décroissance

décroissance

Les graisses brunes et la température interne

Les graisses brunes et la température interne

.http://www.ecolomag.fr/

 


France GuillainFrance Guillain est originaire de Polynésie, où elle a grandi avant l’arrivée des avions, dans une famille polynésienne très simple. Grâce à une bourse, elle quitte son île et fait des études supérieures scientifiques puis part à la voile autour du monde pour 20 ans. Chemin faisant, elle n’arrête jamais d’étudier et de travailler, cumulant diplômes et recherches. À partir de 1970, elle publie ouvrages et articles de presse plusieurs fois par an, sans discontinuer jusqu’à aujourd’hui. Outre toutes les publications, des centaines d’émissions de radio, de télé, accumulées au fil des ans lui permettent de nous faire partager ses expériences et découvertes. Grande navigatrice, elle faisait partie en 1986 de la sélection des 12 grands sportifs choisis par L’Équipe Magazine pour représenter la France au Festival du Film Sportif de La Plagne. Seule femme de cette sélection, déjà mère de 5 enfants, elle figurait aux côtés de Gérard d’Aboville et du Dr Jean-Louis Etienne. France Guillain travaille actuellement sur 2 axes principaux : 1) Fabriquer les graisses brunes - 2) Faire baisser la température interne du corps. Késako ?

par France Guillain

Les graisses brunes ont 8 fonctions essentielles

  1. Chasser les mauvaises graisses
  2. Protéger du chaud et du froid
  3. Agir sur l’énergie physique
  4. Alimenter de façon permanente les os, les muscles et les organes
  5. Entraîner les déchets (cellules mortes)
  6. Entraîner ce qui arrive de l’extérieur (fumée, pollutions diverses)
  7. Réguler la thyroïde en tant que précurseurs hormonaux
  8. Réparer l’organisme car riche en cellules souches éthiques

Comment les fabriquer ?

  • S’il fallait simplifier au maximum en une phrase, on pourrait dire : manger cru à 80 %, en petites quantités et mastiquer jusqu’à liquéfier les aliments en bouche avant de les avaler. Aujourd’hui, le cerveau, beaucoup plus sollicité à l’heure actuelle qu’il y a 60 ans, consomme beaucoup plus de sucres et de gras : il est donc logique de le nourrir davantage. L’apport de sucres naturels se fait grâce aux fruits frais à raison de 400 g par jour et l’apport en gras à travers l’utilisation d’huiles bio de 1ère pression à froid type amande, noisette, noix, graines de lin, … Chaque jour, 5 à 6 cuillères à soupe d’huile sont nécessaires à notre alimentation, soit 2 cuillères d’huile d’olive (pour se protéger du cancer), 2 cuillères d’huile de colza (pour nourrir notre cerveau), 1 cuillère d’huile de sésame (pour l’apport en calcium) et 1 cuillère d’huile de courge (pour protéger vessie et prostate). A savoir : l’huile crue non chauffée fait mincir dans une préparation à condition de bien mastiquer…

Bon à savoir :

  • Manger toujours cru au début du repas et ne pas manger de dessert sucré en fin de repas car cela multiplie par 2 le temps de la digestion.
  • Un individu qui se met au bio peut perdre 1,5 kg en moins de 13 jours sans efforts en divisant par 4 les toxines dans son sang.
  • Nourri uniquement à partir de produits achetés au supermarché, il multipliera par 7 la quantité de produits toxiques absorbés et prendra 2 kg en 13 jours. I Nous possédons dans notre cerveau une hormone que nous fabriquons naturellement et dont la fonction est de nous envoyer un signal de satiété lorsque la quantité de nourriture absorbée est suffisante. Or, il existe une substance connue sous le nom de glutamate, qui, rajoutée dans de nombreux aliments par l’industrie agroalimentaire, fait disparaître ce sentiment de satiété, nous donnant envie de nous remplir davantage. Inutile de chercher sur les étiquettes, la législation permet que le glutamate soit englobé dans ce que l’on nomme condiments.
  • Recette « Miam-Ô-fruits » : pour favoriser la fabrication des graisses brunes

 

Ingrédients :

  • 3 fruits au choix : pomme, poire, kiwi, papaye, mangue, longane, fruit du dragon, …
  • ½ banane
  • graines de lin, sésame, amande, courge, …
  • huile de colza ou multi-huiles bio
  • ½ citron bio

Préambule : Dans un 1er bocal, mettre 2 c. à s. de graines oléagineuses (non grillées, ni salées, ni trempées) moitié sésame/moitié lin, broyées finement au moulin électrique.

Dans un 2ème bocal mettre 1 cuillère à soupe comprenant au moins 3 graines différentes au choix : courge, tournesol, noix, amande, noisette, cajou, arachide, macadamia, noix du Brésil, etc.

Conserver les bocaux dans le bas du frigo pas plus d’une semaine. À la fin de la semaine, terminer les surplus dans vos salades. N’en gardez surtout pas pour la semaine suivante, les huiles s’oxyderaient.

Ecrasez ½ banane à la fourchette jusqu’à obtenir une purée parfaitement lisse. Emulsionnez 2 c. à s. pleines d’huile de colza ou de lin avec la banane écrasée (comme une mayonnaise : l’huile doit disparaître). Mettez 2 c. à s. pleines mais rases du bocal n° 1 et 1 c. à s. pleine mais rase du bocal n° 2 (les cuillerées sont rases pour ne pas irriter l’intestin). Pressez le jus d’½ citron, soit 2 c. à c. de jus de citron (gros citron). Sur ce mélange, ajoutez très joliment au moins 3 sortes de fruits coupés en morceaux (sauf orange, pamplemousse, pastèque, melon car ils sont à digestion trop rapide). N’utilisez pas de fruits séchés (pruneaux, raisins car ils sont cuits par le soleil). Faites une belle assiette appétissante ! Vous pouvez également ajouter du pollen frais ou du miel.


Pour en savoir plus :

Le Bain dérivatif ou D-CoolInWay
Éditions du Rocher 200 pages

La Méthode France Guillain
Éditions du Rocher 316 pages



27/02/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 765 autres membres