelques minutes pour vider la durite de son huile. Pour limiter ce temps de purge, installer la vanne 3 voies le plus près possible de la pompe d’injection. Sur ce type de moteur, le tarage de l’injection est généralement suffisant.


Pour compenser son manque de fluidité, prévoir un système de préchauffage de l’huile en utilisant la chaleur du moteur. On peut par exemple faire passer la durite
tout près ou au dessus du pot d’échappement, le plus efficace étant de souder un tube directement sur le pot .Sur les groupes électrogènes, on peut installer
des réchauffeurs électriques, comme une résistance plongée dans le réservoir.
L’huile végétale étant détergente, il est important d’installer un réservoir propre et des durites neuves. Prévoir un filtre entre le réservoir et la vanne .

 

SHEMAS/PHOTOS et PLUS d'INFOS sur :

  • www.outils-autonomie.info
    boycott@outils-autonomie.info
  • http://outils-autonomie.jimdo.com/
    • http://nature-construction.com/fiches/fiche-de-savoir-01-carburation-a-lhuile/
  • La Turbine moteur génératrice d'électricité - Un turbinateur - Turbinium

Je vais dorénavant appelé la turbine auto-entretenue le "Turbinateur", c'est une turbine qui fait moteur en même temps. Selon le système il faut une énergie de départ pour la mise en route, ensuite elle produit son énergie par sa propre action, un peu comme une tornade, un cyclone, contrôlé et mise en boite. 

Plusieurs inventeurs ont crée des turbine et inspirés la réalisation de turbine moteur à énergie libre. Certains sont plus connues, d'autres méconnus. 

Quelques inventeurs et pionniers de turbine en relation à l'énergie libre :

Viktor Schauberger, Richard Clem, Euler, Nikola Tesla, Mazenauer, Gérard Capdevielle,...

Site d'informations sur le sujet des turbines : 

http://magpowersystem.free.fr/0-reverse_engineering_schaubergerl.html

Dans l'histoire, il y a eu Richard Clem et Viktor Schauberger qui ont réalisés des génératrices à énergie libre. Il existe des documents et témoignages qui montrent qu'ils auraient réussi à fabriquer une turbine auto-entretenue qui servait de générateur ou moteur.  Avec le temps certaines connaissances ont été perdu avec leur décès. Personne ou presque n'avait réussi à reproduire leur turbine. Aujourd'hui de nouvelles découvertes théoriques sur le fonctionnement permettent de réaliser plus facilement ces turbines pour arriver à les reproduire et les faire fonctionner.

Ainsi un ingénieur de l'aéronautique aurait pu reproduire une tel turbine et partage avec nous ces connaissances dans ce document. Un artisan d'Australie aurait aussi une turbine qui fonctionne en continue depuis des dizaines d'années chez lui, alimentant toute sa maison en électricité.

Depuis il y a aussi des turbines similaires fonctionnant à l'air au lieu de l'eau ou de l'huile qui fonctionne au Etats Unis. Les formules dévoilés dans notre document ici permettent de calculer le dimensionnement, les vitesses, les puissances et les formes pour réussir une turbine.

Une turbine à air devrait tourner à plus de 30 000 tours minute pour pouvoir arriver à un mode opératoire d'énergie libre, ceci se vérifie dans les formules. Un prototype d'une turbine à air à énergie libre le confirme aussi au USA. 

La turbine peut être construite de façon très compacte car par exemple un modèle d' un diamètre de 100 cm sur 30 cm de hauteur permettrais selon les calculs une puissance de 113 kw.

Un moteur générateur Type Richard Clem pourrait fonctionner à l'eau ou à l'huile. L'original de Richard Clem aurait fonctionné à l'huile.
 
Voici un cropcircle apparu dans un champ de Colza le 29 avril 2009, l'image est quasiment identique à un dessin fait pour une turbine du turbinator qui m'a été envoyé un peu avant. 

Cette découverte de l'explication théorique de la turbine génératrice m'a été délivré le 13 février 2009 par un ingénieur de l'aéronautique.

J'ai assemblé et conçu un petit dossier qui contient des croquis et formules pour fabriquer un appareil de type turbine moteur générateur. 

Les instructions sont données pour fabriquer un petit générateur prototype, à petite échelle afin d'expérimenter avant de réaliser un plus grand vous permettant de générer de l'énergie en plus grande quantité.

Pour le petit modèle d'expérimentation il suffit en matériaux d'un bassin d'eau, quelques tubes plastiques, une perceuse, de la colle, quelques dynamos de vélos, une roue de vélo et du fil de fer. Chaque bricoleur peut le faire. Ce petit modèle peut permettre de mieux comprendre le fonctionnement. 

La durée du montage complet du premier prototype est estimée quelques heures (2 à 8 heures en fonction de vos talents de bricolage).

