décroissance

décroissance

KUDZU...une plante pour lutter contre les addictions

Le kudzu est une plante originaire d'Orient qui grimpe dans les arbres et s'agrippe partout, fleurissant un peu comme la glycine, mais avec des fleurs pourpres. Le kudzu peut grandir jusqu'à vingt mètres par saison. Résultat : le kudzu est devenu envahissant d'autant plus qu'il s'est acclimaté un peu partout dans le monde à l'heure actuelle. Aux Etats-Unis par exemple, le kudzu est un véritable fléau car il se propage en étouffant les plantes qu'il trouve sur son passage et des sommes très importantes sont engagées pour limiter son expansion(…) Mais, à « petite dose », la plante a pourtant des qualités ! En effet, elle peut aider à lutter contre certaines addictions.


  • Plante envahissante

C'est une plante grimpante à tiges ligneuses capables de grimper dans les arbres jusqu'à une hauteur de 20 à 30 mètres, vivace par ses racines. Ses tiges qui ressemblent à des sarments de vigne lui permettent de s’accrocher à tout support.

Une fois installé, un plant de kudzu peut croître de vingt mètres par saison, à la moyenne de 30 cm par jour. C'est une liane vigoureuse dont les tiges à la base peuvent avoir jusqu'à 10 cm de diamètre, et dont les racines charnues peuvent atteindre plus de deux mètres de long et 10 à 20 cm de diamètre, et peser jusqu'à 180 kg. Chaque pied peut émettre jusqu'à 30 tiges.

Les feuilles, caduques, alternes, sont composées trifoliolées, et munies d'un pétiole de 10 à 20 cm de long. Les folioles larges terminées en pointe ont environ 15 cm de long sur 10 de large et peuvent être plus ou moins lobées. Le limbe est pubescent surtout à la face inférieure.

Les fleurs, du type papilionacé et de couleur pourpres, sont relativement petites et réunies en grappes comprenant 30 à 80 fleurs, longues de 10 à 25 cm et qui rappellent celles de la glycine. Elles produisent un nectar abondant et attirent de nombreux insectes, y compris les abeilles.

La floraison se produit en fin d'été et donne naissance à des gousses allongées, étroites et plates contenant jusqu'à dix graines.

 

Le kudzu a été introduit du Japon aux Etats-Unis en 1876 à l'occasion de la Philadelphia Centennial Exposition, où il fut présenté comme plante fourragère et ornementale.

Au total, le kudzu infeste de 20 à 30 000 km² de territoire aux États-Unis et entraîne environ 500 millions de dollars de frais annuels tant pour les terres perdues pour la culture que pour les charges engagées pour combattre son expansion. Cette plante ne supporte pas les très basses températures si elles conduisent le seuil de gelée plus bas que l'ensemble de son système de racines ; toutefois, elle nécessite une saison froide (une bonne gelée annuelle).

Les tiges de kudzu, qui recouvrent toutes les surfaces horizontales et verticales, qu'elles soient naturelles ou créées par l'homme, peuvent pratiquement interdire de traverser tout un territoire à la marche. Cette espèce tue ou dégrade les autres plantes en les étouffant sous un solide manteau de feuilles, en étranglant les tiges ligneuses et les troncs des arbres et en cassant les branches ou en déracinant même des arbres sous son poids.

 

  • Usages du KUDZU

 

  Un épaississant alimentaire Au Japon, le kudzu est connu depuis au moins 1300 ans et on l'utilise en premier lieu dans l'alimentation. Les jeunes feuilles de kudzu sont incorporées dans les salades ou sont cuites. Les fleurs du kudzu sont frites en beignets et les racines sont cuisinées comme d'autres tubercules. Riches en amidon , ces racines sont aussi séchées et réduites en poudre puis utilisées comme l'agar-aga, dans diverses préparations pour les épaissir. Mais surtout, le kudzu est une plante médicinale très intéressante .Il possède une racine dont on tire une farine utilisée en cuisine comme fécule et qui contient trois flavonoides (diadzine, diaizeine, et puerarine) à l'origine de ses propriétés...

