décroissance

décroissance

Chalets en palettes : 1 visseuse, 1 serre-joint et 1semaine top chrono ...

La performance énergétique à un prix, celui de l’effort mais aussi de la générosité et solidarité. Au-delà des références high-tech, les réhabilitations thermiques dont bénéficient les Bâtisseurs d’Emmaüs, permettent d’économiser plus de 60% d’énergie…. Une performance énergétique à haute valeur ajoutée, humaine !

 


1°/ Performance énergétique et sociale

Les Bâtisseurs d’Emmaüs, héritiers des compagnons, s’engagent durablement contre la pauvreté et l'exclusion en luttant contre le mal logement. Pour cela ils proposent d'auto-construire des chalets de palettes entièrement équipés en bois de « Palette Europe » (120x80x16,6 cm). Cette démarche permet de revaloriser le bois et donc de réemployer du bois palette en dehors du broyage.

Jean-Pierre Le Bail, architecte DPLG est l'auteur de ces plans de maison d'un procédé de construction simple et moderne. C’est avec une ossature bois réalisée par l’assemblage de palette complète qu’il arme les parois extérieures (murs, planchers, rampants supports de
toiture). Le parement extérieur est quant à lui un bardage en planches de palette isolées en ouate de cellulose permettant la présence de lames d’air entre les bardages verticaux. Le parement intérieur du placoplâtre BA13.

chalet Emmaus pour 2 personnes

Figure 1 : Vue d'un chalet pour 2 personnes

Le rôle du bureau d’études à été d’effectuer un bilan énergétique portant sur les deux réalisations Neuilly-Plaisance (38, Avenue Paul Doumer) et Rosny-sous-Bois (8, Impasse de l'Aubépine).

Plan chalet Neuilly-plaisance

Figure 2 : Plan chalet Neuilly-plaisance

Plan chalet Rosny sous bois

Figure 3 : Plan chalet Rosny sous bois

Ces deux études permettent de vérifier la conformité avec la RT 2005 et de situer les constructions par rapport aux labels BBC de manière à ce que les chalets soient respectueux de l’environnement.

Le bureau d’études a donné des pistes d'amélioration chiffrées (investissement et économie réalisable).

Pour une SHON = 35m²

Il apparaît que les impacts énergétiques à améliorer sont :

  • Isolation des murs de la toiture et menuiseries
  • Systèmes VMC
  • ECS solaire
  • Chauffage par pompe à chaleur

Tout d’abord l’état des lieux des chalets existants indique que :

  • La mise en œuvre du bardage extérieur ne permet pas d’isoler la lame d’air, ce ne peut être un isolant thermique complémentaire de la paroi
  • Plus particulièrement pour le chalet de Neuilly-plaisance, des déperditions au niveau du plancher du R+1 et des parois donnant sur le sas sont constatées ainsi que des déperditions au niveau de la porte extérieure
  • Déperditions au niveau de la fenêtre en comble (ne respecte pas les gardes fous réglementaires)
  • Pas d’entrée d’air en façade ni de bouches d’extraction pour les kitchenettes

2°/ Les solutions thermiques proposées

gros plan sur le bardage bois

Amélioration des performances de l’enveloppe thermique

  • Augmentation de l’isolation : isolation supplémentaire de 8 cm sur les murs et la toiture U<0,2 W/m²K
  • Fermeture du sas d’entrée : par la mise en place d’une porte isolante U=1,7 W/m²K dans le sas de manière à limiter les surfaces déperditives
  • Remplacement des ouvrants : ouvrant des fenêtres double vitrages faible émissivité U=1,7 W/m²K
  • Installation d’entrées d’air intégrées dans les huisseries, bouche d ‘extraction dans les kitchenettes, la douche et les WC

Amélioration énergétique sur les systèmes

  • PAC air/air COP (nombre de kWh produit pour 1kWh consommé)>3,5 pour le chauffage thermodynamique
  • VMC de type hygroréglable
  • ECS solaire (2m² de capteur solaire + ballon de 200l avec appoint électrique)