Après que vous avez fait une première réalisation , vous passez à la marche supérieure et toutes les formules et indications vous sont données pour pouvoir calculer le dimensionnement pour en fabriquer un plus puissant, plus solide pour pouvoir faire plusieurs dizaines à centaines de kw.

Le dossier est fait maison, à l'écriture manuel. J'ai scanné les pages de théories, croquis, formules et plans. C'est très lisible et très instructif.

 

Les formules dans le document permettent aussi de calculer le dimensionnement des roues, puissance de la pompe et de l'alternateur de ce prototype ci-dessous. Vous pouvez ainsi même améliorer le système pour augmenter la fiabilité et la puissance que vous produisez.

Quelques croquis et plans sur les turbines.
Dans le dossier il y a toutes les formules de physique, avec l'explication comment dimensionner une turbine d'énergie libre pour permettre son fonctionnement. L'innovation ne réside pas dans les formules qui sont connues en physiques, mais dans la relation entre elles qui n'avais jusqu'à présent jamais été remarqué et qui pourtant explique comment on peut avoir de l'énergie libre avec une turbine dans certaines dimensions et conditions. 
Les dimensions, proportions et formes sont importants pour pouvoir faire fonctionner cela. Si les dimensions ne sont pas correctes il est impossible de faire de l'énergie libre, c'est expliqué par les formules. Les formules permettent aussi de calculer la vitesse de rotation minimale pour que la turbine comment à être autoentretenue et à partir de quel vitesse elle produira de l'énergie en excédent. Les résultats des calculs utilisant les formules semblent bien correspondre aux résultats de nos expériences. En tant que ingénieur, j'ai vérifié, aussi avec d'autres amis ingénieurs et les formules semblent correctes.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Réflexion : 

On peut imaginer qu'un moteur magnétique d'énergie libre serait comme une turbine. Dans ce cas, au lieu d'utiliser un fluide comme l'eau ou de l'huile, on utilise le "fluide magnétique" entre les aimants ou électro-aimants.

 

Ci-dessous vous pouvez observer un prototype d'un modèle basique de turbine réalisé par James Hardy, c'est un prototype dans sa plus simple expression, ce prototype est une variante qui utilise les mêmes principes d'hydrodynamique. Selon beaucoup de scientifiques, ca ne peut pas fonctionner, la réalité nous montre que ca fonctionne pourtant, en plus on peut l'expliquer avec les formules classiques de fluido-mécanique. 

Le principe serait l'effet de levier généré par la roue à aube. Pour réussir ce prototype il est important de trouver un bon compromis entre la puissance de la pompe, le diamètre de la roue, la vitesse de rotation, la vitesse et pression de sortie de la pompe et la puissance de l'alternateur génératrice. Tout ceci peut se calculer aussi avec les formules qu'on trouve dans le dossier diffusé ci-dessus. Un tel prototype peut se fabriquer par n'importe quel bon bricoleur ou personne motivé, avec les bons rapports et choix des matériaux, on peut normalement arriver à produire des kilowatts d'énergie libre.

 

SOURCE: http://www.freedomservice.ws/electricite

Plus d'infos : yannickvd11 @yahoo.fr

  • Plans d'un moteur magnétique à aimants permanents.
   

 
Le moteur magnétique converti l'énergie accumulée dans les aimants permanents en électricité que l'on peut utiliser à la maison comme source d'appoint en cas de panne ou comme source principale.. L'énergie produite est libre de coût de production, pratiquement gratuite et non polluante. Certaines personnes y voient la meilleure source d'énergie renouvelable pour l'avenir.

 

L'idée de base d'un moteur est de transférer un type d'énergie (potentiel) vers un autre (cinétique). Les deux cas les plus courants sont les moteurs à essence et les moteurs électriques. Dans les deux cas, il y a une source d'énergie externe qui est transformée sous une autre forme plus pratique.

 

Dans le cas d'un moteur magnétique, la source d'énergie provient de la force d'attraction/répulsion entre les pôles d'un aimant. Ce moteur transforme l'énergie magnétique en énergie mécanique. Le moteur magnétique fait tourner un arbre de transmission auquel on peut coupler un générateur pour produire de l'électricité gratuitement!

 

Les plans pour les moteurs magnétiques à aimant permanents placent généralement l'emphase sur le positionnement et l'alignement des aimants qui prend avantage de la force magnétique entre une série de pôles pendant qu'une autre série est isolée.  Différents schémas existes afin de tirer le maximum d'énergie de ce système. Il y a encore beaucoup de place à l'innovation et l'amélioration dans ce domaine. Certaines multinationales consacrent des millions de dollars annuellement à la recherche. Il y a aussi plusieurs personnes moins fortunées qui y investissent tous leurs temps libre afin de produire des prototypes qui fonctionnent efficacement et à peu de frais.

