décroissance

décroissance

Shopwise : vous savez, vous décidez! Analyse des produits selon taux d'OGM, additifs, MG hydrogénées

 

 

 

 

 

Shopwise, c’est une équipe d’experts (30 diététiciens et nutritionnistes) pour vous guider dans vos choix.

 

 

 

 

 

 

Les experts Shopwise analysent chaque produit alimentaire et vous proposent une note en fonction de nombreux critères comme :

 

  • la qualité des ingrédients,
  • la présence d’OGM,
  • l’utilisation d’additifs dangereux 
  • la présence de graisses hydrogénées.


Avec Shopwise, vous avez désormais accès à un service d’analyse et de notation des produits alimentaires. La consultation peut se faire de multiples façons :
-Scannez le code-barres du produit
-Naviguez par rayon, comme dans votre supermarché
-Recherchez les noms du produit

 

 

Shopwise, ce sont 18 000 produits étudiés et commentés par les experts et les membres de la communauté.

 

Un produit manque à l’appel ? Chaque utilisateur peut le soumettre à l’avis de Shopwise. Si un produit n’est pas reconnu par le scanner, vous pouvez en un clic le prendre en photos. Ces informations sont ensuite envoyées automatiquement aux experts qui se chargent de les analyser.

 

Les principales fonctionnalités de Shopwise sur Android >> https://market.android.com/developer?pub=Shopwise

 

                                                           ******************

 

 

Pour lutter contre la nourriture toxique, de nombreuses initiatives: exemple, en Ile-de-France, la Coopérative parisienne qui fournit à ses membres des fruits et légumes sains, de saison et de proximité.

http://cooperativeparisienne.hautetfort.com/

 

 

                                                           ******************

 

Alimentation et produits toxiques

 L’association Générations futures a découvert pas moins de 81 substances chimiques différentes dans les repas consommés quotidiennement par nos enfants.

> http://www.mdrgf.org/

www.menustoxiques.fr/etude-menus-toxiques-generations-futures.html


 

L'étude réalisée en 2007 par La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), des teneurs en pesticides des fruits et des légumes consommés en France a révélée que :

  • Les fruits contiennent majoritairement des résidus de pesticides. "Les dépassements des limites autorisées concernent essentiellement les fraises, les mandarines, les poires.
  • Pour les légumes, les dépassements concernent essentiellement les poivrons et piments, les lentilles et les aubergines.
  • Entre 1/10ème et 1/3 des fruits et légumes suivants dépassent les taux autorisés de pesticides en % :
    • Poivrons : 23,2 %
    • Céleri branche : 31,8 %
    • Persil : 26,1 %
    • Épinards :12,1 %
    • Céleri rave : 10,8 %
    • Ananas : 16,7 %
    • Fraises : 16,1 %
    • Pêches : 19 %

Les pesticides consommés régulièrement provoquent des risques d'infertilité, de cancers, d'affaiblissement du système immunitaire ou altération du  système  nerveux,et peuvent atteindre le fœtus en provoquant des malformations.

 

En Chine, les entreprises agroalimentaires ne font pas d'études ou presque sur la teneur en produits toxiques des denrées alimentaires qu'elles produisent et exportent  : 60 % des entreprises agroalimentaires chinoises ne testent jamais leurs produits.


Elles détiennent le record de produits alimentaires retirés du marché européen et américain, tous à cause du manque ou de l'absence de contrôles sanitaires.


L'association de défense de l'environnement WWF avait demandé en 2004 à des ministres de 13 pays de l'Union Européenne de se soumettre à une analyse pour vérifier la concentration et la diversité de produits toxiques présents dans leur sang.
Les résultats ont démontré la présence au total de 55 produits chimiques toxiques. En moyenne, chaque ministre a présenté 37 produits dans le sang, et 25 des mêmes substances ont été retrouvées dans le sang de tous les ministres : un retardateur de flamme, 2 types de pesticides et 22 PCB.

 

Suite sur : http://www.vedura.fr/social/alimentation/alimentation-produits-toxiques



15/12/2011
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 701 autres membres