décroissance

décroissance

Attention manipulateur!

  • Les 30 caractéristiques du manipulateur

Le manipulateur est un individu qui peut utiliser différents masques selon les personnes qu’il côtoie. Il peut passer du sympathique au dictateur caractériel. C’est pour cette raison qu’il est difficile de déceler un agresseur moral.

Cependant, comme le fait si bien remarqué Isabelle Nazare-Aga : “le manipulateur sympathique ne l’est que jusqu’à une certaine limite. Lorsque nous touchons à son pouvoir ou à son territoire, il se transforme instantanément. Lorsqu’on lui refuse quelque chose, il devient ironique, sarcastique, insistant, voire méchant. Il ne supporte pas plus les remarques ou reproches que n’importe quel autre manipulateur”.

I.Nazare-Aga a pu déterminer 30 caractéristiques du manipulateur, dont 4 sont des conséquences des 26 autres.

 Pour qualifier une personne de manipulatrice, il faut au moins une dizaine de caractéristiques parmi la liste suivantes :

1.      Elle culpabilise les autres, au nom du lien familial, de l’amitié, de l’amour, de la conscience professionnelle, …

2.      Elle reporte sa responsabilité sur les autres ou se démet de ses propres responsabilités.

3.      Elle ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et ses opinions.

4.      Elle répond très souvent de façon floue.

5.      Elle change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes ou les situations.

6.      Elle invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes.

7.      Elle fait croire aux autres qu’ils doivent être parfaits, qu’ils ne doivent jamais changer d’avis, qu’ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et aux questions.

8.      Elle met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres ; elle critique sans en avoir l’air, dévalorise et juge.

9.      Elle fait faire ses messages par autrui ou par des intermédiaires (téléphone au lieu du face à face, laisse des notes écrites).

10.  Elle sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner et peut provoquer la rupture d’un couple.

11.  Elle sait se placer en victime pour qu’on la plaigne (maladie exagérée, entourage « difficile », surcharge de travail, …)

12.  Elle ignore les demandes (même si elle dit s’en occuper).

13.  Elle utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins (notions d’humanité, de charité, racisme, « bonne » ou « mauvaise » mère,…)

14.  Elle menace de façon déguisée ou fait un chantage ouvert.

15.  Elle change carrément de sujet au cours d’une conversation.

16.  Elle évite ou s’échappe de l’entretien, de la réunion.

17.  Elle mise sur l’ignorance des autres et fait croire à sa supériorité.

18.  Elle ment.

19.  Elle prêche le faux pour savoir le vrai, déforme et interprète.

20.  Elle égocentrique.

21.  Elle peut être jalouse même si elle est un parent ou un conjoint.

22.  Elle ne supporte pas la critique et nie des évidences.

23.  Elle ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres.

24.  Elle utilise très souvent le dernier moment pour demander, ordonner ou faire agir autrui.

25.  Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes, ses actes ou son mode de vie répondent au schéma opposé.

26.  Elle utilise des flatteries pour plaire, fait des cadeaux ou se met soudain aux petits soins pour sa victime.

27.  Elle produit un état de malaise ou un sentiment de non-liberté (piège).

28.  Elle est parfaitement efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens d’autrui.

29.  Elle fait faire des choses que l’autre n’aurait probablement pas faites de son propre gré.

30.  Elle est constamment l’objet de discussions entre gens qui la connaissent, même si elle n’est pas là. 

 

Pour être en présence d’un manipulateur, il faut au moins une dizaine de caractéristiques.

 

  • Manipulateur version séducteur

Ses techniques :

* de la patience
* être persévèrant
* pouvoir aborder une femme inconnue sans appréhensions
* être ouverts à tout
* sentir comme elle se sent ou réponds à ses "attaques" et adapter sa technique en conséquence
* savoir parler à une femme pour se rapprocher d'elle
* savoir parler à une femme pour qu'elle se mette à envisager une éventuelle romance

Une fois ces caractéristiques maitrisées, ces dernières apportent la touche finale :

* remarquer sa posture et son langage corporel pour s'y accorder
* trouver ses Mots Clés, s'en souvenir et les réutiliser
* reformuler tout ce qu'elle dit et le lui ressortir pour qu'elle se sente en total accord avec lui
* ne pas la contredire, être compréhensif, très compréhensif, et à son écoute, pour créer un énorme lien émotionnel
* utiliser des présuppositions pour diriger ses actions
* toujours maintenir un bon contact visuel (les yeux dans les yeux) : cela aussi crée un immense lien émotionnel
* aller au contact physique (lui toucher l'épaule, les mains, etc, selon le contexte et le stade de la discussion)
* commencer avec la plus jolie fille 


Prendre conscience de l'emprise d'un manipulateur sur soi, c'est déjà un grand pas de fait. Mais ce n'est pas toujours chose facile.