 

En faisant une courte recherche sur internet, il est très facile de trouver certains plans et vidéo qui illustrent comment fabriquer un moteur magnétique à aimants permanent en vue de produire de l'énergie libre et renouvelable.  Malheureusement, la majorité des sites sont en anglais. Voici quand même le plus populaire:
  • MOTEUR ROTATIF A AIMANTS PERMANENTS : http://projetstesla.free.fr/curiosites
  • Construire son premier démonstrateur à énergie magnétique, le SMOT :http://jnaudin.free.fr/atelab/index.htm
  • Énergie libre: Plans moteur magnétique à aimants permanents (anglais)
http://www.plimus.com/jsp/redirect.jsp?contractId=2960016&referrer=onurbv&tid=gsfran

 
Voici le moteur inventé par le français Claude Delaval en 1976 et repliqué par d'autres comme le système nommé perendev, bien que le concepteur présumé, Mike Brady a eu des problèmes de justice pour arnaque
 
  • Le moteur Pantone...

C’est quoi donc ?
Plus qu’un moteur, c’est un kit de modification élaboré à partir d’un matériel rustique (de plomberie). Ce kit appliqué à un moteur à explosion classique fait fonctionner celui-ci avec de l’eau (de 50% à 75% d’eau mélangé à l’essence).
Modifier un moteur diesel avec ce kit GEET peut permettre à celui-ci de fonctionner avec de l’eau et de l’huile de vidange, de cuisine...

Voici un lien pour tous les bricoleurs qui veulent se lancer pour modifier une voiture, une tondeuse, un groupe électrogène...

Ce lien est en Français et est suffisamment explicite pour tenter l’expérience :

http://quanthomme.free.fr/pantone.html

 

 

  • Le "processeur multi-carburants" ou réacteur à plasma endothermique

Le principe

Le système s'applique pour tous moteurs thermiques (moteurs de tondeuse et motoculteur 4 temps, moteurs de voiture et camion à essence ou diesel, groupe électrogène, chaudière de chauffage central à fuel, etc… le but est d'utiliser un carburant contenant 25% d'hydrocarbures (essence, fuel, huile de vidange usagée, pétrole brut, etc…) + 75% d'eau (eau de pluie, de puits, du robinet ou bien provenant tout simplement du système d'épuration de vos eaux grises et vannes, etc…). En fait, ce n'est pas l'eau qui est intéressante, mais l'hydrogène quelle contient.

Comment ça marche

Ce multi-carburants est portée à ébullition dans un réservoir grâce aux gaz d'échappement qui y sont conduits par le biais d'un bulleur. Nous obtenons là, ce que nous pourrions appeler une micro raffinerie, puisque nous retrouvons le même procédé de distillation du pétrole brut utilisé en industrie pétrolière. Les vapeurs d'hydrocarbures et d'eau dégagées par l'ébullition passent dans le fameux réacteur à plasma (plasma=gaz électrifié) où se reproduit le principe de l'orage. La décomposition thermochimique du mélange eau/carburant s'effectue dans ce réacteur. La vaporisation de ce nouveau mélange dans la chambre d'admission crée de l'hydrogène disponible, qui, mélangé au carburant, génère un hydrocarbure à haut rendement.

Avantages de ce système

  • Elimination à concurrence de 99% des rejets de la pollution générés par les voitures et les camions
  • Augmentation l'autonomie de votre moteur jusqu'à 300%
  • Dépollution de notre environnement en réutilisant nos déchets
  • Augmentation de la durée de vie des moteurs par 10
  • Suppression de tous les carburateurs et pots catalytiques, dont ces derniers sont loin d'être aussi efficaces comme on veut nous le faire croire
  • Réduction considérable de sa facture de transport
  • Réduction de l'exploitation des ressources naturelles
  • Réduction des risques de pollution de nos océans (Erika en Bretagne et les autres…)
  • Etc…

Paul Pantone

Cet inventeur à déposé un brevet international n° US005794601A1 pour son "processeur multi-carburants Geet", il a travaillé seul et sans l'aide d'industriels à l'esprit mercantile et cupide. Afin de se rendre crédible, il a eu l'excellente idée de diffuser GRATUITEMENT les plans pour équiper tout moteur inférieur à 20ch, celui d'une tondeuse à gazon en l'occurrence. De cette manière, vous allez pouvoir vérifier l'information que l'on vous transmet, pour un coût inférieur à 400 francs, en fabriquant votre kit à partir de matériaux que vous trouverez dans tous magasins de bricolage, au rayon plomberie.

Conclusion

Je pense qu'il est judicieux de ne pas travailler seul dans son coin, nous n'avons rien à cacher ou à s'approprier, travailler à plusieurs permet d'avancer (d'évoluer) plus rapidement. Il faut transmettre l'information sans réticence, nous sommes tous sur "le même bateau", lorsque notre planète mère aura atteint le point de non retour, qu'elle sera à l'agonie, elle n'épargnera personne ! D'ailleurs, n'a t-elle pas déjà commencée ?

