décroissance

décroissance

Pollutions électromagnétiques

 


Téléphone mobile _1sur2
envoyé par savage147. - http://dai.ly/caPjLq

 


Téléphone mobile _2sur2
envoyé par savage147. -http://dai.ly/gzPni7

 

 

 

 

 

Quel téléphone portable choisir ?

En premier lieu, choisissez l'opérateur le plus proche des lieux d'où vous téléphonez le plus souvent (domicile, travail, ...). En effet, votre téléphone rayonnera moins si il est par exemple à 1km de l'antenne relais qu'à de 5km !
Sur le lien suivant vous avez possibilité de visualiser les antennes dans votre commune (pensez à cocher "voir les fiches") :
anfr/cartoradio.

                                                                                                                       Photo:spesmethodologie.fr


En second lieu, préférez la technologie 3G ou 3G+, cette dernière adapte la puissance en fonction de la distance et choisisez un
DAS
(caractéristique affichée chez les vendeurs)le plus faible possible.

En dernier lieu, utilisez le plus possible les SMS, le kit mains-libres et limitez le temps de communication, surtout en se déplaçant.



Brésil : une étude scientifique associe une surmortalité par cancers aux irradiations des antennes relais.
(source :
Next-Up)
La thèse de la chercheuse ingénieure, Adilza Condessa DODE, confirme l’hypothèse et met en évidence qu’il y a corrélation entre les cas de décès par cancers et la localisation d’antennes relais de téléphonie cellulaire dans la ville de Belo Horizonte (3éme ville du Brésil avec plus de 2.5 millions d’habitants). Entre 1996 et 2006, la chercheuse a sélectionné 4924 cas de décès par cancer de la prostate, seins, poumons, reins et foie. Ces cancers sont reconnus dans la littérature scientifique comme pouvant avoir une relation avec les irradiations électromagnétiques artificielles. La chercheuse a localisé ces 4924 personnes et les antennes relais de la ville. Il ressort de sa thèse un chiffre hors norme très significatif :"Jusqu’à 500 mètres de distance des antennes relais, il a été trouvé un taux de 81.37% de cas de décès."
Parallèlement, il y a eu une croissance constatée de cas de cancers d’encéphales dans le pays. La chercheuse constate que le seul nouveau facteur environnemental est celui de la téléphonie cellulaire.   La chercheuse rappelle aussi des études scientifiques épidémiologiques indépendantes démontrant des effets biologiques et sanitaires issus des ondes artificielles émises par les équipements sans fil comme la wifi ou le Bluetooth, qui rayonnent à des niveaux plus bas, mais de façon continu.

Recueil des études récentes sur les dangers du téléphone portable sur notre santé :

(Next-Up)

Les abeilles aussi seraient sensibles aux ondes hautes fréquences.

Des ruchers installés dans les montagnes exemptes d'agriculture intensive avec les pesticides (régent et gaucho) voient leurs cheptels d'abeilles s'effrondrer depuis l'arrivée des antennes relais de téléphonie mobile.

Un monde sans abeille, c'est un monde sans fruits et légumes ; Albert Einstein disait que "si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre" !

 A lire...

 

Les conclusions du grenelle liées à l'utilisation des téléphones portables:

videos.next-up.org/France2/Grenelle_premieres_conclusions/25_05_2009.html

 

Antennes Relais

Les ondes émises par les antennes relais de téléphonie mobile peuvent engendrer des eczémas, des troubles du sommeil, des problèmes de concentration et des migraines chez certains riverains.

Une antenne SFR va être démontée suite au jugement d'un tribunal dans la région de Lyon.

Et maintenant, à Paris 3 antennes Orange ne pourront pas être installées.

Mais aussi :

OUEST FRANCE

 

Si vous habitez à proximité d'un pylône relais de téléphonie, et que vous semblez subir des désagréments, vous pouvez protéger votre maison ou votre appartement avec des tissus "écran" ou des peintures au graphite que l'on trouve sur internet chez certains distributeurs. (vidéo NextUp sur ces tissus et peintures)

(Article sur des protections peu coûteuses...)

Ou bien, rapprochez-vous d'associations comme robindestoits ou next-up.

 

Aujourd'hui, les antennes relais inquiètent, mais les téléphones portables n'inquiètent pas encore assez:

Les 10 recommandations de 20 experts internationaux sur l'usage des téléphones portables:

 (souce: www.guerir.fr)

• 1. N’autorisez pas les enfants de moins de 12 ans à utiliser un téléphone portable sauf en cas d’urgence. En effet, les organes en développement (du foetus ou de l’enfant) sont les plus sensibles à l’influence possible de l’exposition aux champs électromagnétiques.

• 2. Lors de vos communications, essayez autant que possible de maintenir le téléphone à distance du corps (l’amplitude du champ baisse de quatre fois à 10 cm, et elle est cinquante fois inférieure à 1 m de distance – voir figure 2). Dès que possible, utilisez le mode « haut-parleur », ou un kit mains libres, ou une oreillette bluetooth (moins d’1/100e de l’émission électromagnétique du téléphone en moyenne). .

• 3. Restez à distance d’une personne en communication, et évitez d’utiliser votre téléphone portable dans des lieux publics comme le métro, le train ou le bus où vous exposez passivement vos voisins proches au champ électromagnétique de votre appareil.