 

Composants actifs:

 

 

Pour lutter contre alcoolisme et tabagisme   En médecine traditionnelle chinoise, le kudzu était préconisé pour lutter contre les acouphènes et les vertiges, mais, aujourd'hui, c'est pour d'autres indications qu'on l'utilise. (…) Prise en cure régulière, cette racine favoriserait la désaccoutumance au tabac, à l'alcool et aux drogues en général, dont il favorise une diminution de l'envie. Son action sur la dépendance en fait un élément de choix à inclure dans l'arsenal des cures de désintoxication.
. (…) On ne sait pas encore comment agit la plante mais quelques-uns de ses mystères commencent à être éclaircis : elle agirait au niveau de la glande pinéale située dans le système nerveux central d'où ses actions :

  1. anti-stress,
  2. calmante,
  3. relaxante physique,
  4. anti-dépresseurs 
  5. psychologique.

 

Une étude a permis de constater que les témoins prenant des extraits de vignes kudzu buvaient moins d'alcool que ceux qui n'étaient pas sous traitement.
L'envie d'alcool est la même, les deux groupes commençaient à boire la première bière dans les mêmes conditions. C'est sur la suite, que le kudzu a un effet. Il semble rassasier plus rapidement les consommateurs, et la consommation s'en trouve amoindrie.

Kudzu
La vigne kudzu

Le principe actif du kudzu accélérerait les effets de l'alcool sur le cerveau. Aucun effet secondaire n'est constaté. L'étude a été réalisée sur un groupe de gros consommateurs d'alcool.

Si cette annonce est une bonne nouvelle pour le traitement de l'alcoolisme, ce n'est pas la panacée. En effet, si le kudzu permet de réduire la consommation d'alcool, il ne permet cependant pas le sevrage total.

Et d'autres vertus encore ...Outre son intérêt dans la lutte contre les addictions, la consommation de kudzu fait baisser le taux de LDL cholestérol (celui qui est considéré comme «mauvais») et, en Chine, cette plante est vivement conseillée dans les campagnes de prévention contre le diabète. (…)Dépuratif, détoxifiant, anti-oxydant, relaxant des spasmes, stimulant des défenses immunitaires, adaptogène, le KUDZU, récemment, a été proposé en prise « flash », lorsque les émotions ou les pics de réactivité poussent certaines personnes à compenser par l'alimentation…Les vertus thérapeutiques du kudzu sont très nombreuses et découlent de sa complexité biochimique. Au Japon, en médecine kampo, il est un décontractant musculaire d'urgence. Le kudzu est considéré comme plante de nature froide, donc décontractante, utile face à certains maux de tête, des soifs excessives, certaines diarrhées infectieuses. Il est également fort probable qu'elle agisse comme régulateur hormonal et qu'elle stimule le système immunitaire. En France, on la trouve sous forme de compléments alimentaires, en gélules. Généralement quand il s'agit de s'arrêter de fumer, il est conseillé de prendre un à deux grammes de poudre par jour ce qui correspond à 4 à 6 gélules.( Si le kudzu peut vous aider à arrêter de fumer, d'autres techniques peuvent en revanche venir compléter vos chances de réussite.. Testez l'acupuncture, c'est un bon moyen de freiner le stress et les fringales quand on arrête de fumer. L'homéopathie aussi peut vous aider dans ce sens ...)

  • Ou se la procurer...

//www.7fr.com/133925/Pueraria_lobata
//www.ethnoplants.com/catalog/

//site.voila.fr/medicherb/kudzu.htm
//www.kouzoo.com/

 

  • Sources:

Wikipédia

//www.web-libre.org/dossiers/kudzu,2873.html

//www.bioforez.fr/index.php?page=46



12/03/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 740 autres membres