Déjà enfant, j'entendais parler d'invention concernant le moteur à eau (à hydrogène) et que ceux qui y travaillaient disparaissaient ou bien avaient des "accidents". C'est ce qui s'est passé tout récemment aux USA avec Stanley Meyer, mort en 1999 dans de douteuses circonstances. En effet, ce dernier venait de mettre au point une voiture fonctionnant à l'hydrogène par électrolyse de l'eau, sa voiture était prête à être commercialisée. Quand on veut rester seul à connaître un secret, on est une proie extrêmement facile pour ceux que l'on dérange. Paul Pantone l'a bien compris, il ne doit pas avoir envie de subir le même sort, c'est pourquoi je pense qu'il a décidé de diffuser l'information à l'échelle planétaire par le biais d'internet. En effet, il est beaucoup plus difficile de "supprimer" des millions de personnes qu'une seule. Je pense que c'est trop tard pour la censure, la "machine" est en route ! A vous de continuer le mouvement perpétuel, qu'est la transmission de l'information, en faisant des copies des plans que vous trouverez ci-dessous et de les distribuer tout autour de vous.

Informations complémentaires

Le site de Quant'Homme

Voici le site de référence des énergies libres. Vous y trouverez grand nombre d'expériences réalisables par tout bricoleur moyen, concernant les travaux réalisés de part le monde par des chercheurs soucieux de notre environnement. Le point fort de ce site est : "LE PROCESSEUR MULTI-CARBURANTS DE PAUL PANTONE". Trouvez-y Gratuitement les plans, photos, vidéos, tests et résultats, afin de faire fonctionner tout moteur thermique <20ch (une tondeuse à gazon dans le cas présent) par un mélange comportant 75% d'eau + 25% d'essence.

 

http://www.onpeutlefaire.com/open.php?id=166

Le site de Jean-Louis Naudin

Jean-Louis Naudin est un de ces chercheurs altruiste travaillant sur les énergies libres. Lui aussi rend public ses travaux et permet à ceux qui le désirent, de les reproduire et pourquoi pas, les développer. Monsieur Naudin à testé l'invention de Paul Pantone et est arrivé au même résultat, soit : 75% d'eau + 25% d'essence. Vous trouverez sur son site : plans, schémas, photographies, résultats ainsi que de multiples vidéos.

Plans du Processeur de Carburant GEET de Paul Pantone

Paul et Molley Pantone, fondateurs de GEET (Global Environmental Energy Technology) et GEET Management LLC viennent d'annoncer qu'ils donneraient gratuitement leurs plans pour un petit moteur inférieur à 20 CV. Ce don est uniquement réservé à un usage privé et pour convertir de petits groupes électrogènes jusqu'à 10 kW.

Des étudiants d'une grande école sans bases techniques particulières ont pu construire et faire fonctionner un moteur en un week-end à partir de ces plans.

Ce qui suit est une version "proof of concept" très simplifiée du Processeur de Carburant GEET que n'importe qui peut construire en un week-end en achetant ses fournitures localement dans un magasin.

On utilisera un vieux moteur de tondeuse pour la démonstration, ainsi les choses seront plus faciles à voir sans que rien ne gêne. Pour ceux qui ne connaissent pas le PC-GEET, c'est un " Reformer " de plasma simplifié qui accepte n'importe quel carburant, hydrocarbure ou déchet et le transforme en hydrogène riche (gaz naturel synthétique)

Les plans du petit moteur montrent combien de pièces peuvent être achetées et ensuite montées en partant de pièces de plomberie que l'on trouve dans tous les magasins de matériaux.

Les avantages comprennent la disponibilité de carburants multiples et une réduction des émissions allant jusqu'à 99 % et le doublement du temps de fonctionnement ou MPG.


Cliquez pour agrandir

La configuration de base reste la même pour toute conversion et adaptation à des moteurs. Des versions plus perfectionnées sont maintenant disponibles à partir de GEET qui utilisent des soupapes de contrôle d'air, qui combinent les fonctions des trois soupapes avec une répartition automatique et aussi un carburateur ou des systèmes à injection destinés à remplacer les bulleurs dans les véhicules.

Etape 1

Les outils requis sont les suivants : clés à pipe, clés en croissant ou à ouverture variable, plieuse de tuyaux à ressorts, coupe-tuyaux, outils pour évaser les tubes, clé allen, matériel de soudure, lime et tournevis.
Procurez-vous toutes les pièces et outils à l'avance, voir la liste des pièces ci-après.
La plupart des magasins de plomberie professionnels ont en stock des pièces de meilleure qualité que celles des grands centres de bricolage où elles sont moins chères. Mais les économies ne sont pas importantes sur un petit projet comme celui-ci.
La pièce dont la qualité est la plus cruciale est le tuyau interne, les problèmes se présentent à partir d'épaisseur de paroi incompatibles, pas rondes, des joints aux soudures épaisses etc. sur les tuyaux de mauvaise qualité.