 

Christel Petitcollin
 
Christel Petitcollin, auteur de Echapper aux manipulateurs
 
  • Les situations à risques

Certaines situations sont particulièrement propices à l'épanouissement de ce type de comportement. Ce peut être des situations marquées dans le temps, telles qu'une réorganisation ou l'arrivée d'un nouveau dirigeant.

Les enjeux de pouvoir se développent également dans les services mal organisés, les organisations aux frontières floues ou dans les entreprises à hiérarchie plate. "Dans un service où le taux de turnover est élevé, l'absentéisme important et le climat social mauvais, il faut chercher le manipulateur qui s'y cache", estime Jacques Regard. S'il y a eu des changements d'équipe et que le problème persiste, il faut se poser la question suivante : qui est là depuis le début ?

  • Les comportements à risques

Même si Christel Petitcollin rappelle que tout un chacun peut être la cible d'un manipulateur, certains comportements ou caractéristiques l'attirent vers sa proie.

 

"Aux yeux des gens, gentillesse égale faiblesse"

"Aux yeux des gens, gentillesse égale faiblesse, admet Jacques Regard. Autrement dit, en étant trop sympathique, on invite implicitement les manipulateurs potentiels.

Enfin, l'envie de prouver sa valeur conduit bien des salariés consciencieux à accepter plus qu'ils ne devraient. "Je me rappelle le cas d'un patiente qui était secrétaire et qui effectuait un remplacement, raconte Christel Petitcollin. Son patron a vite vu qu'elle voulait bien faire et n'a pas arrêté de lui dire que l'autre faisait comme ci, comme ça, qu'elle effectuait plus d'heures, etc." Le besoin d'être apprecié empêche la victime de dire non et de poser des limites.

  • Les indices qui ne trompent pas !

» Le sentiment d'être forcé de faire des choses qu'on ne souhaite pas faire : dans un premier temps, "il faut chercher à repérer les manœuvres manipulatoires plutôt que les gens, qui ne sont généralement pas ceux que l'on croit au premier abord", conseille Jacques Regard. Les décisions prises à contre-cœur et les situations qui paraissent inextricables sont souvent le résultat d'habiles manipulations.

» "Pour bien repérer une manipulation, il faut voir l'intention qui est derrière", ajoute l'expert. Toute situation délicate n'est cependant pas l'oeuvre d'un odieux personnage. Pour savoir si l'on se joue de vous, essayez de détecter les intérêts et les intentions de chacun. Celui qui travaille sciemment à vous envoyer dans le mauvais chemin ou à obtenir seul tous les lauriers sera le manipulateur, alors qu'un mauvais concours de circonstances aura pu pousser un collègue consciencieux à vous induire en erreur.

» Enfin, "le manipulateur use de trois clés : le doute, la peur et la culpabilité", résume Christel Petitcollin. "Les patients que je rencontre sont généralement obsédés par cette personne, ils n'arrivent pas à ne plus penser à elle."

» La thérapeute suggère également d'être attentif aux symptômes physiques qui vous alertent de l'emprise d'un manipulateur. Selon elle, le corps réagit généralement avant la prise de conscience. Un stress excessif, un sentiment diffus d'oppression, de la fatigue, de la nervosité et des troubles du sommeil sont les premiers signes à apparaître. Si vous êtes aux prises d'un manipulateur de type trois, particulièrement nocif, ils peuvent se renforcer pour laisser place à de la dépression : amaigrissement, poussées d'hypertension, malaises et troubles de la mémoire en sont les principaux symptômes.

» Les traits caractéristiques du manipulateur : orgueilleux, immature, rusé : si les manipulateurs aiment avancer cachés, il est possible de les démasquer à quelques traits de caractère bien distinctifs. Selon Christel Petitcollin, "les manipulateurs sont menteurs et de mauvaise foi". En revanche, "ils aiment soigner leur image de bonté, cela leur fournit une 'couverture' idéale." Et nos deux experts sont formels, ils sont immatures, orgueilleux et rusés, à défaut d'être intelligents.

Sources :



06/05/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 701 autres membres