3°/ Réglementation, résultats et gain énergétique

Neuilly Plaisance

Ubât

Ubât réf

Gain Ubât

Cep

Cep réf

Gain Cep

Cep-p

Cep-p max

Gain Cep

W/m²K

W/m²K

%

kWhep/m²

kWhep/m²

%

kWhep/m²

kWhep/m²

%

BATIMENT EXISTANT

0,65

0,4

-63%

759

420

-81%

731

250

-192%

Fermeture
du sas d'entré

0,41

0,36

-14%

436

381

-14%

415

250

-66%

Augmentation
de l'isolation

0,32

0,36

11%

372

381

2%

351

250

-40%

Remplacement
des ouvrants

0,28

0,36

22%

352

381

8%

351

250

-40%

VMC
type Hygroréglable

0,28

0,36

22%

328

381

14%

315

250

-26%

Chauffage thermodynamique
par PAC

0,28

0,36

22%

241

266

9%

199

250

20%

ECS solaire
+ appoint élec

0,28

0,36

22%

207

284

27%

159

250

36%

Rosny sous bois

Ubât

Ubât réf

Gain Ubât

Cep

Cep réf

Gain Cep

Cep-p

Cep-p max

Gain Cep

W/m²K

W/m²K

%

kWhep/m²

kWhep/m²

%

kWhep/m²

kWhep/m²

%

BATIMENT EXISTANT

0,48

0,38

-26%

500

337

-48%

480

250

-92%

Augmentation
de l'isolation

0,33

0,36

8%

337

291

-16%

325

250

-30%

Remplacement
des ouvrants

0,3

0,36

17%

321

291

-10%

308

250

-23%

VMC
type Hygroréglable

0,3

0,36

17%

309

291

-6%

296

250

-18%

Chauffage thermodynamique
par PAC

0,3

0,36

17%

217

219

1%

177

250

29%

ECS solaire
+ appoint élec

0,3

0,36

17%

181

231

22%

135

250

46%

Avec :
U bât : Coéficient moyen de déperdition par transmission du bâtiment en W/m².K Cep : Consommation énergétique, formulées en consommation d'énergie primaire en Kwh /m².an Cep-p : Consommation énergétique, formulées en consommation d'énergie primaire pour les besoins en chauffage et eau chaude sanitaire en Kwh /m².an

4°/ Résultats en termes d’étiquette énergétique

Base de simulation avec LOGICIEL CLIMAWIN version 1.3

Augmentation du gain du coefficient moyen de déperdition du bâtiment.

Augmentation du gain du coefficient moyen de déperdition du bâtiment

5°/ Coût des travaux de rénovation thermique

chalet Emmaus

DESIGNATION Unité Qté Prix unitaire PRIX TOTAL
Mise en place d'une isolation de 80 cm Th38 110 9 990
Mise en place d'ouvrants avec U < 1,7 W/ m².K Ens 1 1 800 1 800
Installation d'une VMC hygroréglable basse consommation Ens 1 400 400
Installation d'un chauffage par pompe à chaleur Ens 1 3 000 3 000
Installation d'un chauffage solaire + appoint électrique Ens 1 2 500 2 500

MONTANT TOTAL - € - H.T.

8 690 €

MONTANT TVA 19,6% - € - H.T.

1 703 €

MONTANT TOTAL - € - T.T.C.

10 393 €

N.B. : les prix ne comprennent pas les heures de main œuvre intégrée dans l’implication et la générosité des acteurs d’Emmaüs

La part génie climatique revient à 8 690 euros HT

La construction de base coûte 25 000 euros de fourniture. (main d'œuvre gratuite par les compagnons)

Le ratio de construction est donc de 25000/35 = 714 euros/m²Shon

En résumé …

Nous constatons une nette amélioration des consommations énergétiques : en passant de 500 à 181 kWh/m²/an le gain est de 63%. Cependant nous sommes encore loin d’atteindre le label BBC EFFINERGIE. L’évolution suivante pour optimiser cette construction serait d’augmenter la surface utile du logement. Est-ce compatible avec le programme d’Emmaüs ? Cette piste sera exploitée certainement ainsi que la mise en œuvre de capteurs photovoltaïques.

Robert PELZER - Président du BET BETEC
Robert PELZER, Ingénieur ENSAIS spécialisé génie thermique, dirige le bureau d’études technique parisien BETEC. Il intervient dans des opérations importantes de réhabilitation de bureaux et de surfaces commerciales à caractéristiques basse consommation. www.betecsa.com


 

Source : http://conseils.xpair.com/actualite_experts.htm

 

Save It - La maison palette

 

Pour aller plus loin:

  • L'auto construction avec des palettes

http://wwwmonblogenbois.blogspot.fr/2011/11/le-traitement-des-palettes.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • 1334 palettes pour une habitation de 100m² soit 6700 à 8000€ de matériel pour l’ossature.

http://www.blog.terracites.fr/category/maison-ecologique/

 

 

 

 

  • 80 palettes de bois et un logement pour un faible coût.

http://blog.bmykey.com/immobilier/maisons-en-palettes-de-bois/2011/651/



23/02/2013
13 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 696 autres membres