Etape 2

Démontez le moteur en enlevant le réservoir d'essence, le silencieux, et le carburateur. Enlevez la lame de la tondeuse et remplacez-là par un volant en acier, un disque de 12" (30cm) de diamètre de la même épaisseur que la lame pour être en sécurité.

Etape 3

 
Prenez les T de réduction de 1"x1/2"x1/2" et montez les sur un raccord de 1" (un tube court), ensuite en vous servant d'un tour, usinez - en l'extrémité pour l'adoucir, et alésez le trou dans l'extrémité de 27/32" (21mm) de telle manière que le tuyau intérieur de 1/2" puisse glisser (coulisser) à l'intérieur.
On peut aussi faire cela avec une perceuse sur colonne pour percer le trou de 27/32" ou 7/8" au bout du T et se servir ensuite d'une lime pour adoucir et enlever les parties rugueuses.
Le connecteur en tube de 1/2" et le T de 1/2" devront avoir chacun une extrémité lissée pour recevoir les rondelles de cuivre destinées à faire une bonne étanchéité.
Si quelqu'un a un atelier de mécanique et aimerait faire ça pour d'autres personnes, contactez GEET qui pourrait aussi offrir (s'il y a suffisamment de gens intéressés) le kit complet dont toutes les pièces seraient prêtes à être assemblées en quelques minutes.

Etape 4

Demandez à un plombier de couper votre tube réacteur intérieur de 1/2" à 16 + 7/16" et fileter les deux extrémités. Ici, utilisez des tuyaux noirs parce que les tuyaux galvanisés dégagent des fumées toxiques si on les chauffe trop. Limez la tige acier multi carburant de 12" x 1/2" en forme arrondie sur une extrémité seulement. (7 + 3/8" x 1/2" pour l'essence seulement). Ceci vous évitera d'avoir ensuite des ennuis si vous ne pouvez plus vous rappeler de quel côté est pointée la tige. Le moteur ne fonctionnera pas si la tige est mise à l'envers après avoir eu une signature magnétique.
Assemblez les pièces dans l'ordre comme dans la photo ci-dessous en utilisant des rondelles de cuivre de 7/8" / 22mm utilisées pour les bouchons de vidange de carter d'huile - (2 T de réduction usinés de 2 - 1"x1/2"x1/2" , joints par le raccord de 12" de long sur 1" , glissez le tuyau réacteur de 16 + 7/16" de long sur 1/2" à l'intérieur et ajoutez une rondelle de cuivre à chaque extrémité puis ajoutez ensuite le T de 1/2", l'ajustage évasé mâle en laiton de 1/2" NPT / 1/2" , puis un raccord de 1 1/2" et une soupape de mélange d'air de 1/2"

Etape 5

Assemblez les autres sous-assemblages de composants de soupapes ci-dessous. La plaque adaptatrice entrée sortie en acier d'épaisseur 1/2" ci-dessous est utilisée seulement sur quelques moteurs comme Tecumseh et des moteurs à soupapes en tête (voir Etape 9). Ajoutez un ajustage évasé mâle en laiton de 1/2" NPT / 1/2" à l'admission d'air sur la plaque adaptatrice.
Quelques moteurs Briggs et Stratton etc. ont en général déjà l'échappement fileté pour un tube de 1/2 " mais l'admission est sur l'autre côté du moteur ce qui fait qu'il faut une plus grande longueur de tuyau. Il faudra aussi un connecteur de tuyau de compression (raccord) ou un morceau de tuyau de caoutchouc avec des colliers de serrage à connecter à partir de l'admission du moteur pour aller au tuyau du bulleur.{Soupape auxiliaire de bulleur de 1/2", raccord de 1 1/2" x 1/2", T de 1/2", raccord de 1 1/2" x 1/2", soupape de 1/2" (soupape de bulleur / régulateur), bague réductrice de tuyau de 1/2" à 1/4", raccord demi 3" x 1/4" et silencieux, valve à bille de 1/2" (soupape de pression de retour en option), raccord de 3" x 1/2", un T de 1/2", une bague réductrice de tuyau de 1/2" to 1/4", raccord demi 3" x 1/4", raccord de 1 1/2"}.

Etape 6

Assemblez les pré-assemblages ci-dessus sur la chambre de réaction ci-dessous en faisant attention d'installer la tige de 12" à l'intérieur en l'orientant loin du moteur.
C'est maintenant que l'on peut commencer le bulleur.

