décroissance

décroissance

permaculture


Presentation de la Permaculture 1/2 par sergiocalzone

 




permaculture (2 sur 2) par la-graine-indocile

 

Agriculture biologique (sans engrais ni traitements sur les plantes et les arbres [même "bio"!] ) et sans labourer...

2eme partie : //www.dailymotion.com/sergiocalzone/video/14340969




Aquaculture 1/2 par zorro---

 


Aquaculture 2/2 par zorro---

 

Le concept est né dans les années 70' des esprits de deux écologistes
australiens Bill Mollison et David Holmgren.

 


Message Global par emiliegalan

 

 

Le terme permaculture est une contraction de l’expression « permanent culture » introduite par deux Australiens – David Holmgren et Bill Mollison – qui synthétise un système intégré conçu pour répondre au sérieux défi de la survie de l’ensemble de la planète et de ses habitants.

Dépassant largement la préoccupation de développer et d’appliquer des méthodes de production alimentaire soutenables, la permaculture touche à tous les aspects de l’activité humaine qui mettent en péril l’équilibre dynamique des relations et interactions permettant la vie sur terre.

 

C’est la CULTURE de la PERMAnence ou « la création soutenable de l’habitat en suivant le modèle naturel ».

 

La permaculture se base sur trois principes éthiques:

- Prendre soin de la Terre
- Prendre soin des humain(e)s
- Limiter la consommation / redistribuer les surplus
Extrait de l’article Ekopedia (//fr.ekopedia.org)


Plus concrètement, la permaculture se déploie sur 3 secteurs principaux nommés « zones 1,2 et 3″.

Dans chaque zone, sont cultivées des plantes spécifiques afin que la culture, l’entretien et les récoltes soient facilités au maximum.

 

Les techniques de la permaculture permettent une plus grande concentration de diversité :

Arbres, arbustes, lianes, buissons et légumes annuel ou vivaces, si l’on tient compte des associations favorables, forment une grande chaîne de vie, qui tire leurs force de la diversité,grâce aux synergies inter-espèces, ce qui permet aux plantes de s’auto-protéger, s’auto-réguler.

 

Certaines plantes entretiennent par leurs racines une culture de champignons tel les mycorhizes, ou colonies de bactéries fixatrices d’azote, ces cultures profitent aux plantes voisines. Certaines plantes servent de fourrage pour le sol, au pied des arbres plantés (afin de limiter l’évaporation, le tassement, le désherbage, favoriser les lombrics et insectes décomposeurs)

 

Prendre en compte les différents types d’enracinements, de hauteur, de tolérances et les exigences de culture de chaque plante permet de créer une harmonie favorable à la concentration des différentes essences, garantissant une croissance et une production fruitière optimum. Le système final permet de réduire fortement l’action humaine.

 

La permaculture est née de l’observation de ce qui fonctionne dans la nature. Ainsi utiliserons-nous la création de micro-climats, la réflexion, l’augmentation de la luminosité, la concentration des espèces végétales pour créer des niches écologiques et favoriser la faune locale.

 

La permaculture est adaptée à tout les milieux, même aux zones urbaines. Son faible coût de mise en pratique en fait une alternative intéressante alors que notre civilisation rencontre des défis écologiques et économiques majeurs. Une autre manière de produire est adaptée à une autre manière de consommer.

 

Le mariage des méthodes de la permaculture avec le système des AMAPs est peut-être une solution d’avenir pour l’autonomie alimentaire des zones rurales.

La permaculture offre à ceux qui la pratique un regard sur la Vie plus globalisant.

 

 

PLUS D'INFOS SUR >> //www.unisversterre.fr/permaculture/

 


Le jardin d'Emilia Hazelip (1 sur 2) par la-graine-indocile

 

 


Le jardin d'Emilia Hazelip (2 sur 2) par la-graine-indocile

Permaculture et écosystèmes comestibles

 


La permaculture, à l'écoute des fonctionnements intimes de la nature et des besoins des humains, cherche, d'une certaine manière et notamment à travers la création de forêts comestibles, à recréer des écosystèmes nourriciers et harmonieux pour tous... autrement dit : un paradis sur terre.

 

La permaculture aborde une multitude de domaines qui sont, en quelque sorte, les besoins fondamentaux des êtres vivants (humains inclus) et de l’environnement dans lequel ils vivent :


  • l’habitat,
  • l’alimentation,
  • la médecine,
  • la production alimentaire,
  • les rapports sociaux (besoins fondamentaux), l
  • a climatologie, la botanique, la phytosociologie (vie des plantes),
  • l’entomologie (vie de insectes),
  • la pédologie (vie des sols),
  • l’esthétique, etc...

 

Tous ces sujets seront imbriqués les uns dans les autres pour que les conceptions humaines (design) soient les plus équilibrées et résilientes possibles, en cherchant l’équilibre et la rentabilité énergétique maximale à court, moyen et long terme.

 

Des maisons bioclimatiques, des forêts de fruitiers et de plantes comestibles, prairies céréalières ou fourragères, verger potager, verger poulailler, biotope humide semi naturel, élevage et aquaculture quasi sauvage, etc.

 

Ces systèmes se maintiendront en équilibre dans un effort d’entretien minimum et une rentabilité énergétique maximum par divers principes : synergie, zonage, multifonctionnalité.

 

La« synergie » ou émulation, est la base du développement du monde vivant. C’est cette entraide pour la vie qui permet à chaque être vivant d’avoir une place juste dans un environnement qui évolue et se complexifie en permanence. Le phénomène qui incite à la croissance et à la complexification s’appelle Agradation (qui est l’inverse de la dégradation).

 

La permaculture est une sorte de mélange entre la science, l’école, le boulot et les vacances, en même temps et tout le temps ! Elle s’applique à tous les domaines de la vie et cela se résume par la question : Comment tirer parti des éléments, pour que la situation s’améliore, s’équilibre, s’enrichisse, se complexifie, s’embellisse sans détruire quoi que se soit, mais plutôt en en tirant parti pour créer quelque chose de nouveau ?

 

Source : //www.foretscomestibles.com/

 

  • Les baissières, (swales), description et fonctionnement

 

 

  • Présentation de la culture sur butte en agriculture naturelle

Conception permaculturelle: agriculture naturelle, recherche d'ergonomie, partager les expériences... Intégrer de manière harmonieuse les activités de l'homme dans l'écosystème.

 

 



16/01/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 740 autres membres