• 4. Evitez le plus possible de porter un téléphone mobile sur vous, même en veille. Ne pas le laisser à proximité de votre corps la nuit (sous l’oreiller ou sur la table de nuit) et particulièrement dans le cas des femmes enceintes – ou alors le mettre en mode « avion » ou « hors ligne/off line » qui a l’effet de couper les émissions électromagnétiques.

• 5. Si vous devez le porter sur vous, assurez vous que la face « clavier » soit dirigée vers votre corps et la face « antenne » (puissance maximale du champ) vers l’extérieur.

• 6. N’utilisez votre téléphone portable que pour établir le contact ou pour des conversations de quelques minutes seulement (les effets biologiques sont directement liés à la durée d’exposition). Il est préférable de rappeler ensuite d’un téléphone fixe filaire (et non d’un téléphone sans fil --DECT-- qui utilise une technologie à micro-ondes apparentée à celle des portables).

• 7. Quand vous utilisez votre téléphone portable, changez de côté régulièrement, et avant de mettre le téléphone portable contre l’oreille, attendez que votre correspondant ait décroché (baisse de la puissance du champ électromagnétique émis).

• 8. Evitez d’utiliser le portable lorsque la force du signal est faible ou lors de déplacements rapides comme en voiture ou en train (augmentation maximale et automatique de la puissance lors des tentatives de raccordement à une nouvelle antenne relais ou à une antenne distante)

• 9. Communiquez par SMS plutôt que par téléphone (limite la durée d’exposition et la proximité du corps).

• 10. Choisissez un appareil avec le DAS le plus bas possible par rapport à vos besoins (le « Débit d’Absorption Spécifique » mesure la puissance absorbée par le corps). Un classement des DAS des téléphones contemporains des différents fabricants est disponible sur www.guerir.fr et d’autres sites internet.

 (document complet)

 

 

 Complément de conseils préconisés par le CRIIREM (Centre de Recherche et d'Information Indépendantes sur les Rayonnements Electromagnétiques):

Téléphonie mobile

12 bons réflexes à adopter pour limiter son exposition

1. Pas de téléphone mobile pour les moins de 15 ans. La croissance de leur organisme en développement les rend particulièrement vulnérables à tous les rayonnements électromagnétiques, ceux des mobiles inclus. Et plus l'exposition est précoce, plus les doses de rayonnement accumulées sont importantes. L'accès à un téléphone mobile doit être exceptionnel, en cas d'urgence par exemple.

2. Il est officiellement recommandé de ne jamais approcher un téléphone mobile en fonctionnement du ventre d’une femme enceinte (l’eau du placenta et les cellules de l'embryon sont très sensibles à l'énergie dégagée par le portable) ou à moins de 20 cm de tout implant métallique, cardiaque ou autre, afin de limiter le risque d’interférence électromagnétique.

3. Choisir et utiliser un téléphone mobile dont la valeur de DAS est la plus basse possible, de préférence toujours inférieure à 0,7 W/kg (cf. Top Das).

4. Ne pas porter son téléphone à hauteur ou contre son coeur, l'aisselle ou la hanche, près des parties génitales. Tenir l'antenne du téléphone le plus éloigné possible de soi. Même lors de l'envoi d'un SMS.

5. Toujours utiliser le kit piéton livré avec votre téléphone afin d’éloigner l'appareil de votre oreille (et de votre cerveau) le temps de la conversation. Préférer toujours l'oreillette « filaire » à tout autre gadget sans fil.

6. Limiter le nombre et la durée de vos appels. Pas plus de 5 ou 6 appels par jour par exemple, ni plus de 2 ou 3 minutes pour chacun. Respecter un temps moyen de 1h30 entre chaque appel.

7. Ne téléphoner que dans des conditions de réception maximum : dès que votre écran affiche les "4 barrettes" de réseau, pas moins. Pour chaque barre manquante, le rayonnement émis par le portable pour se connecter est multiplié par 2.

8. Ne pas téléphoner en vous déplaçant, ni en train, ni en voiture, ni en bus, ni à pied, ni à cheval, ni en vélo, ni en bateau, ni en patinette, ni en roller, etc.

9. Ne pas téléphoner en voiture, même à l'arrêt, ou dans tout autre infrastructure métallique. Un effet dit de "cage de Faraday" emprisonne et répercute les ondes émises par le portable, le rayonnement subi est alors maximum au centre de la "cage". Dans une voiture, cela se situe à la hauteur de votre tête.

10. Eloigner le mobile de vous et le maintenir à la verticale le temps de joindre votre correspondant et tant que la première sonnerie n'a pas retenti. Souvent un bip ou un signal visuel vous indique que vous êtes en connexion avec le numéro appelé.  S'éloigner permet d’éviter leur exposition passive.

11. Ne pas oublier : en public, vos voisins subissent le rayonnement émis par votre téléphone. S'éloigner permet d’éviter leur exposition passive.

12. La nuit, ne jamais conserver un téléphone mobile allumé ou en recharge à moins de 50 cm de votre tête. Toujours l'éteindre pour limiter son rayonnement et celui de l'antenne relais avec laquelle il communique (riverains exposés 24h/24).

 

www.guerir.org/dossiers/pollutions/cancer-telephone-portable/das-portable-telephone-absorption-specifique



17/01/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 778 autres membres