Etape 7

Prenez un tuyau de cuivre de 10 3/4" x 1/2" et soudez un adaptateur de tuyau de 1/4" NPT - 1/2" à une extrémité et un bouchon de 1/2" à l'autre.
Percez un trou de 1/16" , tournez de 90 ° et percez encore , et aussi un autre jusqu'au fond. Prenez l'autre adaptateur de 1/4" NPT - 1/2" et coupez la partie de paroi fine pour faire un écrou évidé pour passer le tuyau et limez bien lisse pour mettre dans le bidon "Anti-Gel" (bulleur).

Etape 8

Prenez un bidon d'antigel d'environ 4 litres et percez un trou de 1/2" près du haut du pot à travers le bouchon comme sur la photo. Assemblez les pièces ensemble dans l'ordre suivant : tuyau, raccord demi de 3" x 1/4", connecteur de tuyau de 1/4", raccord court de 3/4", bague, trou dans le pot, bague et écrou évidé et tuyau de pression retour - en option, raccord demi de 3" x 1/4", coude de 1/4", raccord court de 3/4", bague, trou dans le bouchon du pot, bague et tuyau soudé.

Etape 9

L'adaptateur de port a été formé en nettoyant les ports d'admission et d'échappement. Ensuite en plongeant le doigt dans le port d'échappement pour récupérer un peu de suie afin de la frotter sur du ruban adhésif collé avec un large débord sur les ports.
Ceci laisse alors un gabarit parfait pour percer ensuite dans une pièce d'acier de 1/2" d'épaisseur, ensuite percez le montage et les trous de port et tarauder les ports avec un taraud de 1/2" NPT

.

Etape 10

Utilisez du tube de 1/2" pour 10 CV ou moins (* du tube de 5/8" et des ajustements évasés pour 10 à 20 CV) avec un cintreuse de tube à ressort de 1/2'' et formez une boucle et ensuite enlevez le ressort.
Glissez les écrous évasés à chaque extrémité et glissez ensuite l'outil à évaser (faire les collets) de telle façon que le tube dépasse d'environ 3/16", évasez les extrémités.
(Les climatiseurs domestiques ont des ajustements évasés si vous avez des difficultés à les former).

Etape 11

Assemblez toutes les pièces sur le moteur et ajoutez ensuite un support de tube de 1" ou un suspenseur de sortie de 1 1/4". Remplir le bulleur sans dépasser le quart jusqu'à ce que vous l'utilisiez (ensuite on peut le remplir à moitié). Demandez à quelqu'un de tenir fermement le bidon tout en démarrant le moteur pour éviter qu'il ne se déverse dans les tuyaux, si du carburant mouillait la tige de réaction, cela arrêterait le fonctionnement et vous devrez sécher la tige et les tuyaux. Vous pouvez l'accrocher au guidon de la tondeuse si vous le souhaitez bien après que le moteur ait démarré. Il faut orienter l'extrémité d'émission de la tige plein Nord tout en faisant démarrer le moteur la première fois et le laisser tourner 30 minutes pour que ça rode la tige. La tige se centrera magnétiquement toute seule après avoir fonctionné ou alors vous pouvez souder 3 tétons à chaque extrémité pour centrer la tige (limez les pour les ajuster exactement).
Laissez totalement ouverte la soupape de pression de retour en option, mettez la manette des gaz à mi-course et ouvrez un peu la soupape de mélange et faites démarrer le moteur en faisant varier la valve de mélange d'air.
S'il fait très froid, vous devez mettre le starter en bouchant la valve d'air avec le doigt. Ensuite, augmentez lentement l'ouverture de la manette des gaz tout en réglant la valve de mélange d'air, le moteur tournera facilement à nouveau si vous êtes proche du bon réglage. S'il est difficile à entraîner régler à nouveau la manette des gaz ou des soupapes d'air. Veillez bien à peindre tous les tubes extérieurs et raccords avec de la peinture supportant de hautes températures sinon après ils rouilleront très vite (sauf le cuivre, le laiton et le galvanisé).

Etape 12

Pour une installation sur un générateur, vous pouvez aussi utiliser des coudes à 90 ° pour que les tuyaux soient à l'intérieur de la cage du bâti. Montez le Processeur de Carburant GEET aussi loin que possible du champ magnétique du générateur, pour qu'il n'interfèrent pas entre eux. Faites aussi très attention aux cartes de crédits dans vos poches ou caméras vidéos, ne les approchez pas trop près du moteur en fonctionnement sinon il y aura effacement.

Pour terminer

Faites les essais avec :

  • la valve de pression retour pour fonctionner en circuit fermé avec des carburants alternatifs. N'utilisez pas d'hydrocarbures car ils seront contaminés avec l'eau venant de l'échappement (l'hydrogène et l'oxygène se combinant)
  • différents matériaux pour le tube intérieur et la tige de réaction
  • différentes longueurs de tige et aussi de la tige filetée
  • des emplacements pour le mélange d'air et / ou les soupapes de manettes de gaz
  • du tube de cuivre chauffé de l'échappement allant du bulleur à la valve de manette de gaz
  • des bulleurs de 20 litres environ
  • des double bulleurs pour les carburants non solubles
  • des jauges de vide etc...
  • et aussi des carburants alternatifs.

Ce qui est bien, c'est que en quelques minutes, on peut reconfigurer cette conception.

Nous (Paul et Molley Pantone) projetons d'ouvrir un numéro en 900 bientôt pour les questions techniques, aucun appel pour info technique ne sera pris sur le numéro principal (de GEET). Nous mettons aussi sur pied un newsgroup et une rubrique sur les questions qui reviennent souvent (FAQ) afin que les expérimentateurs échangent leurs expérimentations et découvertes.

Amusez-vous bien et faites savoir aux Pantone comment ça marche !

Liste des pièces

Sur quelques moteurs seulement

  • Plaque adaptatrice en acier de 1/2" avec 4 écrous allen à tête encastrée de 3/4" et un disque d'acier de 12"

Processeur de carburant

  • 1 - tube noir de 16 7/16" x 1/2" (coupé et fileté)
  • 1 - raccord de tuyau noir de 12" x 1" (peint)
  • 1 - tige d'acier de 12" x 1/2"
  • 2 - Tés réducteurs galvanisés de 1" x 1/2" x 1/2" (Ward - le meilleur )
  • 2 - Rondelles de cuivre de carter de vidange de 22mm / 7/8"
  • 1 - raccord de tuyau galvanisé de 2" x 1/2"
  • 1 - suspenseur de tuyau galvanisé de 1" avec boulons et écrous
  • 4 - raccords de tuyau galvanisé de 1 1/2" x 1/2"
  • 1 - raccord de tuyau galvanisé de 3" x 1/2"
  • 4 - soupapes à bille de 1/2" NPT (B&K - les meilleures)
  • 1 - silencieux NPT galvanisé de 1/2"
  • 3 - Tés de tuyau galvanisé de 1/2"
  • 2 - bagues réductrices de tuyaux galvanisées de 1/2" x 1/4"
  • 1 - boîte de peinture (à grill) haute température
  • du tube de cuivre de 27" - 1/2" (* 5/8")
  • 2 - bagues évasées mâles en laiton de 1/2" NPT / 1/2" (* 5/8")
  • 2 - boulons évasés en laiton de 1/2" (* 5/8")

Bulleur

  • 1 - bidon d'antigel de 4 litres
  • 4 - colliers de serrage pour tuyau galvanisé de 1/2"
  • 6 - tuyaux Vinyl transparents de 1/2" ID (coupés en 2)
  • 2 - raccords de tuyau galvanisé de 3" x 1/4" (coupés en 2)
  • 4 - rondelles bagues galvanisées de 9/16" (et de 1/8" d'épaisseur )
  • 1 - coude de tuyau galvanisé de1/4"
  • 2 - raccords de tuyaux galvanisé de 3/4" x 1/4"
  • 1 - connecteur de tuyau galvanisé de 1/4"
  • 1 - tuyau d'eau en cuivre de 10 3/4" x 1/2"
  • 1 - bouchon de tuyau en cuivre de 1/2"
  • 2- adaptateurs de tuyaux en cuivre de 1/2" x 1/4" NPT

Sources
Le site de System' Débrouille
http://www.multimania.com/quanthomme/PMC4.htm
http://membres.lycos.fr/quanthomme/jlnlabs/bingofuel/pmcjln.htm



Pour plus d'infos Lire l'article source Introduction au moteur Pantone et la fiche technique Comment construire un moteur Pantone ?  sur:

 

http://www.onpeutlefaire.com/open.php?id=162

 

http://www.onpeutlefaire.com/open.php?id=161
  • Moteur à eau: Moteur Pantone par Jean-Pierre Petit

  • Groupe électrogène écologique et mobile

Pleins d'autres alternatives:
  • Générateur d'électricité avec une pyramide.
Vous trouvez la liste des vidéos expliquant en détail la réalisation de la pyramide sur le site vidéo de Flavio Thomas Trawoeger : http://www.youtube.com/user/Nanotec99 "Le site et vidéos sont en anglais ou allemand, si vous avez besoin de quelques conseils en Francais contacter >> envoyer un mail à  yannickvd11 @yahoo.fr   "je peux vous y aider, cependant je n'ai pas le temps de tout vous traduire. Pour ceux que ca intéresse je propose de se réunir pour un atelier de réalisation d'une pyramide, à plusieurs c'est toujours plus facile et rapide.  " http://www.freedomservice.ws/electricite

 

  • Eolien. Une petite éolienne pour votre autonomie électrique
Un alternateur de voiture modifié avec des aimants plus puissants et sans bobines sur le rotor, permet de produire du haut rendement et vous permet de produire des kilowatts avec un alternateur de seulement 2 à 300 euros. Il vous suffit encore de réaliser ou acheter les pales de l'éolienne.

Vous pouvez vous faire livrer votre propre éolienne en kit. Des éoliennes avec un retour sur investissement rapide, très rapide sur 1 à 5 ans. Vous pouvez dès à présent produire votre propre électricité pour votre maison ou entreprise. Vous devenez indépendant et vous n'avez plus à payer des factures d'électricité.

Vous achetez à bas prix une éolienne livrée en kit et vous la montez vous même ou par votre électricien professionnel.  Pour les plus bricoleurs d'entre vous, vous pouvez aussi construire vous-même votre éolienne d'habitation.
 
Pour ceux qui souhaitent bricoler une petite éolienne de A à Z,  un dossier mode d'emploi, pour l'obtenir >  http://www.freedomservice.ws/electricite
 
Un dossier de plus de 100 pages détaillées, explication de la fabrication avec beaucoup de photos et schémas étape par étape.  Vous n'avez pas besoin d'avoir une formation particulière pour pouvoir fabriquer une éolienne, un peu de bon sens de bricoleur vous suffit.

Le dossier complet est composé de dizaines de photos, plans, schémas de chaque étape de la réalisation, avec des explications détaillées sur comment faire et ou trouver chaque pièce.  Le dossier est composé des meilleurs documents issue la recherche et sélection de plusieurs documents trouvés sur le sujet ces dernières dizaines d'années sur internet et envoyé par des internautes bricoleurs qui partagent leurs infos. 

 


  • Générateur d'électricité à compresseur inversé
Ce générateur électrique récupère la chaleur basse température entre 70 et 100 °C et la transforme en électricité à un rendement de 70% ! Les turbines classiques actuelles arrivent seulement à maximum 30%. Une nouvelle invention permet beaucoup plus.
La chaleur est récupéré par un échangeur avec un fluide et gaz spécial et transformé par un système de compression ingénieux en force motrice. Le système est très astucieux et très efficace même à basse température. Ainsi beaucoup de chaleur produite en industrie et auparavant perdu peut servir pour produire de l'électricité.
 

Couplé à un système thermique de panneaux solaires produisant l'eau chaude ce générateur peut produire de l'électricité de façon 5 à 7 fois plus rentable qu'avec des panneaux solaires photovoltaïques classiques. Dans de mêmes conditions d'ensoleillement et une puissance donnée identique l'investissement est  beaucoup moindre et la rentabilité 5 à 7 fois plus élevé pour ce système comparé à un système photovoltaïque.

L'invention est resté en l'état durant ces dernières années, des photos et croquis de l'invention sont consultables sur rendez-vous après accord.  J'ai vu et photographié un prototype de cette invention au Pays Bas, ce que je vous partage, seulement aux

réels intéressés avec les compétences pour réaliser un prototype avec ces informations.>  yannickvd11 @yahoo.fr ou http://www.freedomservice.ws/electricite

 Je pense que les compétences nécessaires sont une base de connaissance sur les pompes à chaleur, système de fonctionnement d'un frigo, des gaz, climatisation. 

Le principe de base de l'invention, selon ma compréhension du système,  est que le gaz en augmentant de volume actionnent une turbine un peu spéciale qui permet ainsi de récupérer l'énergie en énergie motrice pour actionner un générateur électrique. 


  • La Pile ou batterie à énergie libre.
De l'électricité en continu, en recharge constante.

La pile à énergie libre est comme une sorte de batterie éternel.

Une batterie qui est composé d'un aimant, de cire d'abeille, de cristaux, de métaux et d'une antenne Tesla dimensionné permet de produire une charge et/ou du courant en continu.

C'est une invention personnelle, une combinaison astucieuse et inspiré des recherches de Nikola Tesla, J. Worell Keely, Georges Lakhovsky, Phil Callahan et Stanislas Bignand.

La pile fonctionne comme une sorte d'antenne qui capte des énergies d'ondes naturelles environnantes, dont l'énergie est capté et stocké dans la pile qui fonctionne comme un condensateur qui se recharge continuellement au fur et à mesure qu'on la décharge. 

Les énergies produites des prototypes actuels (août 2010) sont de l'ordre de centaines de millivolt à quelques volts et des micro-ampères en continu. Des améliorations sont en cours pour obtenir des volts et milliampères. 

 PLUS D'Infos et d'autres alternatives sur >

  • http://www.freedomservice.ws/electricite
  • http://www.nrjrealiste.fr/


29/01/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 754 autres membres